Chine: Disneyland fermé à Shanghai après un cas de Covid

Le 1 novembre 2021 à 5h51

Modifié 1 novembre 2021 à 5h51

Disneyland était fermé lundi à Shanghai après la détection d’un seul cas de Covid chez une personne ayant visité le parc de loisirs, alors que les autorités chinoises cherchent à enrayer une flambée épidémique limitée.

Premier pays touché par le coronavirus dès la fin 2019, la Chine est également le premier pays à avoir largement maîtrisé l’épidémie dès le printemps 2020, après l’adoption de mesures très restrictives, dont la quasi-fermeture des frontières.

Les autorités continuent à suivre une politique de zéro contamination, encore renforcée à l’approche des Jeux olympiques d’hiver à Pékin en février prochain.

Le géant asiatique est sur les dents depuis la réapparition de cas de Covid fin octobre dans le nord du pays, y compris dans la capitale. Quatre-vingt-douze cas ont été signalés lundi pour les dernières 24 heures, soit le bilan le plus élevé depuis la mi-septembre.

Dans ce contexte, le parc Disneyland de Shanghai, ouvert en 2016, a dû fermer ses portes après la découverte d’un cas positif chez une ancienne visiteuse, lors de son retour dans une province voisine de Shanghai.

La date de réouverture n’a pas été précisée.

Dès dimanche, le parc a procédé au dépistage de son personnel et de ses visiteurs. Près de 34.000 personnes avaient fait l’objet d’un test à compter de lundi matin, a annoncé la mairie de Shanghai.

Dans une vidéo diffusée par des médias officiels, on peut voir des employés en combinaison de protection en train de tester des visiteurs, en plein feu d’artifice au-dessus du château emblématique de Disneyland.

Tous les tests se sont avérés négatifs mais les personnes concernées doivent s’abstenir de se rendre à l’école ou sur leur lieu de travail pendant au moins 48 heures et se soumettre à d’autres tests.

Deux jours plus tôt, le parc Universal Studios de Pékin, qui a ouvert fin septembre, avait annoncé des cas contact parmi ses visiteurs du week-end précédent.

Quelque 6 millions de Chinois au total sont actuellement placés en confinement du fait de la dernière flambée épidémique, la plupart dans la grande ville de Lanzhou, à 1.200 km à l’ouest de Pékin.

La situation est « grave et complexe », a admis samedi un porte-parole du ministère de la Santé, soulignant la rapidité de circulation du virus.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS – Activité 2ème trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.