χ

Israël : Netanyahu réussit à obtenir une majorité avec ses alliés de droite

L’ex-Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réussi, le jeudi 3 novembre, à obtenir une majorité avec ses alliés de droite pour fouler à nouveau les plus hautes marches du pouvoir.

Israël : Netanyahu réussit à obtenir une majorité avec ses alliés de droite

Le 4 novembre 2022 à 10h54

Modifié le 4 novembre 2022 à 18h46

L’ex-Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réussi, le jeudi 3 novembre, à obtenir une majorité avec ses alliés de droite pour fouler à nouveau les plus hautes marches du pouvoir.

Netanyahu et ses alliés des partis ultra-orthodoxes et de la liste d’extrême droite “Sionisme religieux” ont remporté 64 mandats sur les 120 de la Knesset (Parlement), soit trois de plus que le seuil de la majorité, a annoncé jeudi soir la commission électorale.

Selon la commission électorale, le “bloc de droite” de Netanyahu obtient 64 élus - 32 pour son parti le Likoud, 18 pour les deux partis orthodoxes et un record de 14 pour l’extrême droite - dans ce qui pourrait être, selon des analystes, le gouvernement le plus à droite de l’histoire du pays.

La formation Yesh Atid (“Il y a un futur”) du centriste Lapid a récolté 24 élus, son allié de centre-droit Benny Gantz 12 députés, suivi de 10 élus pour deux autres formations, et de 5 pour le parti arabe Raam, qui avait aussi soutenu sa coalition, pour un total de 51 députés.

Le parti arabe Hadash-Taal a, lui, obtenu 5 députés.

Dans le système proportionnel israélien, les partis doivent obtenir 3,25% des voix pour faire leur entrée au Parlement, un taux minimal leur conférant de facto quatre députés.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.