χ

Abdelkabir Zahoud prend les rênes de la Société nationale d'études du détroit de Gibraltar

La Société nationale d'études du détroit de Gibraltar est en charge, aux cotés de son homologue espagnole, Secegsa, de la réalisation des plans de travail relatifs au projet de liaison fixe Maroc-Espagne.

(C) Jeff_Schmaltz_Nasa

Abdelkabir Zahoud prend les rênes de la Société nationale d'études du détroit de Gibraltar

Le 3 novembre 2022 à 15h48

Modifié 3 novembre 2022 à 16h27

La Société nationale d'études du détroit de Gibraltar est en charge, aux cotés de son homologue espagnole, Secegsa, de la réalisation des plans de travail relatifs au projet de liaison fixe Maroc-Espagne.

Abdelkabir Zahoud a été nommé, ce jeudi 3 novembre, directeur général de la Société nationale d'études du détroit de Gibraltar (SNED).

Ancien wali de la région de Casablanca-Settat, Abdelkabir Zahoud a exercé comme chef de service à la Direction générale de l’hydraulique avant d’occuper, à partir de l’année 1994, le poste de directeur provincial de l’équipement de la province de Larache. Il a aussi été nommé à la tête de plusieurs sociétés.

En novembre 2002, il a été nommé secrétaire d’État chargé de l’Eau et de l’environnement, fonction qu’il a exercée jusqu’à fin décembre 2011.

Réactiver le projet de tunnel de Gibraltar ?

La SNED est en charge aux cotés de son homologue espagnole, Sociedad española de estudios para la comunicación fija a través del estrecho de Gibraltar (Secegsa), de la réalisation des plans de travail relatifs au projet de liaison fixe Maroc-Espagne.

Des études préliminaires conduites par ces deux sociétés ont permis de retenir, en 1995, le projet d’un tunnel ferroviaire creusé sous le sol marin pour relier le Maroc et l’Espagne.

En octobre dernier, une dotation de 750.000 euros a été accordée par le gouvernement espagnol, dans le cadre de son budget 2023, pour effectuer “le pas définitif” vers le début des travaux du tunnel reliant le Maroc à l’Espagne.

Le Maroc et l’Espagne ont imaginé un “Afrotunnel” qui se composerait de deux tunnels ferroviaires à voie unique, et d’une galerie de secours et de services techniques, située entre les tunnels ferroviaires. Le mégaprojet prévoit, à l’horizon 2035, de transporter 9,6 millions de passagers et 6 millions de tonnes de marchandises.

Ce que l'on sait du projet du tunnel de Gibraltar reliant le Maroc à l'Espagne

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Avis de convocation des actionnaires à l'Assemblée Générale Ordinaire annuelle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.