χ

L’Apebi reporte son assemblée générale élective prévue le 3 février

L’Apebi vient de rompre le silence en publiant un communiqué, le mardi 1er février, qui clarifie sa position sur plusieurs dossiers qui ont secoué la fédération ces dernières semaines. Elle annonce le report de l'assemblée générale élective, prévue initialement le 3 février.

L’Apebi reporte son assemblée générale élective prévue le 3 février

Le 1 février 2022 à 19h28

Modifié 1 février 2022 à 19h37

L’Apebi vient de rompre le silence en publiant un communiqué, le mardi 1er février, qui clarifie sa position sur plusieurs dossiers qui ont secoué la fédération ces dernières semaines. Elle annonce le report de l'assemblée générale élective, prévue initialement le 3 février.

Cette sortie de l’Apebi fait suite à une réunion tenue le mercredi 26 janvier par ses instances de gouvernance (bureau et conseil d’administration) ainsi que le conseil des sages (constitué des anciens présidents de la fédération).

Elle succède également à différentes prises de parole du président, Amine Zarrouk, et du vice-président, Mehdi Alaoui, dans les médias pour apporter leur éclairage sur les différentes polémiques, notamment celle relative à Morocco Tech.

L’Apebi précise que la réunion du 26 janvier avait deux objectifs :

– analyser la situation créée suite à la publication de divers articles de presse impliquant l’Apebi et ses dirigeants et définir les actions à entreprendre à ce sujet ;

– examiner les conditions dans lesquelles sera tenue l’assemblée générale élective de l’Apebi, prévue initialement le 3 février 2022.

Dans son communiqué l’Apebi précise ce qui suit  :

À l’issue des débats, les instances de la fédération ont rappelé « que la crédibilité de l’Apebi est un atout majeur dans la relation de l’association avec ses membres, avec ses partenaires privés, publics et associatifs, ainsi qu’avec les pouvoirs publics. Cette crédibilité a été patiemment construite, action par action, depuis plus de trente ans, par les différentes instances qui ont dirigé l’Apebi ».

Concernant MoroccoTech, l’Apebi rappelle que « depuis sa fondation, l’association a toujours collaboré avec les pouvoirs publics pour le développement du secteur des technologies de l’information et de la communication. Elle a initié, soutenu, enrichi et promu de nombreuses initiatives, programmes et contrats en partenariat avec le gouvernement. MorroccoTech s’inscrit dans cette lignée. Conformément à sa mission, l’Apebi poursuivra donc son implication et son soutien à cette initiative afin de renforcer son contenu et accélérer l’exécution de son plan d’action. L’objectif étant la réussite de la transition numérique de notre pays et le développement de notre secteur ».

On apprend également par ce communiqué « que la marque MoroccoTech a bien été transférée au ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration auprès de l’OMPIC » et que « le portail de MoroccoTech est en chantier. Il n’est pas à confondre avec la landing page dédiée à l’événement de lancement ».

Les instances de l’Apebi rappellent que la décision de tenir son assemblée générale ordinaire le 3 février 2022 avait été adoptée par son conseil d’administration du 16 décembre 2021. Cependant, à la lumière des derniers développements, « elles ont estimé que les conditions pour la tenue d’une assemblée générale ordinaire élective, apaisée et sereine, qui renforce la crédibilité et l’unité de l’association, ne sont pas réunies. Ainsi, et conformément aux statuts de la Fédération, elles ont décidé de reporter l’assemblée générale ordinaire prévue le 3 février 2022 à une date qui n’ira pas au­-delà du 31 mars 2022. Un avis de report sera envoyé aux membres par le président ».

« La décision de report ouvrira une nouvelle procédure électorale avec notamment la possibilité de déclaration de nouvelles candidatures pour les postes de président et de vice-président, ainsi que pour les autres mandats électifs. Cette période électorale offrira à tous les membres l’occasion de prendre connaissance de manière sereine, les réalisations du mandat, ainsi que les programmes des futurs candidats. L’Apebi réaffirme son attachement à la démocratie interne de l’association, dans le respect des statuts qui donnent à son assemblée générale la souveraineté totale pour élire son président, son vice‐président et son conseil d’administration. »

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Salafin : communiqué de presse relatif aux indicateurs du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.