Wafa Assurance dévoile ses résultats 2021

| Le 16/3/2022 à 17:49
Le Top management de Wafa Assurance présenté ses résultats annuels de l’exercice 2021 ce mercredi 16 mars lors d’une conférence de presse. Ceux-ci sont globalement bons. Par ailleurs, le PDG de la compagnie a fait le point sur la filiale égyptienne lors de cette conférence.

Le Top management de Wafa Assurance a donné une conférence ce mercredi afin de dévoiler les résultats de l’exercice 2021 et expliquer leur évolution.

A noter que Wafa Assurance arrête et publie pour la première fois ses comptes consolidés en normes IFRS au 31 décembre 2021. Le périmètre de consolidation intègre les filiales du groupe au Maroc et à l’international.

Globalement, les fondamentaux de Wafa Assurance restent solides.

L’activité commerciale a connu une bonne évolution. Le chiffre d’affaires cumulé de l’exercice 2021 s’est établi à 10,4 MMDH (milliards de DH), dont 1,3 MMDH réalisés par les filiales.

Re-traité du chiffre d’affaires en Unités de comptes (considérés en IFRS comme des contrats d’investissement), le chiffre d’affaires consolidé ressort à 9,7 MMDH, en hausse de 7,8% en comparaison avec 2020.

Cette performance est expliquée par la croissance de l’activité au Maroc et la bonne performance des filiales Vie à l’international. La contribution des filiales dans le chiffre d’affaires s’est en effet renforcée pour se situer à 14,1% contre 12,5% en 2020. L’international contribue à hauteur de 11% dans le chiffre d’affaires.

Le résultat net part du groupe ressort à 424 MDH, contre 453 MDH une année auparavant, soit une baisse de 6,4%. Ce retrait est expliqué par le retour de la sinistralité Non-vie aux niveaux historiques après la baisse observée en 2020 suite aux effets du confinement et l’augmentation de la sinistralité en Vie.

Les placements consolidés sont en progression de 12% à 51,4 MMDH, portés par les investissements réalisés en 2021 et le renforcement des plus-values latentes.

Les provisions techniques consolidées se sont situées à 44,4 MMDH, en hausse de 9%.

Par ailleurs, les capitaux propres part du groupe s’élèvent à 9,1 MMDH au 31 décembre 2021 contre 8,2 MMDH en 2020, en hausse de 12% sous l’effet du renforcement des plus-values latentes sur les actifs financiers du groupe.

Compte tenu des évolutions et des perspectives de la compagnie, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale ordinaire, convoquée pour le 11 mai 2022, la distribution d’un dividende de 120 dirhams par action au titre de l’exercice 2021 contre 100 dirhams pour 2020, soit une hausse de 20%.

Le démarrage de Wafa Life Insurance est prometteur

L’année 2021 a également été marquée par le lancement officiel de l’activité de Wafa Life Insurance Egypt le 14 juillet 2021.

Le démarrage de la commercialisation de la gamme des produits d’épargne a été effectué à partir de septembre 2021. Ce lancement s’est accompagné par une large campagne de communication sur plusieurs supports.

Lors de cette conférence, Ramsès Arroub , PDG de Wafa Assurance, a fait le point sur cette l’activité de cette nouvelle filiale.

« On est au tout début de la comercialisation sur Wafa Life Insurance. L’activité bancassurance a débuté en novembre 2021 parce qu’il y a un processus réglementaire en Egypte où le contrat de distribution liant Wafa Life Insurance Egypte à la banque doit être approuvé par les deux tutelles, par la banque centrale égyptienne et par l’autorité tutelle ».

« A fin 2021, on a quelques semaines de démarrage qui est plutôt prometteur. Les produits sont appréciés par la clientèle d’après les premiers retours que nous avons. Notre catalogue est un peu différent. Nos collègues égyptiens sont plutôt positionnés sur des produits en Unités de compte alors que nous avons choisi de se focaliser sur la protection d’épargne. Mais le début est prometteur. Nos engagements que nous avons mis dans cette compagnie sont intactes, voire même renforcés par les visites terrain que nous faisons», a-t-il souligné.

Pas d’impact direct de la guerre en Ukraine sur les résultats de la compagnie

Face à une question posée portant sur un éventuel impact de la guerre en Ukraine sur les réalisations de Wafa Assurance, le PDG a indiqué qu’ « on n’a pas d’exposition directe dans cette région. On n’a pas non plus d’investissement directement dans le portefeuille qui sera investis dans cette région ».

En revanche, les tensions inflationnistes et la hausse des taux créent de l’incertitude sur la sphère internationale.

« Au début d’année, nous étions attentifs à ces tensions inflationniste. L’inflation induit et un ralentissement économique et une dépréciation des actifs (…) On parle d’un risque de récession aux USA. Cela arrivera à retardement en Europe. Mais chez nous, ça sera amorti par des mécanismes publics », estime-t-il.

lire aussi
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.
  • | Le 26/9/2022 à 15:17

    Aradei Capital poursuit sa croissance en profitant du programme d’investissement lancé

    Les résultats d'Aradei Capital, au titre du premier semestre 2022, ont connu une belle évolution, profitant des résultats du programme d’investissement du groupe. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, anticipe la même tendance pour l’année 2023.
  • | Le 26/9/2022 à 14:32

    HPS : hausse de 83% du résultat net part du groupe au premier semestre 2022

    Les revenus consolidés de HPS ont grimpé de 22,6% au premier semestre 2022. Le résultat net part du groupe ressort à 67,7 MDH, en hausse de 83,8%. Voici l’évolution détaillée des principaux indicateurs de HPS.
  • | Le 26/9/2022 à 8:53

    Les investisseurs partagés sur l’évolution du taux directeur (AGR)

    D’après des acteurs sondés par Attijari Global Research (AGR) sur l’évolution du taux directeur en marge de la troisième réunion de politique monétaire de Bank Al-Maghrib, les avis sont partagés. 49% anticipent un statu quo et 51% pensent que la Banque centrale augmentera le taux directeur.
  • | Le 26/9/2022 à 8:35

    Label’Vie : hausse de 37% du résultat net à fin juin 2022

    L’évolution du réseau du groupe et la bonne performance à niveau constant ont permis au groupe d’améliorer sa rentabilité. Les ouvertures de douze nouveaux points de ventes sont attendus au deuxième semestre.
  • | Le 26/9/2022 à 8:18

    LafargeHolcim Maroc : baisse de 27% du résultat net à fin juin

    Le groupe fait face à une conjoncture de marché défavorable, notamment avec la forte hausse du prix des intrants. Le chiffre d’affaires stagne à 4 MMDH à fin juin. La hausse de la contribution sociale a également rogné sur le résultat net du groupe. La tendance baissière pourrait se maintenir au S2-2022.