Investissements, diversification, rendement… Les bonnes perspectives d’Aradei Capital (CFG)

| Le 21/6/2022 à 18:25
Le groupe dispose d’un portefeuille fourni avec des partenaires de renom dans des secteurs diversifiés. Il a déployé et continue de mettre en œuvre un programme d’investissement et de développement agressif de 2,5 MMDH d’ici à 2025. 

L’Association professionnelle des sociétés de Bourse (APSB) et la Bourse de Casablanca ont poursuivi la 3e édition du cycle de conférences sur les résultats et les perspectives des sociétés cotées, ce 21 juin, avec un webinaire sur la valeur Aradei Capital, traité par CFG Bank.

Ce rendez-vous a été l’occasion, pour l’analyste Kacem Benjelloun, d’aborder les perspectives et réalisations de la valeur, ainsi que la valorisation et les recommandations de la société de recherche sur le titre. Il est à signaler qu’en YTD, Aradei Capital affiche une croissance de 9,4%, alors que le MASI lâche 9% sur la même période.

Source : medias24.com

Au premier trimestre 2022, la foncière a démontré un bon dynamisme, avec un chiffre d’affaires en progression de 22% à 117,6 MDH. Une amélioration qui provient notamment de l’impact positif de l’OPCI Cleo-Pierre, des revenus locatifs de la clinique d’El Jadida et de la stabilisation des revenus générés par les Sela Parks d’Agadir et de Temara.

La société de recherche a rappelé que le groupe évoluait dans un environnement dynamique sur son secteur, à savoir l’immobilier locatif. La valeur dispose d’opportunités, notamment avec le bon dynamisme des organismes de placement collectif en immobilier (OPCI). « Au cours des prochaines années, les opérateurs vont être amenés à séparer leur cœur de métier et leur gestion immobilière pour ne pas se disperser et limiter leur coût de développement. Cela représente un avantage très intéressant », souligne Kacem Benjelloun.

Un track record solide et un développement toujours agressif

Le groupe bénéficie d’un bon rythme d’investissement et de développement. Au cours des six dernières années, en termes de GLA (Gross Leasing Area, ou surface commerciale utile) comme de chiffre d’affaires, la foncière a multiplié ses indicateurs par 3,5, voire par 5 pour certains. La GLA est passée de 105.000 m² en 2015 à 382.000 m² à fin 2021. A fin T1-2022, elle atteint 391.000 m². La valeur du portefeuille, elle, est passée de 1,6 MMDH à 6,1 MMDH. Le RNPG, appelé FFO (Fundings From Operations) dans le secteur des foncières, est quant à lui passé de 44 MDH en 2015 à 204 MDH en 2021.

Le groupe continue sa lancée et dispose d’une enveloppe conséquente d’investissement sur la période 2021-2025 de 2,5 MMDH. Ce programme d’investissement se poursuit dans la stratégie de diversification du groupe, notamment dans le domaine de la santé.

« Le premier levier d’investissement entre dans le cadre du partenariat avec Akdital, notamment la filiale Akdital Immo qui va porter le développement de sept nouvelles cliniques. Une est déjà opérationnelle à El Jadida. Quatre autres devraient être livrées cette année et deux autres en 2023 », explique l’analyste. Cette année, la société de recherche anticipe un investissement de 872 MDH de la part d’Aradei Capital, en hausse de 37% par rapport à l’année 2021.

« Le groupe va également livrer son premier immeuble de bureaux Prism, avec un coût de développement de 60 MDH hors coût du terrain », précise Kacem Benjelloun. Il poursuivra également son programme d’investissement dans le domaine des supermarchés-hypermarchés, afin d’accompagner Label’Vie dans le développement de ses espaces de vente, à hauteur d’un local par an à partir de 2024. In fine, cela génèrerait une GLA additionnelle de 150.000 m² pour atteindre 550.000 m² d’ici 2025.

Une recommandation à l’achat et une bonne croissance prévisionnelle

La société de recherche anticipe des chiffres prévisionnels dynamiques sur la période 2021-2026, avec un chiffre d’affaires en croissance moyenne annuelle de 12% pour atteindre 741 MDH. En 2022, il est attendu à 450 MDH. Le FFO devrait connaître un taux de croissance annuel moyen de 8% pour atteindre 301 MDH à échéance.

