Dans le Gharb, la campagne agricole s’annonce prometteuse après les récentes précipitations (DRA)

Les dernières pluies qu’a connues le pays au début du mois courant ont principalement profité aux provinces du Nord, mais aussi au Gharb. Selon la Direction régionale agricole de Rabat-Salé-Kénitra, ces précipitations ont permis d’améliorer le couvert végétal, mais aussi le secteur de l’arboriculture fruitière, ainsi que la situation des barrages. Le point.

Dans le Gharb, la campagne agricole s’annonce prometteuse après les récentes précipitations (DRA)

Le 11 mai 2024 à 15h53

Modifié 11 mai 2024 à 15h53

Les dernières pluies qu’a connues le pays au début du mois courant ont principalement profité aux provinces du Nord, mais aussi au Gharb. Selon la Direction régionale agricole de Rabat-Salé-Kénitra, ces précipitations ont permis d’améliorer le couvert végétal, mais aussi le secteur de l’arboriculture fruitière, ainsi que la situation des barrages. Le point.

"Cette campagne agricole s’annonce prometteuse" dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, déclare à Médias24 son directeur régional, relevant du ministère de l’Agriculture, joint par nos soins.

Le retard des précipitations comblé par les récentes pluies de fin mars

"Le démarrage de la campagne agricole 2023-2024 a été entravé par des conditions climatiques défavorables, caractérisées par un manque d'eau significatif et une répartition inégale dans le temps et l'espace", explique notre interlocuteur.

"Cette situation a retardé la mise en place des cultures d'automne et a eu un impact négatif sur l'état des pâturages. Cependant, ce manque de précipitations a été progressivement comblé à partir du mois de mars, grâce au retour de pluies importantes qui ont touché la plupart du territoire régional, pour atteindre un cumul pluviométrique de 356 mm" au vendredi 3 avril, a-t-il ajouté.

Cette amélioration a ainsi contribué, selon la DRA, à :

- Des progrès dans la rétention d'eau dans les barrages destinés à l'agriculture et dans les niveaux des nappes phréatiques ;

- Une amélioration générale du couvert végétal, avec une attention particulière portée aux parcours ;

- Des améliorations notables dans le secteur de l'arboriculture fruitière, se traduisant par un bon démarrage de la croissance végétative, une amélioration de la taille et de la maturation des variétés tardives d'agrumes, ainsi qu'une bonne santé des nouvelles plantations arboricoles.

Importantes réalisations des assolements

"En collaboration avec tous les acteurs du secteur agricole, la DRA de Rabat-Salé-Kenitra a constamment veillé au bon déroulement de la campagne agricole, souligne notre interlocuteur. "Pour ce faire, toutes les mesures nécessaires ont été prises. Ces efforts ont été couronnés par des réalisations importantes dans le programme des cultures d’automne, d’hiver et du printemps dans l’attente du programme estival."

"Ainsi, en dépit du déficit hydrique initial enregistré au début de la campagne agricole, les réalisations en automne ont atteint une superficie de 649.500 hectares, soit 90% des objectifs initiaux. Elles ont porté sur la mise en mise en place de 489.800 hectares de céréales d’automne, 16.900 hectares de légumineuses alimentaires, 8.950 hectares de cultures sucrières, 93.500 hectares de cultures fourragères et 1.690 hectares de colza".

"Le programme de printemps, en cours de réalisation, devrait dépasser les 62.200 hectares, comprenant 4.000 hectares de céréales de printemps, dont 1.000 hectares de maïs grain, 19.600 hectares de légumineuses alimentaires, 19.300 hectares de cultures fourragères, et 22.300 hectares de cultures oléagineuses".

"Un assolement maraîcher de grande envergure"

En ce qui concerne les cultures maraîchères, "les potentialités agricoles et la diversité des zones agro-écologiques de la région favorisent un assolement maraîcher de grande envergure", explique notre source, "permettant ainsi d'offrir aux ménages une large variété de légumes, garantissant un approvisionnement continu sur le marché".

