Banque cotée : le point sur l’évolution récente de BMCI

Ph. MEDIAS24
| Le 8/9/2022 à 16:05
Opérations d’aller-retour sur le marché boursier, changement à la tête de la direction, baisse du résultat net... Voici les dernières actualités de BMCI.

BMCI a connu des opérations d’aller-retour sur le marché central lors de la séance de cotation du mercredi 7 septembre, d’après des sources du marché. A la clôture de la séance du mercredi, le titre avait cédé 1,4% à 463 dirhams, après l’échange d’un volume de 1 million de titres totalisant un montant de 475 millions de DH sur le marché central, soit le plus fort volume du marché drainé lors de cette séance. Ce volume représente 7,7% de la capitalisation boursière de BMCI.

Ce jeudi, le titre s’est apprécié légèrement de 0,4% en se situant à 465,1 dirhams. Néanmoins, son évolution annuelle demeure baissière. BMCI a en effet cédé 28,1% depuis début 2022.

A noter que toutes les banques cotées à la bourse de Casablanca affichent une évolution baissière de leur cours depuis début 2022, à l’exception de Crédit du Maroc qui avance de 3,3%. Mais c’est BMCI qui dégage la plus forte baisse du secteur.

Évolution du cours de BMCI

Source : medias24.com

Forte baisse du résultat net au 1er semestre

En termes de réalisations commerciales et financières, l’évolution des indicateurs de BMCI est plus ou moins mitigée. L’activité a globalement bien évolué, mais les charges et le coût du risque ont augmenté.

La banque a enregistré une hausse de 5,5% à 54,4 MMDH des crédits à la clientèle consolidés, et une baisse de 1,8% à 41,7 MMDH des dépôts au premier semestre en comparaison avec la même période en 2021. Le PNB consolidé ressort en stagnation (+0,4%) par rapport à fin juin 2021 à 1,52 MMDH. Cette évolution est liée à la légère amélioration de la marge sur commissions de 1,8%, conjuguée à la hausse des résultats des opérations de marché de 33,9%. La marge d’intérêt, quant à elle, a reculé de 2,7%.

A rappeler que le PNB des banques cotées a augmenté de 4,6% pour atteindre 35,7 milliards de DH au premier semestre 2022, contre 34,2 MMDH au premier semestre 2021, soit 1,5 MMDH de PNB additionnel. BMCI a contribué à cette hausse à hauteur de 10 MDH, soit la plus faible contribution en comparaison avec les autres banques cotées.

Pour sa part, le coût du risque de BMCI a augmenté de 42% sur la période à 319 MDH, et provient de la conjoncture économique inflationniste et incertaine.

Le résultat net consolidé ressort en baisse de 74% à 64 MDH du fait d’un effet de base défavorable causé par l’opération de création et de cession de l’OPCI Cleo Pierre en 2021.

BKGR anticipe une hausse du RNPG de BMCI en 2022

BMCI fait partie des valeurs couvertes par BMCE Capital Global Research (BKGR). Cette société de recherche anticipe, dans son dernier stock guide diffusé vers la fin mai, une hausse de 63% du RNPG de BMCI en 2022.

“En 2022, nous tablons sur une hausse de +63% du RNPG de BMCI, redevable principalement à une amélioration de +3% du PNB, devant couvrir un niveau de charges quasi stable comparativement à 2020, et une baisse de -13% du coût du risque en lien avec l’amélioration de la situation économique”, prévoient les analystes.

“En dépit de la forte hausse attendue du RNPG en 2022 et dans un contexte marqué par une forte amélioration des réalisations de ses peers, se rapprochant des niveaux de rentabilité d’avant-crise, BMCI peine à retrouver une capacité bénéficiaire proche de celle de 2019 (605 MDH) en raison principalement d’une stratégie de développement passive”, ajoutent-ils.

BKGR recommande aux investisseurs de conserver le titre BMCI dans les portefeuilles, dans l’attente d’un nouveau revirement stratégique de la banque, avec un cours cible de 568 dirhams. BMCI garde ainsi un potentiel d’appréciation de 22,1% en comparaison avec le cours de clôture de ce jeudi (465,1 dirhams).

Changement à la direction générale de BMCI

BMCI vient de connaître un changement au sein de sa direction générale. Après réunion du conseil de surveillance, il a été décidé de nommer Hicham Seffa en tant que directeur général et membre du directoire de la banque, à compter du 1er novembre 2022.

Hicham Seffa succède à Rachid Marrakchi, actuellement directeur général, qui a décidé de faire valoir ses droits à la retraite à compter du 31 décembre 2022.

lire aussi
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.
  • | Le 20/9/2022 à 16:05

    Immorente Invest : le rendement demeure solide (analyste)

    Les réalisations d’Immorente Invest sont en ligne avec les prévisions initiales du groupe. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, commente les réalisations du groupe.
  • | Le 14/9/2022 à 14:30

    Risma : le taux d’occupation devrait encore s’améliorer au second semestre

    Le chiffre d’affaires du groupe a plus que doublé à fin juin. Le taux d’occupation s’élevait à 44% et devrait encore progresser au second semestre, du fait de l’excellente saison estivale. La valeur recèle du potentiel et demeure un point d’entrée intéressant au cours actuel. La profitabilité devrait être de retour dès 2023, grâce à l’assainissement du portefeuille et à la normalisation progressive des revenus.
  • | Le 12/9/2022 à 16:34

    SNEP consolide sa hausse en bourse

    SNEP consolide sa hausse en bourse grâce à la bonne évolution de ses indicateurs d’activité à fin juin 2022 et au dépôt de la demande de reconduction des mesures antidumping, d’après un analyste de la place. Le titre conserve encore un potentiel de hausse.
  • | Le 5/9/2022 à 17:12

    Mutandis : forte hausse des résultats au premier semestre 2022

    Le groupe Mutandis dégage des résultats semestriels en forte hausse au titre du premier semestre 2022. Cette évolution est tirée en grande partie par la contribution significative de la marque Season. Joint par LeBoursier, un analyste de la place commente les réalisations du groupe.
  • | Le 31/8/2022 à 16:24

    Sonasid garde de belles perspectives de développement (analyste)

    Les indicateurs d’activité de Sonasid continuent d’afficher une belle dynamique d’évolution à fin juin 2022. Ses perspectives d’évolution restent positives, d’après un analyste de la place. Le titre maintient sa trajectoire haussière en bourse. Analyse.