Cette année, le FFO est anticipé à 202 MDH stable par rapport à 2021. Le DPA (dividende par action) devrait quant à lui progresser en moyenne de 5,7% par an et atteindre 24 dirhams en 2026. Cette année, il devrait atteindre 16,1 dirhams. Un rendement de 4% est attendu à moyen et long terme.

La société de recherche recommande d’acheter le titre et anticipe un upside de 15,6% à 525 dirhams, contre 454 dirhams à la clôture de la séance du 21 juin. « Notre recommandation est basée sur différents facteurs : un fort potentiel de croissance grâce à une réserve foncière importante et facilement activable, et un partenariat de développement stratégique avec Best Financière et ses filiales ainsi qu’avec Akdital. Le groupe devrait aussi tirer profit du bon développement de l’immobilier locatif », explique Kacem Benjelloun.

Le groupe peut, par ailleurs, capitaliser sur son taux de distribution intéressant, d’un minimum de 85% du FFO. La valeur allie, qui plus est, rendement et croissance, ce qui attire les investisseurs en cette période assez trouble sur les marchés. D’autant que le groupe dispose d’un plan d’investissement qui garantit des revenus en croissance durant les prochaines années. Il détient un portefeuille solide de 30 actifs et 1 OPCI.

« Il faut souligner que si Aradei Capital applique des règles de gestion d’OPCI, il n’a pas vocation à l’être. Il est investisseur d’OPCI. C’est une opportunité d’investissement attrayante pour les investisseurs », conclut l’analyste de CFG Bank.

lire aussi
  • | Le 27/6/2022 à 16:20

    Les banques reculent en bourse malgré la bonne évolution de leur activité au T1-2022

    La majorité des banques cotées à la bourse de Casablanca affiche une évolution baissière depuis le début de l’année. Un analyste nous explique que cette baisse n’est pas fondamentale vu que l’activité a bien évolué en début d’année. Des craintes commencent néanmoins à encercler le secteur.
  • | Le 14/6/2022 à 14:03

    Bourse. Auto Hall : la croissance sera au rendez-vous à partir de 2023 (CFG)

    CFG Bank a procédé à la mise à jour de ses prévisions pour le groupe Auto Hall pour l’année 2022, afin d’intégrer la baisse des volumes de ventes et l’augmentation des prix dans un contexte marqué par une forte inflation. La recommandation des analystes passe d’acheter à conserver, avec un cours objectif de 92 DH.
  • | Le 13/6/2022 à 16:45

    Voici les prévisions et recommandations concernant les Assurances de la cote (BKGR)

    Dans son dernier Stock Guide, la société de recherche BKGR est revenue sur les différents leviers de croissance et prévisions concernant les assureurs cotés. Deux valeurs sont à accumuler et une à conserver. L’industrie de l’assurance fait face à différents défis avec le lancement de Takaful et de l’AMO cette année.
  • | Le 13/6/2022 à 16:21

    Marchés. Cosumar demeure un bon titre malgré sa baisse en bourse

    Les fondamentaux du groupe Cosumar sont solides et ses perspectives d’évolution restent positives, d’après un analyste qui anticipe une correction à la hausse du titre.
  • | Le 12/6/2022 à 11:01

    Marchés/ Maroc Télécom : la légère baisse des réalisations du groupe devrait se poursuivre

    Les résultats du groupe Maroc Télécom devraient poursuivre leur légère baisse en 2022, d’après une note de recherche de CDG Capital Insight. Les analystes changent leur recommandation de « Alléger » à « Conserver ».
  • | Le 31/5/2022 à 16:54

    Salafin : l’inflation et la baisse du marché automobile devraient impacter l’activité 2022

    Les indicateurs d’activité de Salafin au titre du 1er trimestre 2022 s’affichent en recul à cause de la baisse du marché automobile. L’activité devrait être impactée davantage au cours de 2022 à cause notamment de l’inflation qui devrait impacter la distribution des crédits, d’après un analyste de la place.