Le MASI euphorique sur certains secteurs comme l'immobilier et le BTP

| Le 22/4/2024 à 16:56
Les deux valeurs du secteur BTP, TGCC et Jet Contractors, affichent des progressions respectives en bourse de 70% et 117% en YTD. Les cours bénéficient de l'accueil favorable du marché concernant les résultats 2023, ainsi que de bonnes perspectives de développement dans le cadre de la Coupe du monde 2030 et des grands projets d'infrastructure.

Depuis le début de l’année, la cote casablancaise se porte bien. Elle progresse de 10% en YTD, portée par plusieurs facteurs et premièrement la réduction des craintes de l’inflation et les anticipations de baisses du taux directeur.

Source : medias24.com

Soulignons qu’au mois de mars, l’inflation est restée à des niveaux très modérés à 0,9%. Il s’agit du second taux le plus bas depuis août 2021. Le marché a également été dopé par les bons résultats des sociétés cotées en 2023 et les bonnes perspectives qui s’annoncent sur différents secteurs. Cela a notamment été le cas suite aux annonces de la coupe du monde 2030 et des aides aux logements qui doperont à moyen termes, de nombreux secteurs économiques comme l’immobilier, les cimentiers ou encore le BTP.

En YTD, certains secteurs ont d’ailleurs affiché des progressions fulgurantes du fait de cet engouement et des anticipations des investisseurs. Ces fortes croissances, jamais vues depuis 2008 sur certains secteurs, ont principalement concerné le secteur immobilier avec Addoha et Alliances qui enregistrent des croissances respectives de 133,8% et 103% en YTD.

Elles connaissent depuis plusieurs semaines de fortes hausses des volumes de transactions sur une séance, avec des niveaux historiques. Cela a été le cas pour Addoha qui a vu un volume total de plus de 230 MDH échangés lors de la séance du 16 avril. La valeur a d’ailleurs progressé de plus de 430% depuis début 2023.

Mais d’autres secteurs, notamment le BTP, ont vu certaines sociétés fortement progresser en termes de valorisation. Cela a été le cas avec TGCC ou encore Jet Contractors qui affichent des hausses de cours respectives de 70% et 117% en YTD.

Le BTP porté par les bons résultats et les prévisions positives

Dans le secteur du BTP, plusieurs valeurs profitent en bourse des bons résultats affichés en 2023 et des perspectives positives sur le secteur d’ici 2030 et l’organisation de la Coupe du monde.

TGCC a connu une hausse de près de 70% de son cours à 317 dirhams le titre. Une performance poussée notamment par les bons résultats affichés en 2023.

TGCC

Source : medias24.com

Le groupe a vu ses bénéfices progresser de 48% de son RNPG en 2023 du fait de l’intensification de la production, la concentration sur des projets à haute valeur ajoutée, l’optimisation de la chaîne d’approvisionnement, la gestion maîtrisée du besoin en fonds de roulement et l’amélioration continue de l’efficacité opérationnelle.

"Concernant TGCC, une sortie du fonds Mediterrania Capital a été opérée la semaine dernière. Cela montre que même à ce niveau de prix, il y a un grand intérêt des investisseurs. De plus, il y a l’effet Mondial 2030, avec les différents chantiers prévus pour cet événement ainsi que d’autres travaux d’infrastructure. Donc la dynamique autour de la valeur est positive. Ce n’est d’ailleurs pas la seule à en profiter", explique une source du marché.

La société Jet Contractors a également bénéficié d’une forte progression en bourse grâce à une année 2023 dynamique. L’EBITDA a progressé de 12,5% en 2023 à 174 MDH et le résultat net a augmenté de 170% à 73 MDH par rapport à l’année précédente. Le groupe a surtout annoncé le retour des dividendes [7 dirhams par action, ndlr], après un dernier versement réalisé au titre de l’exercice 2018.

