Crédit bancaire : léger recul des impayés en avril 2022

| Le 30/5/2022 à 18:22
D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire a reculé de 8 MMDH. Sur une année glissante il progresse de près de 30,7 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 169 MDH d’un mois sur l’autre à 86 MMDH. Sur 12 mois glissant, elles progressent de 5,3%.

La dernière publication des statistiques monétaires de Bank Al Maghrib montre une baisse des crédits bancaires en avril 2022 par rapport au mois précédent.

L’encours des crédits bancaires se situe à 980 milliards de dirhams, en hausse de 0,8% ou 7,9 milliards de dirhams par rapport à mars 2022. Si l’on compare avec la même période en 2021, le crédit bancaire affiche une progression de 3,2% mais accuse une baisse de 0,5% en YTD.

Dans le détail, le crédit immobilier en avril 2022 a affiché une légère hausse de 0,2% par rapport à mars 2022 à 293 milliards de dirhams. Par rapport à la même période l’an dernier, l’encours des crédits immobiliers a progressé de 2,3%.

Les comptes débiteurs et crédits de trésorerie ont affiché une hausse de 4,2 % d’un mois à l’autre. L’encours en mars atteint 236,4 milliards de dirhams. Par rapport à fin avril 2021, l’encours a progressé de 10,5%.

Le crédit à l’équipement s’affiche à 175,5 milliards de dirhams, en légère progression de 0,3% par rapport au mois dernier. Comparé à la même période l’an dernier, il régresse de 2,9%.

Le crédit à la consommation évolue légèrement de +0,3% à 56,3 milliards de dirhams. Sur une année glissante, il progresse de 2,3%.

Baisse des crédits bancaires, surtout au secteur financier en avril 2022

Concernant les différentes catégories d’emprunteurs, l’encours des crédits aux ménages s’élève à 371,5 milliards de dirhams, en hausse de 0,3% par rapport au mois dernier. Par rapport à fin avril 2021, l’encours a augmenté de 3,4%.

L’encours aux entreprises privées s’élève à 415,7 milliards de dirhams en progression de 1,6% par rapport au mois dernier. Sur un an, l’encours aux entreprises privées affiche une hausse de 5,6%.

Concernant le secteur financier, l’encours des crédits bancaires a connu une forte contraction de 10,9% ou 15,4 milliards en valeur par rapport au mois dernier à 126,4 milliards de dirhams. D’une année sur l’autre, l’encours a progressé de 3,2%.

L’encours au secteur public baisse légèrement de 0,3% à 66,9 milliards de dirhams par rapport au mois dernier. D’une année sur l’autre, l’encours affiche une baisse de 10,3%.

Les impayés stagnent en avril, mais reculent concernant les entreprises privées

Les créances en souffrance s’élèvent à 86 milliards de dirhams en avril, en baisse de 0,2% par rapport au mois précédent. Sur un an, elles ont augmenté de 6,1% ou 4,95 milliards de dirhams.

Celles des ménages ont légèrement progressé de 0,2% par rapport à mars 2022. Elles atteignent 36,6 milliards de dirhams. Sur une année, elles affichent une progression de 5%.

Les impayés des sociétés non-financières privées, en revanche, reculent d’un mois sur l’autre à 48,5 milliards de dirhams, en baisse de 0,6% par rapport au mois d’avant. Sur une année glissante, ils affichent une croissance de 5,2%.

lire aussi
  • | Le 24/6/2022 à 16:12

    Faible réaction sur les marchés boursier et obligataire face au maintien du taux directeur inchangé

    Les investisseurs sur les marchés des actions et des obligations ont faiblement réagi au maintien du taux directeur inchangé à 1,50%, d’après deux experts de la place qui nous livrent leurs explications. Analyse.
  • | Le 23/6/2022 à 19:51

    La présence du Maroc sur la liste grise du GAFI empêche son accès à une ligne de crédit modulable (FMI)

    Le Maroc a entamé les discussions avec le FMI pour l’octroi de la ligne de crédit modulable. Le Royaume est-il réellement qualifié pour obtenir cette ligne ? La question a été posée à Roberto Cardarelli, chef de la mission FMI au Maroc.
  • | Le 23/6/2022 à 17:19

    Les souscriptions sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor ont reculé de 9,8% à fin mai 2022

    La tendance se poursuit sur le marché des adjudications des valeurs du Trésor. A fin mai, les souscriptions sur le MAVT s’affichent à 57,7 MMDH, en retrait de près de 10%. 
  • | Le 23/6/2022 à 16:03

    AGR anticipe une hausse du taux directeur au cours des deux prochains trimestres

    Pour la société de recherche Attijari Global Research, Bank Al-Maghrib fait face au dilemme entre stabilité des prix et relance économique. Dans ce contexte d’inflation persistante et de mollesse économique, au moins une hausse du taux directeur est anticipée d’ici la fin de l’année. 
  • | Le 23/6/2022 à 11:35

    Progression de 10,9% du montant de l’activité monétique au Maroc à fin mars 2022

    L’activité monétique marocaine globale a connu une reprise au terme du 1er trimestre 2022. Le volume global de l’activité est en progression significative par rapport à la même période de l’année 2021, de 15% en nombre d’opérations et de 10,9% en montant global.
  • | Le 22/6/2022 à 18:58

    Voici les prévisions de BAM pour l’économie en 2022 et 2023

    Le Maroc devrait encore demeurer fortement exposé à l’inflation cette année, avec un taux attendu à 5,3%, principalement appuyé par la composante sous-jacente, avant de redescendre à 2% l’an prochain.