χ

Baisse des entrées irrégulières aux frontières de l’UE depuis la Méditerranée occidentale

Les Balkans occidentaux constituent aujourd’hui le chemin privilégié vers l’Union européenne. Quelque 281.000 entrées irrégulières ont été détectées aux frontières extérieures de l’UE au cours des dix premiers mois de l’année 2022, en forte hausse par rapport à l’année écoulée.

Baisse des entrées irrégulières aux frontières de l’UE depuis la Méditerranée occidentale

Le 28 novembre 2022 à 13h18

Modifié le 28 novembre 2022 à 14h33

Les Balkans occidentaux constituent aujourd’hui le chemin privilégié vers l’Union européenne. Quelque 281.000 entrées irrégulières ont été détectées aux frontières extérieures de l’UE au cours des dix premiers mois de l’année 2022, en forte hausse par rapport à l’année écoulée.

Au cours des dix premiers mois de l’année 2022, quelque 281.000 entrées irrégulières ont été détectées aux frontières extérieures de l’Union européenne, selon des calculs préliminaires de l’agence Frontex. Il s’agit d’une augmentation de 77% par rapport à la même période de l’année 2021, et du total le plus élevé enregistré depuis 2016.

En octobre dernier, les États membres de l’UE ont enregistré environ 42.000 franchissements irréguliers, soit 71% de plus qu’en 2021, au cours du même mois, précise la même source.

Baisse des entrées depuis la Méditerranée occidentale  

Si le nombre d’immigrés qui franchissent illégalement les frontières de l’UE affiche une tendance haussière, les entrées irrégulières depuis la Méditerranée occidentale, elles, sont en recul. Selon l’agence Frontex, les franchissements depuis cette route migratoire traditionnelle ont baissé de 2% en octobre dernier par rapport à la même période de l’année 2021.

La route de la Méditerranée occidentale demeure principalement empruntée par les Marocains, les Algériens et les Syriens.

Durant la même période et à partir de la route africaine occidentale, toujours selon la même source, principalement empruntée par les Marocains et les Sénégalais, les entrées ont de même baissé. Le recul est estimé à 50%.

Les Balkans occidentaux : le chemin privilégié vers l’UE

La route des Balkans occidentaux reste la route la plus active vers l’UE, avec plus de 22.300 détections en octobre, soit près de trois fois plus qu’il y a un an.

Les Balkans occidentaux sont, pour l’heure, à l’origine du plus grand nombre de franchissements enregistré depuis le pic de la crise migratoire en 2015, signale l’agence Frontex. Cette hausse s’explique par les tentatives répétitives de franchissement de la frontière par les migrants déjà présents dans les Balkans occidentaux, mais également par le recours abusif à l’accès sans visa à la région, explique l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes.

Selon Frontex, la pression migratoire s’annonce également forte sur la Méditerranée centrale, classée deuxième route active vers l’UE. Les entrées depuis cette route, très empruntée par les Egyptiens, les Tunisiens et les Bangladais, ont augmenté de 81% en octobre dernier par rapport à la même période de l’année 2021.

Frontex salue le rôle du Maroc, un partenaire “fiable et crédible”

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.