CDM : le RNPG à fin septembre augmente de 12%

| Le 31/10/2022 à 8:50
Le groupe a bénéficié d’une bonne tenue des crédits sur les neuf premiers mois de l’année, en hausse de 2,2% à 47,3 MMDH. Le PNB progresse de 6% à 1,92 MMDH. Les marges nettes d’intérêt et sur commissions progressent respectivement de 2,5% et 3,6% sur la période.

Le groupe a connu une bonne dynamique des crédits avec une hausse de 2,2% de l’encours à 47,3 MMDH par rapport à la même période en 2021. “Cette progression reflète aussi bien la bonne performance des crédits court terme aux entreprises que celle des crédits aux particuliers”, explique le groupe.

Les crédits à l’habitat progressent de 3,4% à 16 MMDH et ceux à la consommation ralentissent de 1,2% à 3,6 MMDH.

CDM affiche à fin septembre une progression des ressources bilan de 4,3% à 47,5 MMDH, profitant du rebond des dépôts à terme de 38,5%, s’établissant à 2,4 MMDH, et de la bonne performance des ressources à vue en hausse de 3,8% à 33,8 MMDH. Pour leur part, les ressources d’épargne se replient de 1% à 9,9 MMDH.

Le PNB du groupe ressort en progression de 6% à 1,9 MMDH par rapport à fin septembre 2021. La marge nette d’intérêt s’apprécie de 2,5% à 1 484,5 millions de dirhams, bénéficiant de la bonne tenue de l’activité commerciale. La marge sur commissions affiche, pour sa part, une hausse de 3,6% à 309 millions de dirhams grâce, notamment, au développement des activités cash management et commerce international.

Les charges d’exploitation augmentent de 6,3% à 1 MMDH. “Elles intègrent une progression de 7,9% des amortissements conformément au plan d’investissement déployé par Crédit du Maroc dans le cadre de son projet d’entreprise 'Tajdid 2022'”, précise CDM. Le résultat brut d’exploitation atteint quant à lui 875 MDH, en hausse de 5,6%.

Le coût du risque se réduit de 32,1% à 105 MDH. Il ramène le taux du coût du risque annualisé à 30 points de base, soit une baisse de 15 points de base par rapport à septembre 2021. Il intègre une provision de forward looking local en prévision des impacts de la crise économique sur la solvabilité des clients.

Le RNPG ressort en hausse de 12,1% à 438 MDH et le ratio de solvabilité, dont le minimum doit être de 12%, s’établit à 15,23% à fin septembre.

lire aussi
  • | Le 26/11/2022 à 7:14

    Aradei Capital : une bonne dynamique à fin septembre et des revenus diversifiés

    Lors d’une conférence de presse organisée le 25 novembre à la Bourse de Casablanca, la foncière a présenté ses résultats à fin septembre et est revenue sur les objectifs de son augmentation de capital. Le PDG du groupe a également évoqué les discussions sur un second plan d’investissement avec Akdital Holding pour les deux ans à venir.
  • | Le 25/11/2022 à 12:47

    SMI : l’activité progresse de 16% à fin septembre 2022

    Le chiffre d’affaires de SMI (Société métallurgique d’Imiter) à fin septembre 2022 ressort à 555 MDH, en progression de 16% en glissement annuel.
  • | Le 24/11/2022 à 13:19

    Auto Nejma : baisse de 11% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Les ventes de véhicules reculent de près de 16% à fin septembre à 2.285 unités. Le groupe annonce avoir scellé un accord de distribution avec le spécialiste chinois des voitures électriques BYD.
  • | Le 24/11/2022 à 11:46

    Managem affiche une progression de 45% de ses revenus à fin septembre

    Le groupe a vu les volumes de vente et les cours des métaux baisser sur l’unique troisième trimestre. Le bon effet de parité de change a permis d’atténuer cette baisse. L’endettement recule légèrement par rapport à fin 2021 et atteint 4 100 MDH.
  • | Le 23/11/2022 à 13:44

    Wafa Assurance : hausse de 12% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Le groupe a vu ses activités Vie et Non-Vie progresser de 13,4% et 10,7% respectivement. Les provisions techniques progressent de 3,2%.
  • | Le 23/11/2022 à 10:36

    Marsa Maroc : hausse de 12% des revenus consolidés à fin septembre

    Le groupe affiche une amélioration des volumes traités, particulièrement ceux liés à l’activité de transbordement. Le chiffre d’affaires se fixe à près de 3 MMDH à fin septembre. L’endettement recule de 53%.