χ

Tournages étrangers : l’année 2022 générera un chiffre d’affaires historique

Après la forte baisse enregistrée durant la crise sanitaire, le chiffre d’affaires des tournages étrangers devrait, selon le directeur général par intérim, Khalid Saidi, dépasser le milliard de dirhams, un record historique pour le Centre cinématographique marocain.

Tournages étrangers : l’année 2022 générera un chiffre d’affaires historique

Le 28 septembre 2022 à 16h37

Modifié 28 septembre 2022 à 17h35

Après la forte baisse enregistrée durant la crise sanitaire, le chiffre d’affaires des tournages étrangers devrait, selon le directeur général par intérim, Khalid Saidi, dépasser le milliard de dirhams, un record historique pour le Centre cinématographique marocain.

Manifestement ravi de la reprise des investissements cinématographiques, Khalid Saidi, qui assure l’intérim à la tête du Centre cinématographique marocain (CCM), qualifie la relance qui a suivi la réouverture des frontières de "très palpable", dépassant toutes les espérances en matière de productions étrangères.

En 2022, Netflix a investi au Maroc 190 MDH

"Pour l’année 2022, deux grands tournages sont en cours de production par Netflix pour un budget total de 190 millions de dirhams. D’abord le long-métrage intitulé Lonely Planet pour un investissement de 90 millions de dirhams, puis la série Lioness signée récemment pour 100 MDH."

En dehors de ces deux méga-productions, une dizaine de projets d’un montant moyen de 20 MDH ont généré un investissement total de 480 MDH, auxquels il faut ajouter des spots publicitaires, des films institutionnels, des documentaires… qui permettront de réaliser un chiffre d’affaires historique.

L’année de la reprise générera un chiffre d’affaires qui dépassera le milliard de dirhams

À ce rythme, Saidi affirme que le CCM terminera l’année avec un chiffre d’affaires qui dépassera le milliard de dirhams et, par conséquent, les chiffres d’affaires des années précédentes.

En effet, ce montant prévisionnel dépassera d’au moins 25% les 800 MDH réalisés durant l’année 2019, qui représentait déjà un record en termes de chiffre d’affaires depuis 2010.

1,3 MMDH d’investissements étrangers prévus pour 2023

"Un plafond qui n’a pas duré avec l’année 2020, qui a réalisé le chiffre d’affaires catastrophique de 211 MDH, suivie par une légère reprise en 2021 qui a généré 441 MDH, bien loin des 800 MDH."

Selon notre interlocuteur, la dynamique actuelle pourrait encore s’accélérer et atteindre un chiffre d'affaires de 1,2, voire 1,3 MMDH en 2023, grâce à la politique de soutien fiscal récemment mise en œuvre par le ministère de tutelle. Ce dernier a fait passer le taux d’abattement fiscal de 20% à 30%, établissant le Maroc comme la première destination de tournage pour les productions étrangères.

Le Maroc leader africain en termes d’investissements étrangers

Une mesure qui a permis de renforcer la compétitivité financière du Maroc au niveau de la région MENA, et même de l’Europe méditerranéenne, avec d’autres atouts (assistance du CCM, équipes de techniciens spécialisés, lumière exceptionnelle…) que n’ont pas d’autres pays qui proposent pourtant 50% de taux d’abattement fiscal.

"Si on compare avec des pays comme l’Irlande ou le Danemark, on ne peut pas parler de concurrents directs car, contrairement à ces pays qui offrent des conditions climatiques particulières, on peut tout tourner au Maroc", explique Saidi. Il rappelle que, par le passé, le seul véritable concurrent sur le continent était l’Afrique du Sud, qui a été détrônée par la proximité géographique du Royaume.

Selon lui, la politique volontariste du gouvernement, qui satisfait les attentes des producteurs étrangers, commencerait à porter ses fruits en attirant des réalisateurs ultra-célèbres au Maroc.

Spielberg investit 300 MDH pour tourner au Maroc

"Ainsi, le CCM est en train de finaliser le tournage d’une méga-production américaine blockbuster avec le réalisateur Steven Spielberg, qui sera annoncé officiellement avant la fin de l’année 2022.

"Spielberg a décidé de produire l’essentiel de son nouveau long-métrage au Maroc alors qu’au début, il n’envisageait de tourner que quelques jours", nous révèle Saidi qui ajoute que le budget d’investissement de ce film sera de 30 millions de dollars, soit 300 MDH.

Rappelant que ce budget a déjà été atteint pour le tournage de la série Homeland, le directeur général par intérim conclut que "ce n’est pas tous les jours que le CCM signe un montant aussi important qui, hormis le côté financier, va faire une publicité énorme au Maroc et amener d’autres productions importantes".

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco : les résultats annuels 2021 et les comptes consolidés et sociaux au 31 décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.