Bourse : Les 6 plus importantes variations de valeurs depuis fin 2018

Imane Boujnane | Le 17/9/2019 à 7:27

Sur les 75 sociétés cotées à la bourse de Casablanca, 40 valeurs se sont dépréciées depuis le début de l'année, 29 ont évolué positivement. Les valeurs restantes ont stagné selon les chiffres relevés le lundi 16 septembre 2019.

 

Lundi 16 septembre 2019, le MASI s'est élevé à 11.621 points en marquant une variation annuelle postitive de 2,3%. D'une autre part, la capitalisation boursière globale s'est établie à 597 MMDH durant le même jour. Plusieurs sociétés cotées ont dépassé la croissance du marché mais la majorité ne l'ont pas suivi durant cette année.

Les plus fortes hausses: Label'Vie en tête du podium

1. Label'vie (+39%)

Le cours de Label'Vie a augmenté de 39% depuis fin 2018. En effet, il est passé de 1.949 dirhams à 2.710 dirhams. Le cours a atteint son pic annuel de 2.799 dirhams le 28 août 2019.

Graph LABEL VIE P

A la fin du premier semestre 2019, le chiffre d'affaires de Label'Vie s'est établi à 4,7 milliards de dirhams, en croissance de 12% par rapport à fin juin 2018.

Selon un analyste de la place; la hausse du cours de Label'vie est en concordance avec ses fondamentaux. Les résultats de la société illustrent sa bonne santé. Notre source cite notamment la multiplication des ouvertures de magasins réalisées dans plusieurs régions du Maroc et spécialement à Casablanca qui représente le cœur du marché de la distribution.

2. Total Maroc (+35%)

Depuis la fin de l'année 2018, le cours de Total Maroc est passé de 920 dirhams à 1.215 dirhams. Cette valeur a enregistré son pic annuel le 1er août 2019 à 1.340 dirhams.

Graph Total Maroc P

On rappelle que Attijari Global Research avait recommandé de garder les titres de Total Maroc. Selon ces analystes, cette valeur présente de belles perspectives de croissance. Ils maintiennent donc leur recommandation d'achat de cette action.

Au titre de l’exercice 2018, la société avait affiché une hausse significative (+13%) de ses volumes de vente. D'après les analystes d'Attijari, cette performance commerciale permettrait à l’opérateur de renforcer sa position concurrentielle sur le marché.

3. Lesieur Cristal : (+30%)

Le cours de Lesieur a évolué positivement depuis fin 2018. En effet, il est passé de 135,5 dirhams à 176 dirhams le lundi dernier. Il a atteint son pic annuel le 18 juillet 2019 à 185 dirhams.

Graph Lesieur Cristal

En revanche, les analystes d'Attijari recommandent la revente des titres de Lesieur Cristal en anticipant une baisse de 20% de son cours. Leur estimation s'est basée sur les réalisations semestrielles inférieures aux attentes de la société. En effet, Lesieur n'a réalisé que 43% de son chiffre d'affaires prévisionnel à la fin de du premier semestre 2019.

 

Ces trois principales hausses de cours sont suivies de celles de HPS (+29%) et de Med Paper (+26%).

Les plus importantes baisses: IB Maroc en tête

1. IB Maroc (-51%)

Le cours de IB Maroc est en chute depuis fin 2018. La valeur a marqué son pic annuel le 31 janvier 2019 à 69 dirhams.

Graph IBMaroc.com P

Cette énorme dépréciation revient à la dégradation financière de la société. Cette dernière prévoit une assemblée générale extraordinaire le 27 septembre pour décider la dissolution ou la continuation de la société.

2. Addoha : (-44%)

La valeur Addoha est passée de 17 dirhams à fin 2018 à 9,6 dirhams le lundi 16 semptembre 2019.

Graph Addoha P

A la fin de l'année 2018 et pour la première fois depuis son introduction en bourse en 2006, le groupe Addoha a décidé de ne pas distribuer de dividendes. Dans un contexte sectoriel difficile marqué par la baisse de la demande en logements, Addoha a affiché en 2018 une baisse significative de son chiffre d’affaires ( -31,3%) à 4,1 milliards de dirhams. Par conséquent, les analystes d'Attijari Global Research ont susupendu leur recommandation à l'achat du titre de la société. 

3. Stroc Industrie : (-41,9%)

Depuis le début de l'année 2019, le cours de Stroc est en baisse. Il passe de 24,51 dirhams à fin 2018 à 14,24 dirhams lundi 16 septembre 2019. Le cours a enregistré son pic annuel le 14 mai 2019 à 24,9 dirhams.

Graph STROC Indus. P

Le tribunal de commerce de Casablanca a validé le plan de sauvegarde proposé par Stroc Industrie, qui devra être exécuté dans un délais de 5ans. Ce jugement de validation a été prononcé le jeudi 9 mai 2019.

 

En termes de chute de valeurs, ces trois sociétés sont suivies de DLM et Fenie Brossette dont les cours ont enregistré des dépréciations annuelles de respectivement (-40%) et (-27%).

 

 

lire aussi
  • | Le 8/2/2023 à 15:53

    Maroc Telecom : Alpha Mena change sa recommandation d'accumuler à acheter

    Le groupe a connu une année 2022 douloureuse en bourse, en lâchant près du tiers de sa valeur. Les fondamentaux demeurent solides, même si l'astreinte de l'ANRT pèsera sur sa rentabilité en 2022. Le titre représente actuellement un point d'entrée intéressant pour les investisseurs.
  • | Le 5/2/2023 à 11:53

    Rémunération de l'épargne: 2023 dans la même lignée que 2022 ?

    La forte inflation de 2022 a installé les rendements de l’épargne en territoire négatif. Qu'en sera-t-il en 2023 ? Difficile de le prévoir, mais une hausse supplémentaire du taux directeur pourrait, à terme, améliorer les rendements.
  • | Le 26/1/2023 à 16:21

    Sociétés de placement immobilier : des rendements résilients attendus cette année

    Le secteur des Sociétés de placement immobilier a bien résisté à la baisse du marché l’an dernier, principalement porté par Immorente Invest et Aradei Capital. Cette année encore, Immorente devrait assurer un bon rendement à ses actionnaires, malgré le climat économique dégradé.
  • | Le 25/1/2023 à 16:43

    Avec sa capacité à générer du cash et ses bonnes performances, HPS est à un bon point d’entrée (Alpha Mena)

    Le groupe HPS va profiter de l’essor de l’industrie des paiements électroniques, avec des résultats 2022 anticipés comme record. Le titre représente actuellement un bon point d’entrée pour les investisseurs, selon la société de recherche Alpha Mena.
  • | Le 24/1/2023 à 14:44

    La Bourse de Casablanca lance un nouvel indice regroupant les petites et moyennes capitalisations

    Un nouvel indice mettant en avant les mid cap et small cap a été lancé par la Bourse de Casablanca ce mardi 24 janvier, dans le but de renforcer la liquidité du secteur et d’accompagner le lancement du marché alternatif. Une harmonisation des noms des indices a également été opérée sous la signature Masi.
  • | Le 17/1/2023 à 16:06

    Auto Hall devrait bénéficier de plusieurs effets de bases favorables cette année

    Malgré la mauvaise conjoncture économique qui se profile, Auto Hall bénéficiera d'un bon effet de base grâce aux élargissements de son portefeuille, effectués en 2022. Les marques FCA-Stellantis ainsi que Maserati seront distribuées sur une année pleine. Le groupe pourra également compter sur la bonne contribution du marché de l'occasion avec sa plateforme Autocaz.