BCP : émission d’un emprunt obligataire perpétuel de 500 MDH

Rédaction Medias24 | Le 30/12/2022 à 10:35
La BCP a effectué, mercredi 28 décembre, une émission obligataire perpétuelle avec un mécanisme d’absorption des pertes et d’annulation de paiement de coupon, d’un montant de 500 millions de dirhams (MDH).

D’un total de 5.000 titres, cette émission offre une possibilité de remboursement anticipé à partir de la cinquième année, à l’initiative de l’emprunteur uniquement, sous réserve d’un préavis minimum de cinq ans et après accord de Bank Al Maghrib, précise la Banque dans un communiqué.

L’émission a été réalisée en placement privé conformément aux dispositions de l’article 3 de la loi 44-12, note la même source.

Le taux est révisable annuellement, alors que le taux de référence BDT au 23/12/2022 est de 3,02%, en référence au taux plein de 52 semaines, déterminé en référence à la courbe des taux de référence du marché secondaire des bons du Trésor, telle que publiée par Bank Al Maghrib en date du 23 décembre courant, pour la première année.

Le taux d’intérêt facial correspond au taux de référence augmenté de la prime de risque de 210 pbs, fait savoir le communiqué. Pour la première année, il est fixé à 5,12%.

lire aussi
  • | Le 1/2/2023 à 16:20

    Les relations économiques Maroc-Espagne en chiffres (DEPF)

    Dans un document diffusé le 1er février, la Direction des études et des prévisions financières a fourni des chiffres concernant les relations commerciales entre le Maroc et l'Espagne à fin 2021. Pour le Maroc, le solde est structurellement déficitaire. Mince consolation : la part des exportations marocaines 'à technologie moyennement élevée' vers l'Espagne est passée de 30% en 2011 à 52% en 2021.
  • | Le 1/2/2023 à 14:01

    Pourquoi les crédits de trésorerie ont-ils connu une forte hausse en 2022 ?

    En 2022, l’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 16% à 262 MMDH. Une hausse notable et multifactorielle, selon une source du secteur bancaire.
  • | Le 31/1/2023 à 17:15

    Les raisons de la hausse du cash en circulation en 2022

    L'année dernière, le cash en circulation a atteint 355 MMDH. La monnaie fiduciaire représente désormais près de quatre fois la taille du déficit de liquidité bancaire, estimé à 89,1 MMDH fin 2022. Selon Bank Al-Maghrib, différents facteurs comme l'inflation ou encore la forte hausse des transferts des MRE sont en cause.
  • | Le 31/1/2023 à 9:38

    Le crédit bancaire progresse de 75 MMDH en 2022, les créances en souffrance augmentent

    En 2022, l’encours des crédits bancaires a progressé de 7,6% par rapport à l’année précédente.
  • | Le 30/1/2023 à 16:16

    Qui contrôle les principales banques commerciales au Maroc ?

    En fin d'année, le paysage bancaire a évolué avec la prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom. Voyons comment se répartit désormais le capital des principales banques commerciales du pays. Infographie.
  • | Le 23/1/2023 à 13:46

    En 2022, les dépenses de compensation ont atteint 42 MMDH

    Le Trésor a connu l’an dernier une amélioration de ses recettes, alors que les dépenses de compensation ont presque doublé par rapport à 2021. Le déficit budgétaire global demeure assez stable à 69,5 MMDH.