Dossier Cet article est issu du dossier «Les 14 projets phares de la feuille de route touristique» Voir tout le sommaire

Nouveaux détails sur le futur palais des congrès de Marrakech prévu en 2025

Après avoir dévoilé les détails du futur centre de congrès et d’expositions de Marrakech, Médias24 a obtenu, d’une source autorisée, les dernières étapes à franchir. Cet ambitieux projet d'un milliard de dirhams fera de la ville ocre la 1re destination du tourisme d’affaires du continent africain. Les travaux, qui démarreront en 2024, s'achèveront après 18 mois pour une inauguration prévue en 2025.

Nouveaux détails sur le futur palais des congrès de Marrakech prévu en 2025

Le 10 juillet 2023 à 17h33

Modifié 13 juillet 2023 à 15h30

Après avoir dévoilé les détails du futur centre de congrès et d’expositions de Marrakech, Médias24 a obtenu, d’une source autorisée, les dernières étapes à franchir. Cet ambitieux projet d'un milliard de dirhams fera de la ville ocre la 1re destination du tourisme d’affaires du continent africain. Les travaux, qui démarreront en 2024, s'achèveront après 18 mois pour une inauguration prévue en 2025.

Capable d’accueillir 20.000 personnes dans le cadre d’événements internationaux, le futur centre de congrès et d’expositions de la ville de Marrakech, qui coûtera 937 MDH, est une des priorités de la feuille de route concoctée par le ministère et la CNT parmi les 14 projets locomotives qui verront le jour entre 2023 et 2030.

Le centre propulsera la ville ocre dans le top 10 mondial des destinations M.I.C.E.

Afin de consolider ses acquis en matière de tourisme étranger et de booster le créneau du tourisme d’affaires, un méga-centre de congrès et d’expositions, qui manque encore à la ville ocre, sera édifié pour accueillir de grands événements internationaux à l’instar d'autres destinations mondiales.

S’inscrivant dans les filières thématiques à forte valeur ajoutée pour le secteur du tourisme de niche, et plus particulièrement d’affaires, ce projet prioritaire de la feuille de route 2023-2026 permettra à Marrakech de disposer d’une infrastructure MICE de rang mondial avec une architecture moderne.

L’objectif étant de la positionner sur le segment des grands congrès internationaux et de propulser la ville ocre dans le top 10 des destinations Meetings Incentives Conferences Exhibitions (M.I.C.E.) au niveau mondial, et d’en faire dans le même temps la 1re destination MICE du continent africain.

Le montage financier

Selon une source autorisée, l’étude de faisabilité pour son développement, réalisée par la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) en partenariat avec le conseil de la région, est déjà prête.

Un travail préliminaire nécessaire qui a permis d’identifier l’assiette foncière de 50 hectares devant asseoir ce projet, porté par un montage financier public-privé d’un montant total de 937 MDH.

Les contributions au financement de ce projet passeront en effet par la mobilisation de plusieurs partenaires institutionnels qui se sont engagés à investir, dans un premier temps, plus de 600 MDH.

Dans le détail, le ministère de l’Intérieur débloquera 250 MDH, le ministère de l’Industrie 80 MDH, le conseil de la région 320 MDH, la SMIT 40 MDH et, enfin, la CDG dont l’apport sera en nature, à savoir le terrain foncier sur lequel sera édifié le centre de congrès et d’expositions.

"Toutes les étapes administratives ont été franchies"

Sur le pilotage et la gestion de cet ambitieux projet intitulé SDR Marrakech Tadahourat, un accord a d’ores et déjà été signé pour mettre en place une structure avec un capital social initial de 937 MDH, porté par la région (34,15%), la DGCT (26,68%), MADAEF (26,36%), CCIMS (8,54%) et la SMIT (4,27%).

Sachant que ce projet est programmé dans le nouveau Plan de développement régional 2022-2027 (PDR), l’ensemble des documents juridiques nécessaires à la création de la SDR ont déjà été élaborés et finalisés à l’image du pacte d’actionnaires, des statuts…

De plus, des démarches pour lancer un Appel à manifestation d’intérêt international (AMII), visant le recrutement d’un gestionnaire de renom pour le projet, ont été engagées.

Ce qu’il reste à faire

Selon notre source, la quasi-totalité des formalités ont été effectuées et il ne reste plus qu’à signer le contrat préalable au démarrage des travaux de construction qui devraient durer moins de 18 mois.

"Sachant que tous les partenaires sont connus, il ne manque plus qu’à signer les statuts et le pacte d’actionnaires de la SDR Marrakech Tadahourat. Après cette étape nécessaire, il faudra lancer un AMI pour recruter un gestionnaire privé, puis réaliser des études de programmation et des études techniques d’exécution", déclare notre source en ajoutant que ce processus devra faire l’objet d’une intervention du chef du gouvernement, avant le lancement des travaux prévus début 2024.

Un centre mixte capable d’accueillir un total de 20.000 personnes

Nous n’avons, malgré notre insistance, pas été en mesure d’obtenir la maquette ou le nom de l’architecte de ce projet qui sera localisé à l’entrée de la zone touristique de Marrakech, à proximité des golfs et de l’hôtel Fairmont.

Tout en affirmant qu’il est encore trop tôt pour dévoiler "ces détails qui pourront être réglés très rapidement", notre interlocuteur nous a indiqué que le parc d’expositions adoptera un design architectural flexible qui saura d’adapter à tous les types d’événements d’envergure internationale.

Occupant un terrain brut de 30 hectares, le parc s’étendra sur une superficie nette d’exposition qui sera à court terme de 100.000 m² avant de passer à une superficie de 250.000 m² à moyen terme. Il comprendra des espaces de parking capables d’accueillir 5.000 à 10.000 places, des salles de conférence et de réunion sur 20.000 m², 5 halls, et enfin plusieurs espaces de restauration sur 4.000 m².

De son côté, le palais des congrès, prévu pour accueillir 30 à 50 salons professionnels par an, sera édifié sur une superficie de 5 à 10 hectares, dont 18.750 m² seront couverts pour une capacité d’accueil de 10.000 personnes. Il sera composé d’un auditorium de 4.000 places et de plusieurs salles de conférence et de réunion édifiées sur 5.000 m².

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

CFG Bank: Publication des résultats au 31 décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.