TotalEnergies. Le titre baisse en bourse, mais il garde un potentiel de hausse de 25%

Rédaction Medias24 | Le 29/7/2022 à 17:38
TotalEnergies Marketing Maroc baisse en bourse, malgré le fait que son activité profite de la flambée des cours du pétrole à l’échelle internationale. Le titre devrait atteindre un cours de 2.001 dirhams d’après BKGR, qui recommande aux investisseurs de l’accumuler dans les portefeuilles.

TotalEnergies Marketing Maroc appartient aux secteurs qui profitent de la conjoncture économique actuelle, marquée notamment par la hausse des matières premières. Son activité bénéficie de la flambée des cours du pétrole. Cela devrait induire un effet prix favorable.

A rappeler que les indicateurs d’activité du groupe ont marqué une évolution positive au premier trimestre de l’année. Les ventes se sont établies à 455 kt, en progression de 7% par rapport à la même période en 2021, soutenues par les investisseurs dans le réseau de stations-service. Le chiffre d’affaires a atteint 4,4 milliards de dirhams, en progression de 68% en comparaison avec la même période de l’année précédente.

De plus, le réseau de distribution du groupe continue de s’élargir. Depuis le début de l’année 2021, TotalEnergies Marketing Maroc a ouvert 25 nouvelles stations, portant ainsi le réseau à 372 points de vente au 31 mars 2022.

Malgré ces éléments positifs, le titre TotalEnergies suit une tendance baissière en bourse. Il a lâché presque 7% depuis début 2022. Cette baisse reste inférieure à celle enregistrée par le MASI durant la même période (11,5%).

Evolution du cours de TotalEnergies

Source : medias24.com

Un analyste de la place, contacté par LeBoursier, estime que la baisse du titre est influencée par la baisse générale du marché. « Mais on voit que le titre résiste un peu face à la baisse », commente-t-il.

D’après lui, TotalEnergies ne profite pas entièrement de la hausse des prix du pétrole. « Le gain à tirer de la hausse des prix du pétrole est plutôt limité pour TotalEnergies Maroc. Ce sont les pétrolières qui en profitent le plus. TotalEnergies Maroc ne fait que la distribution. »

La profitabilité du groupe pourrait être limitée. « La hausse du pétrole est répercutée sur le chiffre d’affaires. Le groupe peut bénéficier donc d’un effet prix favorable, mais les marges peuvent subir une pression. S’ajoute à cela le fait que la hausse des prix du pétrole peut freiner la consommation », ajoute-t-il.

BKGR recommande d’accumuler le titre dans les portefeuilles

BMCE Capital Global Research (BKGR) recommande aux investisseurs d’accumuler le titre dans les portefeuilles, avec un cours objectif de 2.001 dirhams.

Le titre garde un potentiel d’appréciation de 25% en comparaison avec un cours de 1.600 dirhams, observé à la clôture de la séance de ce vendredi 29 juillet.

« Après une forte relance de ses ventes en 2021, TotalEnergies Marketing Maroc devrait poursuivre sa croissance », soulignent les analystes.

Cette anticipation tient compte notamment de :

> la flambée des cours du pétrole brut devant induire un effet prix favorable ;

> le rebond de l’activité aérienne impactant positivement le chiffre d’affaires du groupe ;

> l’éventualité d’une variation des stocks positive, tirée par une possible poursuite de la hausse des cours d’ici la fin d’année ;

> et l’élargissement continu du réseau de couverture offrant des activités à forte valeur ajoutée à travers les services connexes (réparation et maintenance automobile, restauration rapide, etc.).

lire aussi
  • | Le 2/8/2022 à 14:04

    Attijariwafa Bank : MSIN recommande de conserver le titre et anticipe +7% en bourse

    L'année 2022 est empreinte d'incertitude, mais le groupe devrait afficher une amélioration de ses marges et de sa profitabilité cette année. Durant la période 2022-2027, le PNB devrait croitre à un rythme annuel moyen de 3,9%. Le dividende est attendu stable cette année à 15 dirhams par action.
  • | Le 27/7/2022 à 16:13

    Maroc Telecom baisse légèrement en bourse après l’annonce de la nouvelle sanction

    Le titre Maroc Telecom recule légèrement en bourse à la suite de l’annonce de la nouvelle sanction infligée par l’ANRT. Malgré cette annonce, CFG Bank recommande aux investisseurs de conserver le titre dans les portefeuilles avec un cours objectif de 129 dirhams.
  • | Le 26/7/2022 à 15:43

    Pénalisée par un contexte global défavorable, Disty baisse en bourse

    Malgré les recommandations positives des sociétés de bourse et un potentiel de croissance considérable, Disty Technologies baisse en bourse. Contacté par LeBoursier, un analyste de la place estime que cette baisse est infondée. Analyse.
  • | Le 21/7/2022 à 15:11

    Bourse. Disty Technologies clôture son premier jour de cotation en baisse

    La très bonne allocation des investisseurs a limité l'appétit le premier jour de cotation sur le marché secondaire. Le contexte global assez morose et l'absence de nombreux opérateurs durant cette période estivale ont également influé sur la baisse de près de 10% du cours du nouvel arrivant, durant son premier jour de cotation.
  • | Le 19/7/2022 à 15:57

    Bourse : rentabilité, volumes de ventes, les incertitudes font reculer l’agroalimentaire

    L’inflation fait bénéficier les industriels de l’agroalimentaire d’un bon effet prix. Néanmoins, elle grève le portefeuille des ménages et impactera les volumes de ventes cette année. La rentabilité sera également mise sous pression du fait de la hausse des intrants. Les résultats semestriels permettront de déterminer si les acteurs du secteur ont mieux résisté que prévu.
  • | Le 17/7/2022 à 6:47

    SNEP surperforme le marché boursier

    La valeur SNEP affiche une bonne évolution en bourse malgré la baisse générale du marché. Les avis et les recommandations des analystes de la place demeurent positifs, tablant sur de belles perspectives de croissance pour le groupe.