χ

L’Ukraine dit adieu à son premier président, Léonid Kravtchouk

(AFP)

AFP

Le 17 mai 2022

L’Ukraine a fait mardi ses adieux à son premier président, Léonid Kravtchouk, mort à 88 ans le 10 mai, en pleine invasion par la Russie du pays qu’il avait conduit à l’indépendance en 1991.

Le président Volodymyr Zelensky, l’air très ému, en chemise noire au col ouvert, accompagné de son épouse, veste noire sur chemisier noir, a déposé un petit bouquet de fleurs blanches, rose pâle et violettes près du cercueil enveloppé du drapeau ukrainien bleu et jaune.

Le couple présidentiel s’est ensuite recueilli au côté du cercueil gardé par des soldats en tenue d’apparat, fusil au pied, et placé devant une grande photographie du défunt, crinière blanche, sourire en coin.

Le président Zelensky a gardé le silence tout au long de la cérémonie.

Ouverte au public, elle était organisée dans Ukraïnskiï Dim, ou la Maison de l’Ukraine, en plein centre de Kiev, grand édifice circulaire de béton très haut et ouvert sur le ciel par de discrets vitraux.

« Il était à l’origine de la création de l’Etat ukrainien », a déclaré Léonid Koutchma, le deuxième président de l’Ukraine à la presse, quelques minutes après avoir salué une dernière fois son prédécesseur.

– Hiérarchie soviétique –

« Nous avions travaillé avec lui pendant de nombreuses années. Nous nous entendions bien. Nous ne nous étions pas déclaré notre amour mais nous nous portions secours à chaque fois que cela était possible », a dit M. Koutchma, qui a été le Premier ministre de Léonid Kravtchouk en 1992-1993 mais l’a ensuite vaincu à l’élection présidentielle de 1994.

« C’est une ère entière qui nous quitte », a déclaré un autre ancien président ukrainien, Petro Porochenko, alors que des dizaines de personnes attendaient alignées, un bouquet à la main, pour rendre hommage au premier dirigeant de l’Ukraine indépendante.

« Il était l’homme qui a créé notre indépendance, qui a créé notre armée, nos institutions », a dit à la presse M. Porochenko, au pouvoir de 2014 à 2019.

En août 1991, celui qui était alors le dirigeant de la république socialiste soviétique d’Ukraine réussit en quelques jours à persuader la majorité communiste du Parlement de proclamer l’indépendance de l’Ukraine.

Quelques mois plus tard, Léonid Kravtchouk se faisait facilement élire dès le 1er tour président de l’Ukraine indépendante, jouant la carte du compromis entre les communistes et les nationalistes et gagnant à cette occasion un surnom, « Renard rusé ».

Puis, le 8 décembre 1991, il paraphait avec ses homologues de la Russie et du Bélarus soviétiques, Boris Eltsine et Stanislav Chouchkevitch, un traité organisant la dissolution de l’URSS, signant l’arrêt de mort de l’empire soviétique.

Né en 1934 dans une famille paysanne de la région de Rivne, alors en territoire polonais, il s’était jusqu’à cette époque hissé patiemment au sommet de la hiérarchie soviétique, à la faveur d’une longue carrière de bureaucrate.

– Fin de l’arme nucléaire –

La victoire à l’élection présidentielle ukrainienne de Léonid Kravtchouk, profondément lié au système communiste, est toutefois considérée par beaucoup comme une chance ratée pour l’Ukraine. Celle, notamment, de suivre les États baltes ou la Pologne sur la voie d’une intégration européenne et du développement économique.

L’Ukraine indépendante se retrouve sous la pression de Moscou et de Washington. Craignant une potentielle catastrophe, les deux puissances obligent Kiev à rendre ses armes nucléaires héritées de l’URSS.

Léonid Kravtchouk sera élu député après sa présidence et continuera une carrière politique sans grand éclat jusqu’en 2006.

Il fera en 2020 un bref retour sur la scène politique, acceptant l’offre du président Volodymyr Zelensky de devenir un des négociateurs ukrainiens dans les pourparlers avec la Russie sur le règlement du conflit dans l’Est du pays.

Il était enterré dans l’après-midi en présence de ses seuls proches au cimetière Baïkové dans le sud de Kiev, où reposent de nombreuses personnalités.

Le 17 mai 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.