Risma devrait tirer profit des chiffres record du tourisme au Maroc

| Le 13/5/2024 à 15:06
À fin avril, les arrivées de touristes ont progressé de 14% par rapport à la même période l'année précédente. Risma devrait tirer profit de cette bonne dynamique. L'EBE devrait croître de 3% cette année selon le management, bien plus doucement qu'en 2023. Le groupe dispose de marge de progression notamment concernant le taux d'occupation qui n'est pas encore revenu aux niveaux précovid.

L’année 2024, sur le plan touristique, est sur une bonne lancée. D’après les derniers chiffres disponibles du ministère du Tourisme, les arrivées touristiques à fin avril 2024 ont progressé de 14% par rapport à la même période l’an dernier, avec 4,6 millions d’arrivées aux postes-frontières, soit 567.000 arrivées supplémentaires.

Cette dynamique touristique va dans le sens des objectifs annoncés par la ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, avec 15 millions de touristes attendus cette année et un objectif de 17,5 millions à l'horizon 2026.

Cette bonne tenue conforte les acteurs touristiques, notamment Risma qui avait déjà affiché des résultats en progression à fin 2023.

Le groupe profitera de la bonne dynamique touristique en 2024

Les bons chiffres des arrivées touristiques profiteront au groupe. D’autant plus que ce dernier dispose encore d'une marge de progression, notamment concernant son taux d’occupation qui s’était fixé à 57% en 2023, encore légèrement en deçà de son niveau pré-Covid.

"Le groupe profitera certainement de cette bonne dynamique du tourisme, mais il est encore trop tôt pour dire dans quelle proportion. Pour le moment, il est plus sage d’être conservateur et de se référer aux indications du management qui tablait cette année sur une progression de 3% de l’excédent brut d’exploitation du groupe, ainsi que sur une légère hausse des revenus", nous indique une source du marché. Pour rappel, ce dernier augmentait de 18% en 2023 à 414 MDH.

Une année sous de bons auspices se dessine et, sauf éléments éxogènes, "il n’y aura pas de mauvaise surprise ; et si surprise il y a, elle sera bonne car, fondamentalement, rien ne plaide en faveur d’une baisse de l’activité vu les chiffres du secteur", prédit notre interlocuteur.

Des perspectives réjouissantes à long terme

Le groupe Risma affichait en 2023 de 34% de son RNPG courant à 138 MDH. Le RNPG publié comprenant l'élément exceptionnel de la plus value de cession des parts dans Accor Gestion Maroc (AGM), affiche quant à lui une hausse de 60% à 244 MDH. Cette cession fait que le groupe dispose désormais de plus de latitude pour développer d’autres marques s’il le souhaite, sans être nécessairement sous le giron d’Accor.

D’ailleurs, d’ici 2030, cinq nouveaux hôtels seront développés dans le Royaume pour atteindre un total de 28 établissements. "Ils disposent d’une plus grande liberté dans le choix des marques mais, actuellement, il n’y a aucune annonce en termes d’investissement ni d’échéance", précise notre source. Cette ambition pourra être partiellement portée par l’excédent de cash perçu lors de la cession des 33% détenu dans AGM.

Le groupe a également envoyé des signaux positifs à ses actionnaires avec l'annonce d'un dividende de 6 dirhams par action au titre de 2023. "Le groupe n’avait pas distribué depuis 2018. Le management a annoncé qu’il maintiendrait ces niveaux-là sur les années à venir", souligne notre interlocuteur. Cette volonté se fonde sur la solidité financière du groupe et le retour progressif à des niveaux normatifs d'activité. La croissance des bénéfices sera au rendez-vous cette année, car dans les faits il y a toujours une amélioration à aller chercher concernant le taux d'occupation qui était entre 65% et 68% en 2019 (57% en 2023, ndlr).

Qui plus est, le secteur touristique se porte bien et devrait établir des records d’arrivées dans les années qui viennent, offrant à Risma un bon cadre de développement pour ses activités.

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 24/5/2024 à 10:28

    Akdital : le chiffre d’affaires progresse de 61% à fin mars

    Le groupe poursuit le chemin de la croissance et accroît son développement territorial au premier trimestre. L’endettement recule légèrement de 2% à fin mars par rapport à la fin de l’année dernière. Le groupe prévoit 12 ouvertures cette année, dont deux déjà opérationnelles à Marrakech et Khouribga. La capacité litière serait portée d’ici fin d’année à 3.700 lits contre 2.300 lits en 2023.
  • | Le 23/5/2024 à 14:57

    Bourse. En 2023, les étrangers et les MRE détiennent 168 MMDH d'encours

    En 2023, alors que le montant des investissements des étrangers en valeur a progressé de 8% par rapport à 2022, la part que les étrangers détenaient dans la cote a légèrement reculé du fait de la hausse de la capitalisation boursière globale. La grande majorité des investissements étrangers sont stratégiques. Les investissements étrangers sont représentés à quasi parts égales par le Moyen-Orient et l'Europe.
  • | Le 23/5/2024 à 9:16

    Managem : baisse de 13% du chiffre d’affaires à fin mars

    La baisse des revenus provient notamment de la suspension temporaire des opérations polymétalliques sur le site de Guemassa et de la baisse de la production de cobalt en provenance de la mine de Bou-Azzer dans le but de préserver les ressources. Cela a été partiellement compensé par la hausse des cours du cuivre et des métaux précieux.
  • | Le 22/5/2024 à 18:03

    Tiers de confiance. L'AMDIE va s'appuyer sur les experts-comptables pour débourser les primes à l'investissement

    Lors des 8e Assises de l'Ordre des experts-comptables tenues ce 22 mai, l'AMDIE a signé une convention avec l'OEC pour les désigner comme tiers de confiance dans les process de déboursement des primes à l'investissement. Explications de Ali Seddiki, directeur général de l'AMDIE.
  • | Le 22/5/2024 à 13:31

    Virement instantané : un volume de 15,2 MMDH d'opérations traitées à fin avril

    L'adoption du virement instantané s'accélère en 2024, près d'un an après son lancement le 1er juin 2023. Depuis sa mise en service jusqu'à fin avril 2024, plus de 10 millions d'opérations ont été effectuées pour un volume global de plus de 36 MMDH. Le nombre d'opérations traitées par jour en moyenne a progressé de 45% en 2024, à 45.000 par rapport à la moyenne en 2023.
  • | Le 22/5/2024 à 9:26

    BCP : hausse de 78% du RNPG au premier trimestre

    Le groupe affiche une amélioration de 25,5% de son PNB à fin mars 2024, poussé par les activités bancaires et le rebond des activités de marché. Le coût du risque progresse de 48% à 1,3 MMDH.