Le déficit budgétaire baisse de 3,1% à fin mai 2021

| Le 14/6/2021 à 10:39

Par rapport à la même période l’an dernier, le déficit budgétaire s’amoindrit de 800 millions de dirhams à 25 milliards de dirhams à fin mai. Les recettes ordinaires sont en hausse de 8% sur la période et les dépenses ordinaires sont en quasi-stagnation. 

 

Le 11 juin, le ministère de l’Economie et des Finances a publié la situation des charges et des ressources du Trésor à fin mai 2021. Sur la période, le Trésor présente un déficit budgétaire de 25 milliards de dirhams, contre un déficit de 25,85 milliards de dirhams à fin mai 2020.

Les recettes ordinaires en hausse

A fin mai 2021, les recettes ordinaires s’affichent à 93,24 milliards de dirhams, en hausse de 8% par rapport à l’an dernier.

Les recettes fiscales sont en augmentation de 9,1% à 86,46 milliards de dirhams. Les impôts directs accusent un recul de 2,2% à 35,92 milliards de dirhams. Notamment avec la baisse de l’IS de 9,4% à 14,63 milliards de dirhams et l’effondrement de 97,7% (soit 2 045 millions de dirhams en valeur, ndlr) de la contribution de solidarité sur les bénéfices. L’IR, quant à lui, est en augmentation de 14,9% soit 2,68 milliards de dirhams de plus que l’an dernier à 20,67 milliards de dirhams.

Toutes les autres composantes sont en hausse par rapport à l’an dernier à la même période: Impôts directs (+19,5%), droits de douanes (+25,6%), enregistrement et timbre (+11,8%).

La hausse des impôts indirects provient de l’augmentation des recettes de TVA de 21,1% à 27,11 milliards de dirhams. Ainsi que celle des TIC, en progression de 16% à 11,59 milliards de dirhams.

Les recettes non-fiscales sont en baisse de 15,5% à 5,53 milliards de dirhams par rapport à fin mai 2020. L’objectif de la Loi de finances 2021 a été fixé à 38 milliards de dirhams. Le taux de réalisation est donc de 14,5% à fin mai.

Dépenses ordinaires en quasi-stagnation

Les dépenses ordinaires à fin mai 2021 sont en très légère hausse de 0,7% à 103,1 milliards de dirhams. Les dépenses de biens et services se chiffrent à 85,23 milliards de dirhams, quasi-stagnation (-0,1%). Dans cette catégorie, les dépenses de personnel ont augmenté de 5,2% à 58,76 milliards de dirhams et les ‘autres biens et services’ ont baissé de 10,3% à 26,47 milliards de dirhams.

Les dépenses de compensation sont en forte hausse de 18,1% à 7,63 milliard de dirhams.

Le solde ordinaire à fin mai 2021 est déficitaire de 9,89 milliard de dirhams alors qu’il affichait un déficit de 16,15 milliards de dirhams à fin mai 2020.

L’investissement sur la période est en stagnation à 28,1 milliards de dirhams.

In fine, le déficit global atteint 25 milliards de dirhams à fin mai 2021 contre un déficit de 25,85 milliards de dirhams à la même période en 2020, soit un retrait de 3,1%. « Compte tenu de ces évolutions et d’une réduction des opérations en instance de 20,6 milliards de dirhams, la situation des charges et ressources du Trésor dégage un besoin de financement de l’ordre de 45,6 milliards de dirhams » explique le ministère des finances. Il est financé à hauteur de 3,7 milliards de dirhams par des tirages et emprunts extérieurs. Le reste est financé par des emprunts nationaux.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 13/6/2024 à 18:18

    Aradei Capital nous explique les dessous du rachat du capital d'Akdital Immo

    Actionnaire majoritaire à 51% d'Akdital Immo, Aradei Capital a annoncé racheter les 49% restants. Le management du groupe esquisse les contours de cette acquisition à venir.
  • | Le 13/6/2024 à 12:52

    Aïd al-Adha : Bank Al-Maghrib prend des mesures préventives pour assurer l’approvisionnement des GAB

    En prévision de la forte demande de monnaie durant Aïd al-Adha, qui coïncide cette année avec un week-end prolongé, Bank Al-Maghrib a annoncé, ce jeudi 13 juin, avoir mis en place des mesures préventives pour garantir l’approvisionnement des guichets automatiques bancaires (GAB) dans tout le Royaume.
  • | Le 13/6/2024 à 12:34

    Bank of Africa lance une émission d’obligations subordonnées d’un montant d’un milliard de dirhams

    L’objectif de cette opération est de se conformer aux exigences règlementaires et de financer le développement organique de la banque au Maroc et à l’international.
  • | Le 12/6/2024 à 10:02

    Aradei Capital va acquérir le reste du capital d’Akdital Immo pour 268 MDH

    Après sa prise de participation dans le capital d’Akdital Immo à hauteur de 51% en janvier 2022, Aradei Capital est en voie d’acquérir les participations des deux co-fondateurs, à savoir Akdital (31,85%) et BFO Foncière (17,15%).
  • | Le 11/6/2024 à 15:29

    Plan d'épargne en actions : ce qu'il faut savoir sur cet intéressant produit d'épargne

    Le 10 juin, Red Med Securities a lancé son offre Plan d'Epargne en Actions. L'occasion de revenir sur ce produit d'épargne qui existe depuis plus de 10 ans mais reste encore méconnu du public. Quels sont ses avantages, ses plafonds, ses modalités d'investissement ? Voici ce que l'on sait.
  • | Le 10/6/2024 à 16:52

    CIH Bank clôture une émission d'un milliard de dirhams

    CIH Bank a clôturé une émission obligataire subordonnée par placement privé auprès d’investisseurs qualifiés, pour un montant global d’un milliard de dirhams.