Promopharm : hausse de 11% du résultat net à fin juin

| Le 30/9/2022 à 9:13

Le groupe affiche un chiffre d'affaires en progression de 14% à fin juin à 340 MDH. Une tendance qui s'explique par le lancement de nouveaux produits et la hausse de la demande sur les produits du groupe.

Le résultat net, quant à lui, augmente de 11% à 34,9 MDH, impulsé par la hausse du chiffre d'affaires et l'impact négatif du taux de change.

 

lire aussi
  • | Le 29/11/2022 à 15:12

    Sothema : hausse de 10,6% du chiffre d’affaires à fin septembre

    Le groupe affiche une bonne croissance et indique avoir obtenu plusieurs autorisations de mise sur le marché au Maroc et à l’étranger. L’EBITDA progresse de 10,5% et l’endettement reste stable. Un partenariat avec un acteur saoudien a été signé pour diversifier les exportations.
  • | Le 29/11/2022 à 7:41

    EQDOM : hausse de 4% du PNB à fin septembre

    Le groupe a pu tabler sur les produits générateurs d’intérêts dans un contexte de ralentissement des crédits à la consommation. La production nette recule de 16% par rapport à fin septembre 2021.
  • | Le 28/11/2022 à 8:58

    Med Paper : hausse de 87% du chiffre d’affaires à fin septembre

    Le groupe a bénéficié d’une bonne reprise suite au redémarrage économique.
  • | Le 25/11/2022 à 12:47

    SMI : l’activité progresse de 16% à fin septembre 2022

    Le chiffre d’affaires de SMI (Société métallurgique d’Imiter) à fin septembre 2022 ressort à 555 MDH, en progression de 16% en glissement annuel.
  • | Le 24/11/2022 à 13:19

    Auto Nejma : baisse de 11% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Les ventes de véhicules reculent de près de 16% à fin septembre à 2.285 unités. Le groupe annonce avoir scellé un accord de distribution avec le spécialiste chinois des voitures électriques BYD.
  • | Le 21/11/2022 à 8:38

    CIH Bank : hausse de 44% du RNPG à fin septembre

    Le groupe a vu son PNB progresser de 10,7% à fin septembre. La marge d’intérêt progresse timidement et la marge sur commissions recule légèrement. Le coût du risque recule de 13% à 278 MDH.