L'immobilier à Benslimane, ville en devenir : prix, volume de transactions, évolution...

crédit: DR
| Le 18/4/2024 à 17:48
Dans un futur proche, Benslimane connaîtra un bouleversement notable avec la construction du plus grand stade de football du monde (115.000 places) et une station de ligne à grande vitesse (LGV). Ces équipements renforceront l'attractivité de la ville, notamment sur le plan immobilier. En attendant que ce changement se matérialise, voici ce que l'on sait aujourd'hui de l'activité immobilière et des prix pratiqués.

La ville de Benslimane est depuis plusieurs mois sur toutes les lèvres. À moins d’une heure de Casablanca en voiture, la ville d’un peu moins de 70.000 habitants a été choisie pour la construction du Grand Stade de Casablanca (et de tous les équipements sportifs qui l'entourent), dans le cadre de la Coupe du monde 2030.

Un stade de football qui, rappelons-le, sera le plus grand du monde, avec une capacité d'accueil de 115.000 places. Dans le sillage de ce projet, la ligne à grande vitesse (LGV) passera également par cette ville.

Ces changements majeurs vont forcément avoir une incidence sur le tissu économique de la ville, sa structure et également sa valeur foncière et immobilière.

Un nouveau pôle urbain potentiel

"Le projet du TGV et du stade vont dynamiser le marché de la ville ces prochaines années  avec le besoin en logements des employés qui vont construire le projet et puis la demande liée aux activités tertiaires qui vont s’installer autour du stade. Le projet va fort probablement prévoir un pôle urbain qui devrait mettre à disposition du foncier pour développer du tertiaire, des services et commerces à proximité de l’équipement sportif", analyse notre partenaire expert des transactions immobilières Yakeey.

Et d'ajouter, "il faut attendre que l’effet d’annonce soit concret pour avoir un impact sur les prix et il faudra du temps pour voir aussi l’impact sur le volume de transactions car le cycle immobilier est un peu long. Pour que les promoteurs immobiliers achètent du foncier, construisent et livrent il faut en moyenne 3 ans".

En attendant d'avoir plus de détails sur la conception du stade proposé par le groupement Tarik Oualalou Architecte - Populous Limited, notre interlocuteur explique que "le business model des stades et de leur exploitation a évolué ces dernières années en misant sur la flexibilité pour une meilleure rentabilité. L’idée est d’augmenter leur utilisation au delà des matchs avec l’organisation de concerts, manifestation sportives (hors foot) et évènements. L’enjeu "immobilier", donc, est de concevoir un espace multifonctionnel et flexible pour être le plus utilisé et adapté pour augmenter sa rentabilité mais surtout pour dynamiser la zone d’activités complémentaire adossée au stade grâce au flux générés plus fréquents".

Cela dit, cet effet de dynamisation prendra du temps. En attendant que le déclenchement de la dynamique immobilière qui commence timidement avec des annonces qui s'appuient ces futurs projets de développement pour inciter à l'investissement dans la région, que sait-on de la situation actuelle du marché immobilier dans cette ville à fort potentiel ?

Médias24 vous propose une analyse des opérations immobilières à Benslimane sur la base des données fournies par Yakeey.

Des transactions en hausse de près de 20% sur les appartements (hors social) entre 2018 et 2023

Les données permettent de voir que, dans la ville de Benslimane, un total de 1.192 transactions a été enregistré concernant les appartements (hors social) en 2023. Il s’agit d’une progression de 18,4% par rapport à 2018. Concernant les transactions totales des appartements, elles atteignent le nombre de 1.308, en hausse de 9,8%. Notons qu’à Benslimane en 2023, les appartements comptent pour 61% des transactions.

On observe également que la part des logements sociaux dans les transactions ont fortement reculé depuis 2020 et la fin de la loi encadrant ces derniers. En 2019, par exemple, ils représentaient 21% des transactions contre 9% en 2023.

Malgré la hausse des transactions des appartements (hors social) sur la période 2018-2023, il est à noter que le prix est resté stable, avec une moyenne de 9.210 DH le mètre carré.