En effet, la région de Rabat-Salé-Kénitra a prévu de mettre en œuvre un programme substantiel au cours de cette campagne agricole, couvrant une superficie totale de 56.600 hectares :

- Réalisations de 20.000 hectares en automnes ;

- Réalisation de 12.000 hectares en hiver ;

- Programme de printemps sur 11.000 hectares dont 5.100 hectares (46%) sont réalisés ;

- Prévisions d’été de 5.000 hectares.

Ces réalisations ont été boostées en grande partie grâce au soutien de l’Etat comme suit :

- Distribution de 340.000 quintaux d’engrais azotées subventionnées à date au profit 11.900 agriculteurs;

- Instauration des incitations et de subventions aux producteurs maraichers soit :

    • 15.000 DH/ha pour la semence de pomme de terre agréée et 8.000 DH/ha pour la semence locale ;
    • 5.000 DH/ha pour la semence d’oignon agréée et 4.000 DH/ha pour la semence locale ;
    • 70.000 DH/ha pour la tomate sous serre et 40.000 DH/ha pour la tomate en plein champs.

A ce jour, 3.823 dossiers de demande de subventions ont été déposés par les producteurs maraîchers au niveau des antennes locales du guichet unique dans la région du Gharb.

La production en hausse de 18% pour les agrumes et de 39% pour l’olivier

Par ailleurs, notre source estime que dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, les performances en arboriculture fruitière sont bonnes.

"Pour ce qui est des agrumes, la région est en passe de réaliser, au titre de cette campagne agricole 2023-2024, une production de 515.000 tonnes sur une superficie d’environ 26.400 hectares. La production de cette campagne a, à cet effet, enregistré une hausse de 18% par rapport à la campagne précédente (435.000 tonnes)".

"Quant à l’olivier, la région a réalisé, au titre de cette campagne agricole 2023-2024, une production de plus de 110.300 tonnes, sur une superficie d’environ 78.000 hectares, enregistrant ainsi une hausse de 39% par rapport à la campagne précédente".

Amélioration des réserves des barrages

Les dernières précipitations ont également amélioré la réserve des barrages à usage agricole, nous fait savoir le directeur de la DRA Rabat-Salé-Kénitra.

A titre d’exemple, le barrage Al Wahda était rempli, au 3 avril dernier, à 59%, contre 27% pour Idriss 1er, et 32% pour le barrage El Kansra.

Et notre interlocuteur de souligner : "Ces chiffres laissent présager une satisfaction au moins partielle des besoins en eau des cultures installées et celles programmées pour le reste de la campagne 2023-2024".

Maintien du cheptel, qui s’élève à 2,446 millions de têtes dans la région

"Quant au cheptel, qui compte près de 407.000 de bovins 1.900.000 d’ovins et 159.000 de caprins dans la région, les effectifs ont été maintenus malgré les deux dernières campagnes agricoles marquées par un déficit pluviométrique ayant affecté les disponibilités fourragères dans les pâturages", poursuit notre source.

Cela a été possible grâce au soutien accordé au secteur de l’élevage dans le cadre des programmes de sauvegarde du cheptel lancé par le ministère de l’Agriculture dont les réalisations sont comme suit :

- Distribution à date de 530.800 quintaux d'orge subventionnée au profit de 37.700 éleveurs ovins et caprins, au niveau de 12 centres de relais répartis sur les différentes provinces de la région. Une autre dotation à distribuer de 350.000 quintaux est prévue dans les prochaines semaines ;

-  Distribution à date de 487.900 quintaux d’aliments composés au profit de 43.100 éleveurs bovins. Une autre dotation est en cours de préparation pour les prochaines semaines.

En ce qui concerne la santé du cheptel, "la situation sanitaire est globalement satisfaisante dans toute la région. Cela est le résultat du suivi continu de l’état de santé du cheptel ainsi que des différentes campagnes de vaccination menées contre les maladies animales contagieuses et celles à incidence économique par les services vétérinaires relevant de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et les vétérinaires sanitaires mandatés, ainsi que des efforts déployés par les professionnels du secteur de l’élevage à l’échelle régional", conclut notre interlocuteur.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Cartier Saâda :RÉSULTATS ANNUELS EXERCICE SOCIAL 2023/2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.