Sothema : chiffre d'affaires au premier trimestre 2022 en hausse de 17%

| Le 27/5/2022 à 16:37
Le chiffre d'affaires du groupe progresse poussé par l'amélioration des volumes d'affaires, tant au niveau du marché privé que public. L'endettement baisse de 9,5% à 98 MDH et le ratio d'endettement ressort à 7,9% à fin mars 2022. Les ventes à travers sa filiale sénégalaise West Afric Pharma progressent de 20,6%.

Le groupe affiche à fin mars, un chiffre d'affaires consolidé en progression de 16,8% à 581 MDH par rapport à la même période l'année dernière. Le volume d'affaires progresse de 15,4%.

Cette amélioration "est portée principalement par l’accentuation des ventes du marché privé qui progresse de 15,4% et la stimulation des ventes sur le segment public qui augmente de 26,8%". Le groupe annonce avoir enrichi son portefeuille de médicaments pour accroître ses revenus avec de nouveaux lancements de produits ayant généré un chiffre d'affaires additionnel de 1,7 MDH sur les trois premiers mois de l'année. Les activités de façonnage de Sothema progressent de 23,8%.

L'EBE social du groupe ressort à 156 MDH en hausse de 22,8%, "soutenu par la croissance du chiffre d’affaires de notre mix produits pour confirmer nos capacités d’amélioration de la rentabilité et performances financières" détaille le groupe.

L'EBITDA consolidé du groupe se bonifie de 20,6% à 150 MDH, soutenu par l'efficacité opérationnelle du groupe.

Les investissements durant la période stagnent à 3 MDH. L'endettement net se réduit de 9,5% à 98 MDH. Le gearing demeure faible à 7,9%.

Sothema explique que sa filiale West Afric Pharma poursuit sa conquête de nouveaux marchés et renforce sa présence au Sénégal. Les ventes à travers cette filiale sénégalaise progressent de 20,6%.

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 1/3/2024 à 13:05

    OCP : baisse de 20% du chiffre d'affaires en 2023

    Le groupe affiche une baisse de son chiffre d'affaires en 2023, notamment du fait d'un effet de base négatif après une année 2022 exceptionnelle. L'OCP a maintenu une forte dynamique d'investissement en hausse de 34% par rapport à 2022 avec 26,8 MMDH.
  • | Le 29/2/2024 à 12:47

    Virement instantané : 21 milliards de DH émis et 31.000 virements par jour en 2023

    Entre le 1er juin et jusqu’au 31 décembre 2023, 31.000 virements instantanés en moyenne ont été effectués chaque jour. Sur cette même période, un total de près de 21 milliards de dirhams a été émis. Détails.
  • | Le 29/2/2024 à 10:05

    Cosumar : chiffre d’affaires consolidé quasi-stable en 2023

    Le chiffre d’affaires demeure stable par rapport à 2022 du fait d’une baisse des volumes de ventes disponibles à l’export et d’une légère hausse des ventes sur le marché local. La production de sucre blanc a baissé de 30% du fait de la campagne agricole compliquée.
  • | Le 29/2/2024 à 9:51

    SNEP : baisse de 28% des revenus en 2023

    Le groupe a notamment subi un impact sur ses revenus du fait de la baisse des prix de vente du PVC et des arrêts de production nécessaires à la réalisation des essais de démarrage des nouvelles unités.
  • | Le 29/2/2024 à 9:29

    LafargeHolcim Maroc : le chiffre d’affaires progresse de près de 3% en 2023

    Le groupe a pu assurer une petite croissance de son chiffre d’affaires dans un contexte annuel compliqué grâce à une hausse des ventes de ciment et des exportations de clinker.
  • | Le 29/2/2024 à 9:16

    Auto Hall : chiffre d’affaires stable en 2023

    Le groupe a pu bénéficier d’une reprise notable des ventes durant le T4-23. Concernant les résultats en 2023, ils font ressortir une amélioration par rapport aux niveaux enregistrés à fin juin 2023. Mais dans un contexte économique difficile, ils restent en recul par rapport à l’année précédente.