Bourse : mouvement sur le capital de la BCP d'un montant de plus de 2 MMDH

| Le 28/12/2022 à 14:10
Le groupe mutualiste a connu, les 21 et 22 décembre, un important mouvement sur capital initié par les Banques populaires régionales de Nador-Al Hoceima, Marrakech-Beni Mellal, Tanger-Tétouan et Fès-Meknès, avec la cession de plus de 8,6 millions de titres BCP à des institutionnels. Une opération qui intervient trois mois après un mouvement similaire de trois autres BPR. Détails.

Quatre nouvelles banques populaires régionales ont franchi à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital de la BCP, annonce l'AMMC, ce mardi 27 décembre. Les opérations de cession, qui ont eu lieu entre le 21 et le 22 décembre, ont concerné plus de 8,68 millions d'actions pour un montant unitaire de 234 dirhams, soit une somme totale dépassant de peu les 2 milliards de dirhams. Il s'agit de la BP Nador-Al Hoceima, la BP Marrakech-Beni Mellal, la BP Fès-Meknès et la BP Tanger Tétouan. Les cessions ont été faite au profit de la CIMR, MAMDA et la MCMA. 

Les quatre BPR emboitent le pas à la BP Kénitra, la BP Centre Sud et la BP Oujda qui avaient cédé en septembre dernier, plus de 8 millions de titres BCP aux autres actionnaires institutionnels du groupe pour un montant de 2 milliards de dirhams.

Nos sources à la BCP nous expliquait, en septembre, que ces opérations ont pour but d’affermir l’institutionnalisation du tour de table de la BCP et de renforcer les fonds propres consolidés du groupe, en vue d’accélérer la réalisation de son plan stratégique. Les opérations, détaillées ci-dessous, permettront d’injecter du cash frais dans les quatre BPR. Et comme les BPR sont également contrôlées par la BCP à travers des participations croisées, cette cession va dégager également de la marge pour l’ensemble du groupe.

Le détail des opérations

La BP Nador-Al Hoceima a cédé sur le marché de blocs 2.744.716 actions au cours unitaire de 234 dirhams au profit de la CIMR. Montant de la transaction : 642 MDH. 

De son côté, la BP Marrakech-Beni Mellal a cédé sur le marché de blocs 1.880.058 actions BCP au même cours unitaire, au profit de la MAMDA pour un montant total de 440 MDH. 

Concernant la BP Fès-Meknès, l'opération a concerné 1.896.494 actions au profit de la MAMDA et MCMA pour la somme totale de 443,8 MDH.

Enfin, la BP Tanger Tétouan a cédé 2.156.751 BCP au profit de la BP Rabat-Kénitra et MCMA pour un total de 504,6 MDH.

Les quatre BPR détiennent désormais, chacune, 4,4% du capital de BCP. Elles affirment arrêter leurs cessions sur la valeur BCP sur les six mois qui suivent le franchissement du seuil précité.

Par ailleurs, la BP Tanger-Tétouan et la BP Fès Meknès, ont acquis, le même jour de leur cession, respectivement 34.738 et 30.500 actions BCP sur le marché central.

Voici pourquoi les BPR Kénitra, Oujda et Centre Sud ont cédé 4% de leurs parts dans la BCP

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 17/4/2024 à 15:12

    Assurances : le secteur doit se moderniser pour faire face aux incertitudes grandissantes

    À l'occasion de la 10e édition du Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance ce 17 avril, les chamboulements du secteur dans un monde incertain étaient au centre du débat. Le président de la Fédération marocaine de l'assurance, Mohamed Hassan Bensalah, et la ministre de l'Économie, Nadia Fettah, ont évoqué l'impact de cette incertitude globale sur le secteur, et comment s'y adapter.
  • | Le 16/4/2024 à 14:07

    Bourse : nouveau record pour Addoha avec plus de 230 MDH échangés au cours de la séance

    A la clôture de la séance du 16 avril, l'immobilière affichait un volume d'échange dépassant 230 MDH, avec un peu plus de 6,2 millions d'actions. Un record qui succède à celui établi le 9 avril. Les OPCVM et les personnes physiques à fort portefeuille se positionnent. La valeur a progressé de 500% depuis début 2023.
  • | Le 15/4/2024 à 17:07

    Créations d’entreprises : un démarrage maussade en janvier 2024

    Le nombre de créations d’entreprises recensées en janvier a baissé de près de 2% par rapport à janvier 2023 à 6.969 entreprises. La part créée dans le secteur du BTP a progressé d’une année sur l’autre. Cependant, ce chiffre n’a jamais été aussi bas depuis 2017. Pour Zakaria Fahim, président de l’Union des auto-entrepreneurs Bidaya, cela s’explique par une conjoncture encore compliquée et un délaissement du statut d’autoentrepreneur.
  • | Le 13/4/2024 à 13:29

    Addoha et Alliances ont atteint des volumes d'échange records à la cote le 9 avril

    Les volumes d'échange sur les deux valeurs immobilières ont dépassé les 210 MDH lors de la séance du 9 avril. Un record. Ces chiffres s'expliquent par un effet de concentration du fait de plusieurs jours fériés dans la semaine. De plus en plus d'investisseurs OPCVM et de gros investisseurs personnes physiques se positionnent sur le secteur immobilier, dont le poids dans l'indice avoisine les 4%.
  • | Le 9/4/2024 à 16:49

    Ce que l'on sait sur les ambitions de Stena Line, repreneur des parts d'Attica dans AML

    Le groupe Attica, qui détient 49% du capital d'Africa Morocco Link, s'est accordé avec le suédois Stena Line pour racheter ses parts. L'opération permettra à l'opérateur scandinave de se diversifier et de pérenniser ses opérations en mettant un pied en Méditerranée. Contactée, Stena Line nous explique les motivations de cette acquisition.
  • | Le 9/4/2024 à 13:13

    Les banques sont les principales contributrices à la hausse des bénéfices de la cote en 2023 (AGR)

    Sans la contribution des banques, la masse bénéficiaire de la cote en 2023 demeurerait stable. Pour la troisième année, celles-ci sont les principales contributrices à la croissance des bénéfices du marché action. Les dividendes progressent de 18,5% à 18,8 MMDH. Le payout est de 64%.