χ

La Bourse de Paris démarre sans entrain la semaine

(AFP)

AFP

Le 21 novembre 2022

La Bourse de Paris reculait de 0,24% dans les premiers échanges lundi, la dynamique haussière depuis plusieurs semaines étant un peu réfrénée par le retour des craintes sur la gestion politique du Covid-19 en Chine.

L'indice vedette CAC 40 reculait de 16,16 points à 6.628,30 points vers 09H30. La Bourse de Paris est montée de 1,04% vendredi, bouclant ainsi sa septième semaine de hausse (+0,76%), proche de ses niveaux d'avril 2022.

L'aversion au risque en Asie a contaminé la place parisienne, comme l'ensemble des marchés européens.

Les investisseurs sont tendus avec l'annonce dimanche par Pékin du premier mort du virus depuis mai. La recrudescence du nombre d'infections en Chine refroidit les espoirs d'un assouplissement prochain de la stricte politique sanitaire du pays, où confinements locaux, quarantaines et dépistages continuent d'être imposés à grande échelle.

"L'assouplissement des restrictions liées au Covid-19 ne sera pas aussi simple que certains l'avaient supposé. Des mesures plus générales pour soutenir l'économie, notamment le soutien au secteur immobilier, ne seront significatives que si les perspectives de croissance économique s'améliorent grâce à la réouverture" du pays, estime Stephen Innes, de Spi AM.

Sur la tendance générale, "le puissant rebond de l'appétit pour le risque depuis un mois semble être en pause, avec une stabilisation des actions et du dollar depuis une semaine", notent les analystes de la Banque Postale, notamment car la réévaluation des politiques à venir des banques centrales a déjà été faite. Les comptes-rendus de la dernière réunion de la Banque centrale américaine et de la Banque centrale européenne sont publiés en cours de semaine.

Vallourec sort du rouge mais chute en Bourse

Vallourec, spécialisé dans les tuyaux sans soudure pour l'industrie pétrolière, est sorti du rouge au troisième trimestre, bénéficiant notamment d'un "souci de sécurité énergétique" des pays privés de gaz russe ainsi que de la décision "difficile" de fermer ses usines en Allemagne en 2023 pour garantir sa "survie". Le bénéfice d'exploitation est cependant inférieur aux prévisions des analystes.

Le groupe français a annoncé pour le troisième trimestre un résultat net part du groupe de 6 millions d'euros après une perte de 7 millions l'an passé, sur un chiffre d'affaires en hausse de 54% à 1,28 milliard d'euros.

Le titre reculait de 9,05% à 10,49 euros. En 2022, il affiche une progression autour de 20%.

Lysogène fait le yoyo

Le titre de Lysogène, qui avait bondi de près de 60% vendredi après avoir indiqué organiser le 23 novembre une conférence pour présenter de nouvelles données concernant les résultats de l'étude d'une thérapie expérimentale contre la MPS IIA, une maladie génétique, chutait de 28,29% à 0,55 euro lundi.

Euronext CAC40

Le 21 novembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.