Mutandis augmentera sa profitabilité en 2022 et rehaussera ses marges dès l’an prochain

| Le 12/10/2022 à 16:06
Le groupe a vu ses marges fondre au premier semestre 2022. La consolidation de Season cette année va amortir l'impact de la hausse des intrants. Dès 2023, les niveaux de marges devraient se redresser. L'investissement dans trois usines lui permettra d'améliorer son efficacité opérationnelle et de développer de nouvelles lignes de produits à terme. Les bénéfices du groupe devraient connaître une progression annuelle moyenne de 24% sur la période 2021-2024.

Le groupe a affiché des indicateurs en bonne forme au premier semestre 2022. Le chiffre d’affaires a progressé de 48% à 1.020 MDH. Cette performance a notamment été poussée par l’intégration de la marque Season, et la hausse des prix de vente suite à la répercussion partielle de la hausse des intrants. "A périmètre constant (hors Season), le CA augmente de +14% vs S1 2021, tiré essentiellement par les volumes sur la quasi-totalité de nos catégories", note le groupe.

Malgré la détérioration du pouvoir d’achat des ménages, le groupe est parvenu à accroître ses volumes de ventes. Dans son dernier Stock Guide, CFG Bank souligne à ce sujet que le groupe "a opéré un changement de formule sur certains produits remplaçant certains intrants par des substituts plus abordables, et a répercuté la hausse des intrants progressivement pour éviter la perte de parts de marché".

A l’instar de nombreux acteurs du secteur, le groupe a observé une détérioration de ses marges sur les six premiers mois de l’année, car il a privilégié la conservation de ses parts de marché. Néanmoins, un redressement rapide devrait être observé. L’EBE à fin juin ressort en hausse de 16% à 116 MDH du fait de la hausse des prix de vente et de la bonne contribution de Season.

Des niveaux de marges qui devraient s’améliorer à partir S2-2022

Cette année, la répercussion des intrants étant faite de manière progressive, les marges ont été impactées. Mais le groupe pourra d’ores et déjà compter sur la consolidation de Season pour atténuer une partie de ce recul. Avec l’augmentation graduelle des prix effectuée depuis décembre 2021, les marges devraient revenir à leur niveau normatif dès l’an prochain.

La marge d’EBITDA du groupe devrait, cette année, reculer de 2,2 points à 11,1% avant de passer à 14% en 2023, d’après les prévisions de la société de recherche. La marge d’EBIT quant à elle devrait atteindre un plus bas de 7% cette année, contre 7,9% en 2021. A rappeler qu’elle était de 10,2% en 2019, avant l’irruption de la pandémie.

La profitabilité sera également améliorée à terme, du fait de l’optimisation de l’appareil industriel. "En effet, le groupe a investi dans trois nouvelles usines, qui permettront d'améliorer l'efficacité industrielle, de contribuer à réduire les charges d'exploitation, et surtout d'aider à diversifier dans de nouvelles lignes de produits d’hygiène", indique la société de recherche.

Le groupe pourra, en effet, compter sur sa bonne stratégie de diversification pour consolider sa position et sa croissance sur le marché.

Une diversification qui créé de la résilience

Dans les prochaines années, le groupe devrait bénéficier de différents avantages pour assurer sa croissance. Notamment grâce à une bonne diversification 'produit' et une progression de la consommation. Ce sera le cas concernant "la montée en puissance des ventes de jus, ainsi que celle des liquides et poudres détergents lancé en 2021 et 2022", note CFG Bank.

Le groupe pourra également bénéficier d'un renforcement de sa force commerciale mobile dans les années à venir. La société de recherche note que le groupe ne fournit que 40.000 des 70.000 points de vente dans le pays. Une amélioration de cette base fera mécaniquement progresser les revenus et la profitabilité de Mutandis.

Le groupe devrait ainsi, en moyenne, voir ses revenus progresser de 11,3% dans les trois prochaines années. Ses bénéfices devraient, quant à eux, afficher un taux de croissance annuel moyen de 24,1% sur la période 2021-2024 au périmètre actuel, pour atteindre 147 MDH.

Cette diversification de portefeuille crée de la résilience et de la stabilité pour le groupe. Ce dernier dispose également d’autres leviers comme l’exportation et la croissance à aller chercher dans des marchés dynamiques. Depuis l’acquisition de Season, l’export représente 50% du chiffre d’affaires du groupe.

lire aussi
  • | Le 29/11/2022 à 15:04

    IAM : une légère amélioration des revenus et de la profitabilité attendue en 2023

    Le cours de bourse de Maroc Telecom chute de plus de 25% en YTD. Le contexte global du marché et les différentes amendes de l’ANRT font craindre une baisse du rendement. Les fondamentaux sont pourtant bons. Une légère amélioration des revenus et des bénéfices est attendue l’an prochain, portée par les filiales internationales.
  • | Le 25/11/2022 à 15:07

    BKGR recommande de souscrire à l'IPO d'Akdital et valorise le titre à 340 dirhams

    Premier entrant en bourse sur le secteur de la santé, Akdital représente une opportunité de diversification du portefeuille des investisseurs. Son maillage territorial et la faible offre médicale à l'échelle nationale offrent un bon potentiel de croissance.
  • | Le 17/11/2022 à 16:58

    La prime de risque actions d'AGR progresse de 50 points de base à 8%

    En retenant la méthode de calcul de la prime de risque par sondage, la société de recherche note une hausse de la prime de risque actions de 50 points de base à 8% par rapport à l'édition du mois de mai 2022. Cette méthode vise à déterminer la rentabilité annuelle exigée par les investisseurs en bourse, et ce, sur un placement supérieur à 5 ans.
  • | Le 16/11/2022 à 16:08

    Taqa Morocco : BKGR recommande d’accumuler le titre dans les portefeuilles

    Cette année, la hausse des cours du charbon et les bonnes performances industrielles vont fortement faire progresser les revenus et la profitabilité. Le groupe, en cette période de crise, fait figure de refuge pour les investisseurs, avec une visibilité sur ses cash flows et un rendement attendu de 3,7% cette année, d’après les projections de la société de recherche BKGR.
  • | Le 14/11/2022 à 16:00

    LafargeHolcim Maroc : M.S.IN s’attend à un TCAM des bénéfices de 6,5% sur la période 2022-2026

    Le groupe devrait connaître une baisse de près de 19% de son résultat net cette année du fait de la baisse de la demande et de la hausse des intrants. Mais, dès l’année prochaine, le RNPG et le dividende devraient progresser. Les bénéfices devraient atteindre 2.101 MDH en 2026, après une croissance annuelle moyenne de 6,5%.
  • | Le 13/11/2022 à 16:10

    CIH Bank : les hausses de fonds propres devraient booster la dynamique de croissance

    La croissance était au rendez-vous au premier semestre 2022 pour CIH Bank, mais elle a ralenti par rapport aux années précédentes, notamment en termes de collecte. Les deux augmentations de capital devraient aider à renforcer les ratios de solvabilité et la dynamique de crédits. Le coût du risque devrait poursuivre sa baisse. Alpha Mena et BKGR recommandent d’accumuler le titre.