37% des transactions se font sur des terrains non bâtis

La ville de Benslimane voit une part importante de ses transactions immobilières se réaliser sur des terrains non bâtis. En 2023, 805 transactions ont été concrétisées sur ce type de bien, en hausse de 32,8% par rapport à 2018.

Le prix moyen du mètre carré pour un terrain non bâti l’an dernier était de 4.736 DH, en hausse de 8,2% par rapport à 2018. Par rapport à 2022, donc d’une année sur l’autre, le prix moyen n’a progressé que de 5%, mais le volume de transactions, lui, a progressé de 38%.

Depuis 2018, le prix moyen du mètre carré d’une villa a baissé de 10%

Les villas occupent une place peu importante dans le volume global des transactions à Benslimane. Elles représentent 2% du volume des transactions en 2023, avec 38 biens concernés.

Alors que le volume des transactions a progressé de 52% par rapport à 2018, il a reculé de 27% par rapport à 2022.

Le prix moyen du mètre carré en 2023 pour une villa s’élevait à 7.808 DH, en retrait de 10,3% par rapport à 2018, mais en légère hausse de 4% par rapport à 2022.

Round up. Voici où en est le projet de ligne à grande vitesse Kénitra-Marrakech

Le Grand Stade de Casablanca s'inspire des figures du Moussem, de la tente et du jardin

marketplace immobilière Yakeey

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 19/5/2024 à 10:14

    Immobilier. Arrondissement par arrondissement, voici les prix pratiqués à Casablanca en 2023

    Sidi Moumen, Hay Hassani, Aïn Chok, Maarif, Ain Sebaa ou Anfa,... L'immobilier d'un arrondissement à un autre change. Où se concentrent les ventes immobilières au sein du grand Casa en 2023 ? Comment se sont comportés les prix ? Les données exclusives fournies par notre partenaire Yakeey apportent la réponse.
  • | Le 26/3/2024 à 13:14

    Marché de l’immobilier : transactions et prix par ville, les chiffres clés de 2023

    Comment le marché de l’immobilier a évolué en 2023 ? Médias24 apporte une réponse fidèle à la réalité des transactions effectuées en 2023, basée sur des données exclusives fournies par notre partenaire Yakeey. Ce dernier a développé une plateforme digitale en collaboration avec le Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc. Détails.
  • | Le 6/3/2024 à 16:50

    Logements sociaux : 5.000 demandeurs recevront bientôt l’aide directe (Mansouri)

    Selon la ministre de l’Habitat, Fatima Ezzahra El Mansouri, 54.000 demandes d’aides au logement ont été déposées sur la plateforme Daamsakane et 5.000 dossiers ont d’ores et déjà été acceptés. En d’autres termes, 5.000 primo-acquéreurs obtiendront très rapidement le montant de l’aide directe qui a été déposée chez leur notaire avant de recevoir les clés de leur appartement.
  • | Le 26/2/2024 à 16:25

    “Yak'Inside”, une web-série pour plonger dans le quotidien des conseillers immobiliers de Yakeey

    La toute nouvelle web-série "Yak'Inside" offre un rendez-vous hebdomadaire plongeant dans le quotidien de nos conseillers immobiliers chez Yakeey, marketplace transactionnelle marocaine dédiée à l'achat, la vente et la location de biens immobiliers.
  • | Le 16/2/2024 à 15:24

    Lancement du premier référentiel électronique des prix de l'immobilier

    Lancé à l’initiative de la profession notariale au Maroc, ce référentiel est porté par une plateforme digitale développée en collaboration avec Yakeey, start-up marocaine spécialisée dans l’immobilier et propulsée par la data et l’intelligence artificielle.
  • | Le 7/2/2024 à 16:50

    Taux immobilier : pas de changement en ce début 2024

    Après une année 2023 plutôt mitigée dans le domaine des prêts, les tarifs bancaires n'ont pas subi de changements majeurs en ce début d'année, selon le comparateur de crédit immobilier Afdal.