A Wall Street, le Dow Jones se replie, le Nasdaq obtient de peu un nouveau record

(AFP)

Le 7 septembre 2021

La Bourse de New York a terminé divisée mardi, les investisseurs commençant prudemment un mois de septembre historiquement difficile pour les marchés.

Selon des résultats définitifs, l’indice Dow Jones a perdu 0,76% à 35.100,00 points et le S&P 500 a abandonné 0,34% à 4.520,03 points. Le Nasdaq a grappillé 0,07%, lui permettant d’inscrire de peu un nouveau record à 15.374,33 points.

« On démarre une nouvelle semaine écourtée » après le lundi férié du Labor Day, « et un nouveau mois qui est historiquement cahoteux », a indiqué à l’AFP Art Hogan de National Securities.

Les investisseurs digéraient aussi les chiffres décevants de l’emploi américain pour août, parus vendredi.

« Il se peut qu’il y ait eu des séquelles de l’inquiétude provoquée vendredi par la faiblesse du rapport sur l’emploi », notait également Sam Stovall de CFRA.

Le marché du travail a nettement marqué le pas en août aux Etats-Unis, le variant Delta ayant fortement ralenti les créations d’emplois. L’économie a créé seulement 235.000 emplois le mois dernier, trois fois moins qu’attendu même si le taux de chômage a reculé de 0,2 point de pourcentage à 5,2%.

Ajoutant à l’humeur précautionneuse des investisseurs, les analystes de Goldman Sachs ont révisé en baisse leur prévision de croissance du PIB américain en 2021 à 5,7% contre 6,2% pour le consensus des économistes.

Le repli du Dow Jones, loin d’être général toutefois, était surtout centré autour de la chute de quelques poids lourds de l’indice comme le groupe pharmaceutique Amgen (-2,22% à 221,34 dollars), 3M (-4,53% à 185,58 dollars), Honeywell (-2,38% à 222,93 dollars) et surtout Boeing (-1,78% à 214,28 dollars).

La compagnie irlandaise low-cost Ryanair a annoncé dimanche cesser ses négociations avec l’avionneur pour la commande de 737 MAX pour des questions de prix.

Huit des onze secteurs du S&P étaient en territoire négatif. Dans le vert, on trouvait les secteurs de croissance, comme les services de communication ou les technologies de l’information, permettant au Nasdaq de saisir son 35e record de l’année.

Ainsi, Tesla a gagné 2,64% à 752,92 dollars et Netflix a bondi de 2,74% à 606,71 dollars.

Apple, qui prévoit de lancer son nouveau modèle d’iPhone le 14 septembre, a avancé de 1,55% à 156,69 dollars.

Le fabricant américain de cartes graphiques Nvidia a lâché 0,79% à 226,62 dollars, alors que, selon le Financial Times, la Commission européenne ne verrait pas d’un bon oeil son rachat du spécialiste britannique des microprocesseurs Arm.

La banque State Street a chuté de 3,72% à 89,43 dollars après avoir annoncé le rachat de la branche investissements de la banque Brown Brothers Harriman pour 3,5 milliards de dollars.

Les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans grimpaient à 1,37% contre 1,32% à la précédente clôture, alors que le Trésor américain prévoit de nouvelles émissions d’obligations cette semaine.

Nasdaq

Le 7 septembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.