Avec sa capacité à générer du cash et ses bonnes performances, HPS est à un bon point d’entrée (Alpha Mena)

| Le 25/1/2023 à 16:43
Le groupe HPS va profiter de l’essor de l’industrie des paiements électroniques, avec des résultats 2022 anticipés comme record. Le titre représente actuellement un bon point d’entrée pour les investisseurs, selon la société de recherche Alpha Mena.

La valeur HPS avait l’habitude de connaître de fortes croissances après son introduction en bourse. Mais depuis l’année 2021, le cours évolue très timidement, malgré des performances en constante amélioration.

Les derniers chiffres disponibles à fin septembre 2022 montrent que l’année écoulée a été, encore une fois, marquée par de très bons résultats. Dans une note diffusée le 24 janvier, la société de recherche Alpha Mena revient sur les performances et les perspectives du groupe. Elle anticipe une hausse de 18% du cours à 7.359 dirhams d’ici six mois et change sa recommandation sur le titre, d’"alléger" à "accumuler".

Une année 2022 record en termes de résultats

Opérant sur un segment en pleine croissance et qui est amené à prendre de l’ampleur, le groupe améliore constamment ses résultats et ses revenus depuis plusieurs années. A fin septembre, il affichait un chiffre d’affaires en hausse de 27% à 734 MDH, dont 541 MDH de revenus récurrents.

"Cette croissance a été réalisée grâce au développement des activités du groupe et à l’intégration réussie des acquisitions réalisées en 2021. Ainsi, la diversification réussie des business modèles du groupe s’est traduite par le renforcement des revenus récurrents, +42,7% par rapport au 9M 2021, représentant désormais 74% des revenus consolidés contre 66% durant la même période en 2021", note la société de recherche.

Côté profitabilité, les améliorations sont également au rendez-vous. A fin juin de l’année dernière, le groupe affichait une envolée de près de 84% de ses bénéfices à 68 MDH. La société de recherche précise que le groupe a affiché "une marge opérationnelle de 18,2% (+220 pb), et une marge nette de 14,5% (+450 pb) grâce à la croissance soutenue des revenus et à un pilotage efficace des coûts". Cette performance de HPS est notable par rapport à ces pairs, qui affichent en moyenne une marge opérationnelle de 12,5% et une marge nette de 10,6%.

Les chiffres démontrent une bonne résilience du groupe malgré la détérioration du climat économique global. "Pour les prochaines années, nous pensons que les nouvelles acquisitions (IPRC et ICPS) devraient booster davantage la croissance des activités du groupe, étendre son empreinte géographique et renforcer son modèle économique", note Alpha Mena. Pour l’année 2022, elle s’attend à un résultat net de 146 MDH et des revenus de 935 MDH.

De belles perspectives en 2023 et un point d’entrée actuel intéressant

Cette année encore, le groupe devrait afficher des performances en bonne forme malgré le climat économique incertain qui se profile et la récession attendue dans différents pays. Son directeur général, Brahim Berrada, nous expliquait dans un précédent article que le groupe allait poursuivre son expansion géographique en 2023 et la consolidation de ses parts de marché dans ses zones porteuses.

"Le premier axe consiste à poursuivre notre développement géographique. Nous avons aujourd’hui une forte présence en Afrique francophone et au Moyen-Orient. Sur ces zones, nous sommes dans une stratégie de consolidation de nos parts de marché et d’accompagnement de nos clients", confiait-il. Le groupe a d’ailleurs procédé récemment au remplacement de son ancien bureau à Singapour pour accompagner ses clients et sa croissance régionale.

La société compte également poursuivre sa diversification, notamment à travers son activité de Processing, incluse dans son activité paiement, qui connaît une forte croissance. A fin septembre, l’activité paiement voyait son chiffre d’affaires croître de 38,2%.

A l’instar des opérations menées en 2021 avec l’acquisition des sociétés IPRC et ICPS, la croissance externe est un des leviers de croissance du groupe. "Nous avons l’objectif de générer 10% à 15% de croissance additionnelle par an grâce à la croissance externe. Nous envisageons plusieurs cibles. Elles peuvent avoir des fonctions de consolidation, c’est-à-dire qu’elles sont déjà dans notre métier et nous permettent d’accroître nos parts de marché et nos revenus", indiquait à ce sujet le directeur général du groupe.

In fine, avec un bon potentiel de croissance de l’industrie des paiements électroniques, une forte résilience de son business model et une bonne aptitude à générer du cash, le titre représente actuellement un bon point d’entrée pour la société de recherche. "Le momentum positif est désormais de retour. Les réalisations rassurantes du groupe ainsi que ses perspectives prometteuses à long terme devraient encore soutenir la reprise du titre", conclut Alpha Mena.

lire aussi
  • | Le 26/1/2023 à 16:21

    Sociétés de placement immobilier : des rendements résilients attendus cette année

    Le secteur des Sociétés de placement immobilier a bien résisté à la baisse du marché l’an dernier, principalement porté par Immorente Invest et Aradei Capital. Cette année encore, Immorente devrait assurer un bon rendement à ses actionnaires, malgré le climat économique dégradé.
  • | Le 24/1/2023 à 14:44

    La Bourse de Casablanca lance un nouvel indice regroupant les petites et moyennes capitalisations

    Un nouvel indice mettant en avant les mid cap et small cap a été lancé par la Bourse de Casablanca ce mardi 24 janvier, dans le but de renforcer la liquidité du secteur et d’accompagner le lancement du marché alternatif. Une harmonisation des noms des indices a également été opérée sous la signature Masi.
  • | Le 17/1/2023 à 16:06

    Auto Hall devrait bénéficier de plusieurs effets de bases favorables cette année

    Malgré la mauvaise conjoncture économique qui se profile, Auto Hall bénéficiera d'un bon effet de base grâce aux élargissements de son portefeuille, effectués en 2022. Les marques FCA-Stellantis ainsi que Maserati seront distribuées sur une année pleine. Le groupe pourra également compter sur la bonne contribution du marché de l'occasion avec sa plateforme Autocaz.
  • | Le 14/1/2023 à 9:26

    Label’Vie : une croissance présente bien qu'amoindrie est attendue en 2023

    Cette année, le groupe devrait toujours afficher de la croissance, malgré un contexte économique peu favorable. Une baisse des volumes de ventes est possible du fait d'un éventuel recul de la consommation engendré par la perte de pouvoir d’achat des ménages. Les charges financières devraient s’alourdir, mais seront compensées par les remontées des dividendes d’Aradei et de l’OPCI Terramis.
  • | Le 11/1/2023 à 15:13

    Aradei Capital : hausses du chiffre d’affaires et du périmètre attendues en 2023

    La foncière bénéficiera d’un bon effet de base et d’un agrandissement de son périmètre en 2023. Cela impliquera une amélioration de ses revenus cette année et donc un dividende plus conséquent.
  • | Le 9/1/2023 à 15:38

    Managem : malgré la stagnation attendue des cours des métaux, 2023 se présente sous de bons auspices

    Le groupe devrait être impacté par une stagnation, voire une légère baisse des cours des métaux cette année. Cependant, il devrait bénéficier d’un bon effet volume et d’un effet de change avantageux, suite aux multiples hausses du taux directeur de la FED qui ont fait s’apprécier le dollar.