JET CONTRACTORS

Source : medias24.com

"Certains investisseurs spéculent également sur les attributions des contrats pour la construction des stades, notamment Casablanca. Le tout coûtera environ 5 MMDH et, actuellement, la société qui aura la charge de la construction de ce stade et de l’écosystème alentour n’est pas encore connue", indique notre source.

Il faut rappeler que les préparatifs pour le démarrage des travaux de terrassement sont en cours sur un terrain de 100 hectares dans la commune d'El Mansouria, dans la province de Benslimane, à 38 km au nord de Casablanca.

Le secteur immobilier marqué par la prise de bénéfices

Alors qu’elles poursuivaient une ascension fulgurante, Addoha et Alliances ont connu des corrections assez importantes au cours des dernières séances. Lorsque l'on observe la progression depuis 2023, elle est fulgurante.

ADDOHA

Source : medias24.com

ALLIANCES

Source : medias24.com

Pour notre interlocuteur de la place, "il s'agit d'une période de prise de bénéfices, ce qui semble normal et sain. Il y a une vision claire jusqu’en 2028 sur le secteur. Les petits mouvements permettent à de nouveaux investisseurs de rentrer, et aux plus anciens de sortir".

La hausse en YTD demeure très importante et les perspectives sont globalement bonnes sur le moyen terme. Désormais, le marché est dans l’attente des chiffres du premier trimestre 2024.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 27/5/2024 à 12:11

    Alliances. Stratégie, projets, dividendes... Entretien avec la direction du groupe

    Lors d’un entretien avec Médias24, le directeur général délégué du groupe, Omar Lazraq, est revenu sur les raisons des performances notables de l’année 2023 et les perspectives de croissance du groupe après l’échéance de son business plan 2022-2025. Plusieurs grands projets de milliers de logements sont en cours de lancement ou le seront prochainement. Le groupe tirera profit des aides aux logements et du Mondial 2030.
  • | Le 27/5/2024 à 9:18

    Aradei Capital : l’AMMC vise une augmentation de capital de 250 MDH

    Cette opération se déroulera du 3 au 7 juin 2024.
  • | Le 26/5/2024 à 8:09

    Taux. Légère hausse à fin mars, la transmission du taux directeur aux taux réels se poursuit

    Une très légère hausse du taux débiteur moyen global a été observée au T1-24 à 5,4%. Cette hausse est dans la lignée normale de la lente transmission de la hausse du taux directeur aux taux réels. D'un trimestre à l'autre, les taux des crédits à l'équipement affichent la progression la plus forte du fait de la forte demande. Une correction est observée sur les taux des crédits immobiliers et de trésorerie.
  • | Le 24/5/2024 à 10:28

    Akdital : le chiffre d’affaires progresse de 61% à fin mars

    Le groupe poursuit le chemin de la croissance et accroît son développement territorial au premier trimestre. L’endettement recule légèrement de 2% à fin mars par rapport à la fin de l’année dernière. Le groupe prévoit 12 ouvertures cette année, dont deux déjà opérationnelles à Marrakech et Khouribga. La capacité litière serait portée d’ici fin d’année à 3.700 lits contre 2.300 lits en 2023.
  • | Le 23/5/2024 à 14:57

    Bourse. En 2023, les étrangers et les MRE détiennent 168 MMDH d'encours

    En 2023, alors que le montant des investissements des étrangers en valeur a progressé de 8% par rapport à 2022, la part que les étrangers détenaient dans la cote a légèrement reculé du fait de la hausse de la capitalisation boursière globale. La grande majorité des investissements étrangers sont stratégiques. Les investissements étrangers sont représentés à quasi parts égales par le Moyen-Orient et l'Europe.
  • | Le 23/5/2024 à 9:16

    Managem : baisse de 13% du chiffre d’affaires à fin mars

    La baisse des revenus provient notamment de la suspension temporaire des opérations polymétalliques sur le site de Guemassa et de la baisse de la production de cobalt en provenance de la mine de Bou-Azzer dans le but de préserver les ressources. Cela a été partiellement compensé par la hausse des cours du cuivre et des métaux précieux.