HPS : le résultat net progresse de 17% en 2021

| Le 20/3/2022 à 16:27
Le groupe HPS a connu une bonne évolution de ses activités en 2021. Sa capacité bénéficiaire ressort en forte amélioration. Détails.

HPS a réalisé des revenus consolidés de 833,3 MDH en 2021, en hausse de 14,4%, avec une accélération durant le second semestre liée notamment à l’amélioration du contexte sanitaire au  niveau mondial.

Cette croissance repose sur la croissance organique des activités du groupe dont les revenus augmentent de 4,8% et sur la contribution des nouvelles acquisitions, avec une croissance externe des revenus de 9,6%.

Voici comment ont évolué les différentes activités du groupe :

Les revenus de l’activité Processing a­tteignent 207,1 MDH, en hausse de 111,6%, représentant  désormais 26% des revenus consolidés, contre 14% en 2020.  Cett­e  dynamique s’explique par une  très  forte  croissance  organique de 40,3% de l’activité et par la contribution des acquisitions de ICPS et de IPRC.

Cette activité a été marquée par l’intégration des entités ICPS et IPRC, qui viennent consolider la  position du groupe en tant que leader du Processing des paiements en Afrique et renforcer les services autour de l’offre Processing, et, aussi, par la  forte  hausse  de  l’activité  Switching liée à un  retour  progressif  à  la  normale  après  une  année  2020  marquée  par  des  mesures  de  confinement et de restrictions sanitaires qui ont fortement impacté l’activité des commerces au Maroc.

S’ajoute à cela la poursuite de la croissance de l’activité Paiement avec un renforcement des  activités en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe, mais également la concrétisation des  premiers contrats Paiement en Asie-Pacifique.

Les revenus de l’activité Solutions s’établissent à 495,8 MHD, soit une croissance de 3,6% par rapport à 2020 et une croissance de 4,6% sur la base des chiffres 2020 pro forma.

Avec l’amélioration graduelle de la situation sanitaire au niveau mondial au second semestre, les équipes HPS ont pu revenir à un rythme normal de déploiement des projets PowerCARD dans les différentes régions d’activité.

L’activité Solutions a également enregistré  une  solide  performance  commerciale en 2021, avec un renforcement important du carnet de prospection et avec la concrétisation de nouveaux contrats de la part de plusieurs institutions de premier rang.

L’activité Services a pu être redressée. La mise en œuvre des synergies avec les autres activités du groupe et l’amélioration du contexte sanitaire, à partir du quatrième trimestre, ont contribué à limiter à 5,1% la baisse des revenus, qui était de -8,1% au premier semestre.

Amélioration de la profitabilité et de la capacité bénéficiaire

L’EBITDA  s’est situé à 188,7 MDH,  générant  une  marge  EBITDA de 22,6% en amélioration de 0,6 pt par rapport à 2020.

Cett­e performance résulte du pilotage des coûts ayant accompagné le développement de l’activité durant l’année. Les achats & charges externes ont augmenté de 11,3%, en lien avec la hausse des charges de sous-traitance et des frais de déplacement ayant repris avec la levée progressive des restrictions sanitaires. Les  la hausse charges de  personnel ont augmenté de 17,1%, liée à l’augmentation organique des effectifs  (+11,5%) et l’intégration des nouvelles acquisitions.  Les frais  liés  à  la  recherche  &  développement ont également progressé pour représenter 12,4% des revenus consolidés.

Ainsi, le résultat d’exploitation du groupe se situe à 144,4 MDH, avec une marge opérationnelle de 17,3%, en amélioration de 0,8 pt.

Tenant compte de toutes ces évolutions, le résultat net consolidé s’est établi à 98,8 MDH, en hausse de 17,1% et de 10,2% sur une base pro forma. Cett­e évolution est principalement liée à :

- L’amélioration du résultat financier.

- La  baisse  du  résultat  non  courant  sous  l’effet des charges non courantes liées à la nouvelle  organisation de ‑5,9  MDH  et  de  la  mise  en  place  de  la  contribution sociale de solidarité  au  Maroc de ‑2,5 MDH.

A fin 2021, le backlog s’est établi à 733,4 MDH, contre 572,8 MDH, en hausse de 28,1%.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 15/4/2024 à 17:07

    Créations d’entreprises : un démarrage maussade en janvier 2024

    Le nombre de créations d’entreprises recensées en janvier a baissé de près de 2% par rapport à janvier 2023 à 6.969 entreprises. La part créée dans le secteur du BTP a progressé d’une année sur l’autre. Cependant, ce chiffre n’a jamais été aussi bas depuis 2017. Pour Zakaria Fahim, président de l’Union des auto-entrepreneurs Bidaya, cela s’explique par une conjoncture encore compliquée et un délaissement du statut d’autoentrepreneur.
  • | Le 13/4/2024 à 13:29

    Addoha et Alliances ont atteint des volumes d'échange records à la cote le 9 avril

    Les volumes d'échange sur les deux valeurs immobilières ont dépassé les 210 MDH lors de la séance du 9 avril. Un record. Ces chiffres s'expliquent par un effet de concentration du fait de plusieurs jours fériés dans la semaine. De plus en plus d'investisseurs OPCVM et de gros investisseurs personnes physiques se positionnent sur le secteur immobilier, dont le poids dans l'indice avoisine les 4%.
  • | Le 9/4/2024 à 16:49

    Ce que l'on sait sur les ambitions de Stena Line, repreneur des parts d'Attica dans AML

    Le groupe Attica, qui détient 49% du capital d'Africa Morocco Link, s'est accordé avec le suédois Stena Line pour racheter ses parts. L'opération permettra à l'opérateur scandinave de se diversifier et de pérenniser ses opérations en mettant un pied en Méditerranée. Contactée, Stena Line nous explique les motivations de cette acquisition.
  • | Le 9/4/2024 à 13:13

    Les banques sont les principales contributrices à la hausse des bénéfices de la cote en 2023 (AGR)

    Sans la contribution des banques, la masse bénéficiaire de la cote en 2023 demeurerait stable. Pour la troisième année, celles-ci sont les principales contributrices à la croissance des bénéfices du marché action. Les dividendes progressent de 18,5% à 18,8 MMDH. Le payout est de 64%.
  • | Le 8/4/2024 à 18:17

    Stena Line va reprendre les 49% d'AML détenus par le grec Attica

    Le groupe Attica, coté à la bourse d'Athènes, a publié un communiqué en fin de matinée, annonçant un compromis de vente de sa participation dans Africa Morocco Link (AML), la compagnie maritime créée par Bank of Africa. Ainsi, la totalité d'AML va changer de main.
  • | Le 8/4/2024 à 15:36

    Ce que l’on sait des finances d’Africa Morocco Links, bientôt contrôlée par la CTM

    On sait peut de choses sur Africa Morocco Links, la compagnie de ferries, dont 51% du capital est en passe d'être cédé par Bank of Africa à CTM, société cotée. Les derniers états de synthèse disponibles sur des plateformes publiques remontent à 2018. Médias24 a pu reconstituer une partie des chiffres.