7,64 milliards de DH pour mettre à niveau la filière sucrière

L’Etat et la profession ont signé un contrat programme pour améliorer les rendements de la betterave et de la canne à sucre et augmenter la production de sucre blanc.  

7,64 milliards de DH pour mettre à niveau la filière sucrière

Le 26 avril 2013 à 18h13

Modifié 26 avril 2013 à 18h13

L’Etat et la profession ont signé un contrat programme pour améliorer les rendements de la betterave et de la canne à sucre et augmenter la production de sucre blanc.  

La réalisation du contrat programme (2013-2020) relatif à la mise à niveau de la filière sucrière, nécessitera un investissement de 7,64 milliards de DH. La part de contribution de l’Etat est évaluée à 2,04 milliards de DH.

Le contrat programme signé au cours des Assises de l’agriculture le 23 avril par l’Etat et la profession, représenté par la Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (Fimasucre), Cosumar, et l’Union nationale des associations des producteurs des plantes, aura pour objectifs d’élargir les superficies plantées en sucrières pour atteindre 105 700 ha. La convention vise aussi à améliorer les rendements de la betterave et de la canne à sucre, augmenter la production du sucre blanc pour atteindre 856 000 tonnes et améliorer le taux de couverture pour le porter à 62%.

L’Etat contribuera aussi en instaurant une subvention pour l’installation des nouvelles plantations de canne à sucre, et en poursuivant les subventions accordées à la semence mono-germe de la betterave. De plus, l’Etat a mis à la disposition de Fimasucre un terrain de 40 ha ainsi qu’une enveloppe de 3,5 millions de DH dans le cadre du renforcement de la recherche-appliquée. 


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Comment le Festival Mawazine a ressuscité Oum Kalthoum avec un hologramme, le temps d'une soirée inoubliable

Après s’être produite au théâtre Mohammed V en mars 1968, l’Astre de l’Orient est revenue dimanche 23 juin 2024 sous forme d’hologramme pour un spectacle au même endroit qui a affiché complet. L’occasion d’interroger le fondateur de la société de spectacles New Dimension Production (NDP) qui nous explique les ressorts et les coûts de cet exploit technologique qui devrait se banaliser à l’avenir. Notons que le Festival a programmé une deuxième soirée Oum Kalthoum ce mardi 25 juin 2024.

Communication financière

Attijariwafa bank: RÉSULTATS au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.