Emirates va discuter avec Boeing des retards de ses 777X

(AFP)

Le 1 novembre 2021

Emirates Airline, l’une des plus grandes compagnies aériennes au monde, va discuter avec l’avionneur américain Boeing des retards de ses 777X « avant et durant » le Salon aéronautique de Dubaï, prévu dans moins de deux semaines, a affirmé lundi le président du groupe Emirates.

Le transporteur basé à Dubaï s’est plaint à plusieurs reprises des retards sur la livraison de l’avion long-courrier, dont le lancement a été reporté en raison d’une série de problèmes techniques et de sécurité.

« Des discussions sont prévues avant et durant le Salon aéronautique », a dit le président du groupe, cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum, lors d’une conférence de presse en réponse à une question sur les négociations avec Boeing.

Le groupe Emirates comprend Emirates Airlines et Dnata, sa branche des services aériens et aéroportuaires.

En 2013, la compagnie émiratie avait annoncé une commande de plus de 150 Boeing 777X, mais a modifié son engagement six ans plus tard en raison de retards dans la livraison. En mai, le président d’Emirates Airlines Tim Clark avait dit craindre que la livraison ne soit retardée jusqu’en 2025.

M. Maktoum a par ailleurs fait état de signes « positifs » de relance économique et une reprise de la demande, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année. « Nous observons une excellente croissance », a-t-il dit.

Le Salon de l’aéronautique de Dubaï aura lieu du 14 au 18 novembre et doit accueillir plus de 80.000 visiteurs, qui seront tenus de respecter le port du masque et les mesures de distanciation, selon les responsables de l’événement.

Le 1 novembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.