Bourse : voici les secteurs cotés qui résistent bien face à la baisse du marché

| Le 21/6/2022 à 15:52
Six secteurs cotés résistent bien en bourse, affichant une évolution positive de leurs cours depuis le début de l’année 2022, au moment où le MASI poursuit sa dégringolade. Un analyste de la place apporte des explications.

6 sur 23 indices sectoriels cotés à la Bourse de Casablanca s’affichent dans le vert, depuis le début de cette année jusqu’à la séance de ce mardi 21 juin.

L’indice « Mines » s’affiche à la tête de tous les secteurs cotés en dégageant une appréciation de 28,3%. Il est suivi par l’indice « Sylviculture & papier » qui avance de 15%. Les indices « Chimie », « Services aux collectivités », « Sociétés de placement immobilier », et « Loisirs et hôtels », quant à eux, augmentent respectivement de 9,7%, 9,3%, 7,8% et 8,8%.

Ces évolutions positives sont réalisées au moment où le MASI lâche presque 9% pendant la même période.

La performance de ces indices cache des disparités entre les valeurs qui les composent. Quelques valeurs contribuent à la hausse de ces indices, d’autres s’enfoncent dans le rouge, à l’exception de l’indice « Mines ». Toutes les valeurs qui composent cet indice s’affichent en hausse pendant la période retenue.

Contacté par Médias24, un analyste de la place estime que la hausse des valeurs qui composent ces indices est bien fondée, à l’exception de quelques titres qui ne sont pas vraiment liquides, comme Med Paper (du secteur « Sylviculture & papier », Maghreb Oxygène (de l’indice « Chimie ») et Balima (indice « Société de placement immobilier »).

Par ailleurs, il préfère ne pas analyser l’évolution de Lydec (du secteur « Services aux collectivités ») qui fait l’objet d’un projet d’Offre publique de rachat (OPR), déposé par Veolia Environnement. Ce dépôt intervient suite au franchissement indirect du seuil de 95% du capital et des droits de vote de Lydec par Veolia Environnement dans le cadre de l’offre publique d’achat visée par l’AMMC en date du 08 avril 2022.

« Pour moi, Lydec est une valeur décotée », commente-t-il.

A noter que le titre a avancé de 9,3% depuis le début de cette année jusqu’à la séance de ce mardi.

Les minières et la SNEP profitent de la conjoncture actuelle

La belle évolution de l’indice sectoriel « Mines » est à mettre sur le dos de la hausse des cours des métaux à l’international, d’après notre interlocuteur. Et c’est en grande partie Managem qui en profite. Cette valeur a gagné en effet 40,2% depuis le début de l’année 2022.

« La conjoncture actuelle, marquée par une flambée des cours des métaux à l’international, est très  favorable au secteur des mines. Les valeurs minières se portent donc bien. Mais c’est Managem qui en profite le plus », souligne-t-il.

Evolution du cours de Managem

Source : medias24.com

De son côté, SNEP a gagné 12,5% pendant la période retenue. « SNEP profite, elle aussi, de la conjoncture actuelle. La hausse des cours des produits pétroliers est bénéfique pour l’activité du groupe. Son activité profite également de sa stratégie d’augmentation de production ».

Evolution du cours de SNEP

Source : medias24.com

« Sociétés de placement immobilier » : Aradei se démarque

L’indice « Sociétés de placement immobilier » comporte trois valeurs, à savoir : Aradei Capital, Immorente Invest et Balima. « Les investisseurs ont compris que les valeurs appartenant à ce secteur sont des valeurs refuges. Ils se positionnent dessus dans les moments de doute, vu qu’ils ne sont pas impactés par des éléments exogènes. Globalement, les perspectives d’évolution du secteur coté sont très positives », nous expliquait un analyste dans un précédent article.

Globalement, c’est Aradei qui se démarque grâce à l’évolution continue de sa surface commerciale, ainsi qu’aux partenariats stratégiques tissés. En bourse, Aradei a gagné 9,4% en YTD.

Evolution du cours d’Aradei

Source : medias24.com

Risma profite de la reprise progressive de l’activité touristique

Risma, la seule valeur composant l’indice « Loisirs et Hôtels », avance de 8,8%.

« Cette valeur profite de la situation sanitaire qui reste maîtrisée malgré la légère hausse des cas, ainsi que de l’allégement des restrictions. Cette situation favorise la reprise progressive du secteur du tourisme. Le titre est en train de récupérer doucement ce qu’il a perdu depuis le déclenchement de la pandémie», explique notre interlocuteur.

Evolution du cours de Risma

Source : medias24.com

lire aussi
  • | Le 13/7/2022 à 12:37

    Marsa Maroc : Alpha Mena conserve sa recommandation de vendre le titre

    La valeur affiche une bonne résilience tant d’un point de vue de la profitabilité que du dynamisme d’activité. Mais la hausse des prix des transports et des carburants va peser sur les activités d’import-export du pays. Les chaînes logistiques étant perturbées, les marges opérationnelles du groupe devraient en pâtir. Le titre demeure également cher et traite à 24,4x ses bénéfices contre 16,3x pour ses semblables.
  • | Le 12/7/2022 à 15:45

    Le portefeuille de BKGR surperforme le marché en YTD, mais demeure dans le rouge

    La société de recherche a rappelé l’état des lieux maussade dans lequel se trouve le pays d’un point de vue macroéconomique, mais note qu’un retour à la normale est attendu l’an prochain. Le marché boursier en est affecté, ainsi que son portefeuille qui recule de 5% en YTD. Les performances sont majoritairement assurées par des valeurs défensives.
  • | Le 7/7/2022 à 16:53

    Le marché des capitaux est faiblement utilisé au Maroc

    Bendaoud Tali, Head of Strategy à la Bourse de Casablanca, a fait le point sur l’évolution du marché des capitaux au Maroc, lors d’une conférence tenue ce jeudi 7 juillet, tout en soulignant que le marché reste faiblement utilisé. Khalil Mengad, directeur général d’Immorente Invest, livre ses conseils pour réussir une IPO.
  • | Le 7/7/2022 à 12:44

    Disty Technologies : IPO, accompagnement, potentiel en bourse, les analyses d’Idriss Berrada

    La bourse de Casablanca accueillera dès le 20 juillet, lors de sa première cotation, l’importateur et distributeur de matériel informatique Disty Technologies. L’autorité marocaine du marché des capitaux a visé l’introduction en bourse de l’entreprise le 27 juin dernier. La première de l’année 2022.
  • | Le 6/7/2022 à 16:46

    Maroc Telecom : le cours actuel représente un point d’entrée intéressant

    Le cours de l’opérateur baisse de plus de 16% en YTD. Malgré un contexte règlementaire et concurrentiel compliqué, cette baisse n’est pas imputable aux fondamentaux du groupe, mais davantage à la tendance du marché.
  • | Le 6/7/2022 à 16:22

    Bourse : voici comment les investisseurs doivent se comporter en cette période de manque de visibilité

    Investir avec vigilance, miser sur les secteurs défensifs, profiter des opportunités qui se présentent sur le marché… sont les recommandations d’un analyste de la place aux investisseurs en bourse, afin de bien vivre cette période de baisse du marché et d'absence de visibilité.