Bourse : voici les secteurs cotés qui résistent bien face à la baisse du marché

| Le 21/6/2022 à 15:52
Six secteurs cotés résistent bien en bourse, affichant une évolution positive de leurs cours depuis le début de l’année 2022, au moment où le MASI poursuit sa dégringolade. Un analyste de la place apporte des explications.

6 sur 23 indices sectoriels cotés à la Bourse de Casablanca s’affichent dans le vert, depuis le début de cette année jusqu’à la séance de ce mardi 21 juin.

L’indice « Mines » s’affiche à la tête de tous les secteurs cotés en dégageant une appréciation de 28,3%. Il est suivi par l’indice « Sylviculture & papier » qui avance de 15%. Les indices « Chimie », « Services aux collectivités », « Sociétés de placement immobilier », et « Loisirs et hôtels », quant à eux, augmentent respectivement de 9,7%, 9,3%, 7,8% et 8,8%.

Ces évolutions positives sont réalisées au moment où le MASI lâche presque 9% pendant la même période.

La performance de ces indices cache des disparités entre les valeurs qui les composent. Quelques valeurs contribuent à la hausse de ces indices, d’autres s’enfoncent dans le rouge, à l’exception de l’indice « Mines ». Toutes les valeurs qui composent cet indice s’affichent en hausse pendant la période retenue.

Contacté par Médias24, un analyste de la place estime que la hausse des valeurs qui composent ces indices est bien fondée, à l’exception de quelques titres qui ne sont pas vraiment liquides, comme Med Paper (du secteur « Sylviculture & papier », Maghreb Oxygène (de l’indice « Chimie ») et Balima (indice « Société de placement immobilier »).

Par ailleurs, il préfère ne pas analyser l’évolution de Lydec (du secteur « Services aux collectivités ») qui fait l’objet d’un projet d’Offre publique de rachat (OPR), déposé par Veolia Environnement. Ce dépôt intervient suite au franchissement indirect du seuil de 95% du capital et des droits de vote de Lydec par Veolia Environnement dans le cadre de l’offre publique d’achat visée par l’AMMC en date du 08 avril 2022.

« Pour moi, Lydec est une valeur décotée », commente-t-il.

A noter que le titre a avancé de 9,3% depuis le début de cette année jusqu’à la séance de ce mardi.

Les minières et la SNEP profitent de la conjoncture actuelle

La belle évolution de l’indice sectoriel « Mines » est à mettre sur le dos de la hausse des cours des métaux à l’international, d’après notre interlocuteur. Et c’est en grande partie Managem qui en profite. Cette valeur a gagné en effet 40,2% depuis le début de l’année 2022.

« La conjoncture actuelle, marquée par une flambée des cours des métaux à l’international, est très  favorable au secteur des mines. Les valeurs minières se portent donc bien. Mais c’est Managem qui en profite le plus », souligne-t-il.

Evolution du cours de Managem

Source : medias24.com

De son côté, SNEP a gagné 12,5% pendant la période retenue. « SNEP profite, elle aussi, de la conjoncture actuelle. La hausse des cours des produits pétroliers est bénéfique pour l’activité du groupe. Son activité profite également de sa stratégie d’augmentation de production ».

Evolution du cours de SNEP

Source : medias24.com

« Sociétés de placement immobilier » : Aradei se démarque

L’indice « Sociétés de placement immobilier » comporte trois valeurs, à savoir : Aradei Capital, Immorente Invest et Balima. « Les investisseurs ont compris que les valeurs appartenant à ce secteur sont des valeurs refuges. Ils se positionnent dessus dans les moments de doute, vu qu’ils ne sont pas impactés par des éléments exogènes. Globalement, les perspectives d’évolution du secteur coté sont très positives », nous expliquait un analyste dans un précédent article.

Globalement, c’est Aradei qui se démarque grâce à l’évolution continue de sa surface commerciale, ainsi qu’aux partenariats stratégiques tissés. En bourse, Aradei a gagné 9,4% en YTD.

Evolution du cours d’Aradei

Source : medias24.com

Risma profite de la reprise progressive de l’activité touristique

Risma, la seule valeur composant l’indice « Loisirs et Hôtels », avance de 8,8%.

« Cette valeur profite de la situation sanitaire qui reste maîtrisée malgré la légère hausse des cas, ainsi que de l’allégement des restrictions. Cette situation favorise la reprise progressive du secteur du tourisme. Le titre est en train de récupérer doucement ce qu’il a perdu depuis le déclenchement de la pandémie», explique notre interlocuteur.

Evolution du cours de Risma

Source : medias24.com

lire aussi
  • | Le 3/7/2022 à 11:08

    Bourse : voici comment a évolué le marché au 1er semestre 2022

    Le marché boursier marocain a connu deux tendances au cours du premier semestre 2022 avant de terminer sur une baisse de 10% au 30 juin. Voici les principales observations d’un membre du directoire d’une société de bourse de la place.
  • | Le 30/6/2022 à 19:16

    Bourse : les investisseurs institutionnels continuent de dominer le marché au 1er trimestre 2022

    Le rapport du « Profil des investisseurs en bourse » de l’AMMC, au titre du 1er trimestre 2022, montre que les investisseurs institutionnels continuent de dominer le marché boursier. Voici les principales tendances qui se dégagent du rapport.
  • | Le 29/6/2022 à 17:03

    IPO : ce qu’il faut savoir sur Disty Technologies, nouvel arrivant en Bourse

    Le prix de l’action a été fixé à 284 dirhams et la première cotation s’effectuera le 20 juillet. La société est une PME et sera la première à intégrer le marché alternatif. En 2021, elle affichait un chiffre d’affaires de 456 MDH. Son IPO lui permettra d’étoffer son portefeuille produit, de recruter et d'envisager une croissance externe. Un premier dividende sera versé au mois de septembre suite à l’opération. La valorisation a induit un rendement de 5,3% sur les deux prochaines années.
  • | Le 28/6/2022 à 15:28

    La croissance de la masse bénéficiaire de la cote devrait ralentir à +3,5% en 2022 (CFG Bank)

    Après un bond des bénéfices de la cote en 2021, le rythme de croisière devrait fortement ralentir cette année. Les secteurs de l’énergie, des cimentiers et de l’automobile devraient le plus participer à la baisse de la masse bénéficiaire.
  • | Le 27/6/2022 à 16:20

    Les banques reculent en bourse malgré la bonne évolution de leur activité au T1-2022

    La majorité des banques cotées à la bourse de Casablanca affiche une évolution baissière depuis le début de l’année. Un analyste nous explique que cette baisse n’est pas fondamentale vu que l’activité a bien évolué en début d’année. Des craintes commencent néanmoins à encercler le secteur.
  • | Le 20/6/2022 à 16:30

    Le marché boursier entre baisse et attentisme, le Conseil de BAM est épié

    La baisse de la Bourse de Casablanca s'est accélérée à la clôture de la séance du vendredi 17 juin, reflétant ainsi les craintes et l’attentisme des investisseurs quant à l’évolution du taux directeur, d’après les explications d’un membre du directoire d’une société de bourse de la place. Analyse.