Un syndicat déplore l’insuffisance des garanties accordées aux professionnels de santé

Le Syndicat indépendant des médecins du secteur public déplore l’insuffisance des garanties accordées par le ministère de la Santé aux professionnels du secteur malgré la signature de l’accord général du 29 décembre. Le syndicat appelle à une réunion urgente avec le ministère de tutelle.

Un syndicat déplore l’insuffisance des garanties accordées aux professionnels de santé

Le 4 janvier 2024 à 16h00

Modifié 4 janvier 2024 à 16h02

Le Syndicat indépendant des médecins du secteur public déplore l’insuffisance des garanties accordées par le ministère de la Santé aux professionnels du secteur malgré la signature de l’accord général du 29 décembre. Le syndicat appelle à une réunion urgente avec le ministère de tutelle.

Alors que le ministère de la Santé et les syndicats du secteur sont parvenus à un accord général portant, entre autres, sur l’augmentation du salaire fixe et la préservation des droits concédés aux professionnels de santé dans la fonction publique, le Syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP) déplore l’insuffisance des garanties accordées aux professionnels de santé et l’absence de clarté et de communication sur les textes d’application.

"Après les premières consultations menées par le bureau national au cours des derniers jours avec des experts en droit administratif, nous vous informons que les données actuellement disponibles penchent en faveur de l’insuffisance des garanties et du manque de clarté, notamment en raison du silence actuel autour des textes et des décrets d’application", souligne le SIMSP dans un communiqué.

"En ce qui concerne nos revendications matérielles, bien que leur importance et leur nécessité soient reconnues à l’heure actuelle, nous les considérons comme secondaires par rapport à l’importance cruciale des garanties et de la préservation des acquis. Cependant, tant que le débat est actuellement ouvert, le bureau national met en garde contre la répétition des anciens scénarios, en particulier celui de l’accord de 2017 qui avait permis à d’autres catégories de bénéficier de toutes leurs demandes matérielles et de leurs droits, avec d’énormes avantages, alors que le ministre de la Santé avait à l’époque exclu les médecins malgré nos revendications antérieures convenues mais non mises en œuvre", poursuit le syndicat.

Ce dernier annonce ainsi avoir pris les mesures suivantes :

- continuer à informer les médecins, les pharmaciens et les chirurgiens-dentistes de tous les développements dès leur disponibilité ;

- mener des consultations juridiques approfondies par le biais d’un comité juridique aux compétences multiples autour des garanties proposées dans le cadre des métiers de la santé ;

- convoquer une réunion urgente avec le ministère de la Santé ;

- réunir le comité administratif pour prendre les décisions appropriées, y compris celles relatives aux protestations si nécessaire.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SMI: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Affaire Naciri-Bioui. En direct de la cour d'appel, déclarations de la défense

Affaire Naciri-Bioui. En direct de la cour d'appel, déclarations de la défense