Finance participative : Bank Assafa et Wafa Takaful lancent des produits d’assurance Takaful

| Le 22/6/2022 à 14:30
Bank Assafa et Wafa Takaful lancent officiellement la commercialisation des produits d’assurance Takaful. Youssef Baghdadi, président du directoire de Bank Assafa, et Mohamed Ibrahimi, directeur général de Wafa Takaful, font le point sur les produits lancés et les prochaines étapes à franchir.

Bank Assafa, en partenariat avec Wafa Takaful, lance une opération d’assurance réalisée en conformité avec les avis du Conseil supérieur des oulémas (CSO).

L’assurance Takaful a pour objet la couverture des risques prévus au contrat d’assurance par un fonds d’assurances Takaful géré, moyennant une rémunération de gestion, par une entreprise d’assurance agréée pour pratiquer les opérations d’assurances Takaful. Cette opération ne peut, en aucun cas, donner lieu ni à la perception ni au versement d’intérêt.

Lors d’un point de presse tenu le mardi 21 juin, Youssef Baghdadi, président du directoire de Bank Assafa, a annoncé que « l’assurance Takaful est désormais opérationnelle. On a fait signer à nos clients des contrats Takaful. On a déjà souscrit plus d’une centaine d’opérations ».

De son côté, Mohamed Ibrahimi, directeur général de Wafa Takaful, est revenu sur les principales caractéristiques de l’activité exercée par Wafa Takaful.

« Wafa Takaful est une filiale à 100% du groupe Wafa Assurance. C’est un opérateur de l’assurance Takaful qui exerce une activité réglementée (…) L’industrie Takaful est basée sur la séparation entre les fonds des participants et l’opérateur Takaful. L’ensemble des contributions des participations recueillies sont gérées dans le cadre d’un fonds qui a une personnalité morale et une autonomie financière totale entre les participations qu’on recueille et les fonds propres de l’opérateur Takaful. »

« Nous avons aujourd’hui homologué 7 contrats types. Nous allons démarrer par la commercialisation des produits Décès et des produits Multirisques habitation et professionnel. C’est un choix qui est logique parce que la priorité est de couvrir les financements qui ont été octroyés jusqu’à présent qui touchent à peu près à 17 MMDH. La mise en place des solutions de produits Takaful va permettre aux clients qui attendaient ce produit d’aborder sereinement le financement Takaful. Progressivement, nous allons mettre en place d’autres solutions », indique-t-il.

Deux produits seront désormais commercialisés :

> Assafa Takaful Ousra : ce contrat d’assurance participative garantit le versement d’un capital décès ou invalidité pour couvrir le financement Mourabaha.

> Assafa Takaful Dari : cette assurance destinée aux clients ayant bénéficié d’un financement Mourabaha immobilier permet de couvrir le bien contre des risques comme les incendies et les explosions, les dégâts des eaux, les bris de glace, et les catastrophes naturelles. Le directeur général a souligné que ce produit était homologué. Quelques étapes restent à finaliser avant de pouvoir le commercialiser à partir de cette semaine.

La deuxième phase du lancement de l’assurance Takaful consiste à « enrichir les produits qui sont déjà lancés en apportant de nouvelles garanties. D’ici la fin d’année, nous allons lancer notre premier produit d’investissement relatif à la retraite, en sachant que l’arsenal de la finance participative avance à grands pas puisque le plan comptable a été validé par le CSO la semaine dernière. Et là nous attendons dans les prochains jours, voire les prochaines semaines, le premier indice Charia qui nous permettra de placer les participations des clients conformément aux avis du CSO ».

Wafa Takaful ambitionne d’être leader de l’industrie Takaful au Maroc, d’après son Mohamed Ibrahimi.

Bank Assafa en chiffres

Lancée en 2017, Bank Assafa dispose de quarante agences, de deux agences mobiles et d’une agence digitale, réparties sur 21 villes du Royaume.

Les dépôts de la clientèle de cette banque participative ont atteint 1,6 milliard de DH. L’encours, quant à lui, se situe à 5,1 MMDH.

Les produits offerts par Bank Assafa portent sur le financement Mourabaha avec plusieurs formes : Mourabaha acquéreur, Mourabaha pour la promotion immobilière, Mourabaha pour la matière première, Mourabaha équipements et Mourabaha matériels roulants.

« Nous pouvons apporter toutes les solutions à tous les besoins de l’économie réelle. Les banques participatives ne donnent pas l’argent. Elles financent les projets. La finance participative n’encourage pas au surendettement », souligne Youssef Baghdadi.

Voici la retransmission live de la conférence par Médias24 :

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.