Wall Street démarre mitigée après des records la veille

(AFP)

Le 2 novembre 2021

La Bourse de New York démarrait de façon mitigée mardi après les records de la veille, et avant une décision mercredi de la Banque centrale américaine (fed).

Le Dow Jones lâchait 0,02%, le Nasdaq avançait de 0,23% et le S&P 500 de 0,21% vers 14H00 GMT.

Lundi, l’indice Dow Jones, qui avait franchi la barre des 36.000 points en début de séance, avait terminé en hausse de 0,26% à 35.913,84 points, un nouveau record.

Le Nasdaq à forte concentration technologique avait avancé de 0,63% à 15.595,92 points, un nouveau sommet, comme pour le S&P 500 qui avait gagné 0,18% à 4.613,67 points.

« Il y a beaucoup de nouvelles à digérer ce matin entre celles venant des banques centrales et celles des résultats d’entreprises, sans compter le sort des projets de loi sur les investissements dans les infrastructures », a commenté Patrick O’Hare de Briefing.com.

« Les investisseurs sont en mode réflexion, ce qui explique peut-être le début mitigé de la séance », a-t-il ajouté soulignant que les indices étaient plutôt orientés à la hausse.

Les investisseurs vont y voir plus clair sur le front monétaire alors que la Fed rendra sa décision mercredi sur l’organisation de la diminution des achats d’actifs, considérée comme acquise. Une décision qui sera précédée mardi soir par celle de la Banque centrale d’Australie, suivie par l’annonce de jeudi en provenance du Royaume-Uni, relevaient les analystes de Schwab.

La Réserve fédérale américaine devrait annoncer la réduction du soutien qu’elle apporte aux marchés depuis le début de la crise, signe d’une reprise solide, et alors que l’inflation s’annonce plus tenace que prévu. Objectif: ramener l’enveloppe de 120 milliards de dollars par mois injectés actuellement dans le système financier, à zéro d’ici le milieu de 2022.

La Fed publiera un communiqué mercredi à 14H00 locales suivi d’une conférence de presse de son président Jerome Powell.

Au rang des actions, Tesla se faisait des frayeurs après un tweet de son bouillant patron Elon Musk, prévenant que l’énorme commande de 100.000 de ses véhicules électriques, annoncée le 25 octobre par Hertz, n’était pas encore finalisée.

Le titre qui perdait plus de 4% dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de Wall Street, ne perdait plus que 1,26% à 1.191 dollars vers 14H00 GMT.

Pfizer grimpait de 1% à 44 dollars après avoir encore revu à la hausse mardi ses prévisions de ventes annuelles pour son vaccin anti-Covid, dopées par les recommandations d’une troisième dose dans certains pays et les autorisations attendues pour les enfants.

Le laboratoire prévoit désormais d’écouler en 2021 pour 36 milliards de dollars, ou 2,3 milliards de doses, du produit qu’elle a développé en partenariat avec la biotech allemande BioNTech et vend sous le nom de Comirnaty.

Nasdaq

Le 2 novembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.