χ

Round-up. Voici les principales conditions d’entrée et de sortie du Maroc

Le Maroc a actualisé, le 18 mai courant, le protocole sanitaire national pour les voyages internationaux, à la suite de la stabilisation de la situation épidémiologique du Covid-19. Tour d’horizon des principales questions que les voyageurs se posent après cette nouvelle mise à jour.

Round-up. Voici les principales conditions d’entrée et de sortie du Maroc

Le 20 mai 2022 à 15h07

Modifié 20 mai 2022 à 16h40

Le Maroc a actualisé, le 18 mai courant, le protocole sanitaire national pour les voyages internationaux, à la suite de la stabilisation de la situation épidémiologique du Covid-19. Tour d’horizon des principales questions que les voyageurs se posent après cette nouvelle mise à jour.

Voici un round-up des mesures collectées auprès du ministère de la Santé et de l’Office national des aéroports (ONDA) pour les voyages internationaux.

1. Conditions d’entrée au Maroc

> Quelles sont les conditions exigées pour entrer sur le territoire national ?

Le voyageur désirant se rendre au Maroc, par n’importe quelle voie (aérienne ou maritime), doit présenter :

– la fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant embarquement (distribuée aussi à bord de l’aéronef ou du navire), dûment renseignée.

– le passeport vaccinal Covid-19 valide.

OU

– le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures (délai entre prélèvement et enregistrement).

> Qu’est-ce qu’un passeport vaccinal valide ? 

Selon le ministère de la Santé, un passeport vaccinal valide signifie la réception de trois doses ou, à défaut, deux doses dont le délai d’administration de la deuxième n’excède pas quatre mois. Pour le vaccin J&J, une seule dose équivaut à deux doses des autres vaccins.

> A partir de quel âge le pass vaccinal est-il exigé ?

Le pass vaccinal est exigé à partir de l’âge de 12 ans.

> Quelles sont les conditions d’accès pour les enfants ?

– Enfants de 12 à 18 ans : pass vaccinal valide OU résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures. Un pass valide signifie la réception de deux doses.

Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés de toute exigence.

> Quid des voyageurs en transit ?

Les conditions ci-dessus ne sont pas applicables aux voyageurs en transit au Maroc. Ces derniers sont tenus de se conformer aux exigences sanitaires de leur pays de destination finale, peut-on lire sur le site de la compagnie aérienne Royal Air Maroc. Les exigences sanitaires des pays de départ, de transit et de destination peuvent être consultées sur ce lien.

> La classification des pays étrangers selon leur situation épidémiologique est-elle toujours en vigueur ?

La classification qui était en vigueur jusqu’à la fermeture des frontières marocaines en novembre 2021 a été abandonnée. Elle n’a pas été mentionnée dans le protocole de voyage annoncé à la réouverture des frontières le 7 février dernier. Les conditions sont donc les mêmes pour tous les voyageurs, quel que soit leur pays de provenance.

Comme pour les listes des pays, « aucune distinction n’a été faite sur le nouveau protocole de voyage entre les Marocains résidant à l’étranger, les touristes, les Marocains ou les binationaux ». Ces conditions sont les mêmes pour tous les voyageurs, nous indique une source officielle.

> Les tests de dépistage aléatoires annoncés à la suite de l’abandon des tests systématiques sont-ils encore en vigueur ?

Les tests de dépistage aléatoires n’ont pas été mentionnés dans le nouveau protocole, relève notre source.

Ci-dessous, le nouveau protocole sanitaire pour accéder au Maroc, publié le 18 mai courant par le ministère de la Santé.

2. Conditions de sortie du Maroc

> Quelles sont les conditions pour quitter le territoire national ?

Indépendamment des conditions requises par les pays de destination, les voyageurs marocains résidant au Maroc et les étrangers résidant au Maroc doivent présenter un pass vaccinal valide OU une attestation d’exemption de la vaccination anti-Covid-19. Ils sont EN PLUS tenus de se conformer aux exigences sanitaires de leurs pays de transit et de destination finale.

> Qui est concerné par ces conditions ? 

Ces conditions s’appliquent aux voyageurs marocains résidant au Maroc et étrangers résidant au Maroc.

> Qu’est-ce qu’un pass valide pour quitter le Maroc ?

La dose booster (D3) est obligatoire si la deuxième dose vaccinale (ou celle de la dose unique du vaccin J&J) remonte à plus de quatre mois. Au-delà de quatre mois, les voyageurs doivent effectuer la troisième dose, sinon le pass vaccinal ne sera plus valide.

– Pour les personnes n’ayant pas reçu une dose booster et qui sont récemment guéries du Covid-19, la troisième dose ne peut être administrée qu’après quatre semaines (28 jours) de la date de l’infection. Ainsi, ces personnes peuvent quitter le territoire avec :

. leur ancien pass vaccinal accompagné d’une attestation de guérison ou d’un test PCR négatif ;

. en plus du résultat de la PCR ou du test antigénique rapide documentant la dernière infection.

> Quelles conditions pour les enfants à la sortie du territoire national ?

– Pour les enfants de 0 à 12 ans, rien n’est demandé.

– Pour les enfants de 12 à 18 ans, un pass vaccinal est exigé. Au-delà de 18 ans, ils doivent se référer au protocole défini pour les adultes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Saham Assurance : résultats annuels au 31 décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du rapport national sur la qualité des eaux de baignade et du sable