Les festivités lancées mardi en grande pompe

Les festivités du Centenaire du port de Casablanca ont été lancées en grande pompe. Sous le thème, « une histoire d’avenir », l'événement se poursuit jusqu'au 22 juin 2013.

Les festivités lancées mardi en grande pompe

Le 3 avril 2013 à 8h01

Modifié 27 avril 2021 à 22h16

Les festivités du Centenaire du port de Casablanca ont été lancées en grande pompe. Sous le thème, « une histoire d’avenir », l'événement se poursuit jusqu'au 22 juin 2013.

C’est mardi 2 avril qu’ont été lancées les festivités du centenaire du port de Casablanca, qui l’animeront trois mois durant. La journée a été rythmée par l’inauguration officielle de l’événement par Abdellah Baha, ministre de l’Etat et Abdelaziz Rabbah, ministre de l’Equipement et du Transport, ainsi que par une conférence de presse. Nous avons profité d’une balade en bateau organisée à cette occasion pour nous entretenir avec Mohamed Benabdenbi,  président du comité d’organisation du centenaire.

Les festivités du centenaire du port de Casablanca sont prévues du 2 avril au 22 juin prochain. Avez-vous déjà un calendrier de visites ?

Nous avons programmé la visite du port pour plus de 10.000 personnes, dont  5.000 élèves. Nous avons également mis en place un programme spécial pour les étudiants et élèves des classes de l’enseignement marocain. D’ailleurs, nous avons établi un programme pédagogique, en collaboration avec le ministère de l’Education nationale et les délégations de l’enseignement de Casablanca, pour donner un cours aux lycéens, élèves et étudiants de l’ensemble des écoles marocaines à Casablanca, avec un support pédagogique qui a été préparé pour l’occasion.

Pensez-vous pouvoir élargir cette action pédagogique à l’ensemble du Maroc ?

Nous allons essayer aujourd’hui de réaliser ce projet de musée et de centre documentation relatif à l’activité portuaire et maritime qui sera mis à la disposition de l’ensemble des étudiants, chercheurs et des citoyens qui souhaiteraient se documenter sur le secteur portuaire et maritime.

Il y a quelques semaines, vous étiez à la recherche d’un local pour accueillir un musée maritime et portuaire à Casablanca. Où en êtes-vous de ce projet ?

Le local du musée a fait l’objet de la signature d’une convention mardi matin en marge de la cérémonie d’ouverture du Centenaire. Par le biais de cette convention, le ministère de l’Equipement et du Transport met à la disposition de l’Association pour la promotion du port de Casablanca (APPC) un bâtiment symbolique, puisqu’il s’agit de l’ancienne direction du port. Il se situe d’ailleurs tout près du port, entre la porte 1 et la porte 3.

Pour quand sont prévus les travaux du musée?

Nous allons lancer les études architecturales, d’aménagement et urbanistiques pour commencer les travaux. Cela fait donc partie des actions qui vont pérenniser ce centenaire.

Justement, le centenaire de Casablanca tourne autour du thème « une histoire d’avenir ». Or on parle de délocaliser une partie de l’activité de ce port…

Je pense qu’aujourd’hui, le port de Casablanca est bien équilibré en termes de trafic et d’organisation. Il est vrai que vu sa situation géographique, il pose quelques problèmes au niveau de la connectivité et de la circulation des camions, mais ce sont des problèmes auxquels nous sommes en train de trouver des solutions.

Il n’y a donc, selon vous, aucun déménagement prévu ?

Pas du tout. A ma connaissance, ce qui est prévu c’est la réalisation d’une zone de port sec à Zenata et la réalisation d’une route dédiée qui va relier le port à cette zone.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : COMMUNIQUÉ POST ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.