Festival international du safran : Taliouine fête son « or rouge »

La 7e édition du festival est l’occasion de célébrer le développement de la culture du safran, dont les surfaces irriguées sont de plus en plus étendues. La manifestation a aussi pour objectif de mieux faire connaître cette épice précieuse.  

Festival international du safran : Taliouine fête son « or rouge »

Le 9 novembre 2013 à 12h48

Modifié 9 novembre 2013 à 12h48

La 7e édition du festival est l’occasion de célébrer le développement de la culture du safran, dont les surfaces irriguées sont de plus en plus étendues. La manifestation a aussi pour objectif de mieux faire connaître cette épice précieuse.  

Le coup d'envoi de la 7ème édition du festival international du safran, placée cette année sous le signe "rôle de l'interprofession dans le développement de la filière du safran", a été donné vendredi 8 novembre à Taliouine (province de Taroudant).
L'ouverture de cette manifestation, initiée par l'Association du festival international du safran avec d'autres partenaires, a été marquée par le lancement du projet d'équipement de 100 ha en système d'irrigation localisée dans le périmètre d'Imadidne (commune Sidi Hssein).
La délégation officielle a également visité "Dar Zâafrane" et s'est rendue sur le site d'une exploitation agricole dans le périmètre Talakhte, avant l'inauguration officielle du salon du safran, cette plante précieuse ayant fait la notoriété de Taliouine et de ses environs.
Par la même occasion, cette délégation officielle, composée notamment du ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch, du gouverneur de la province de Taroudant Fouad M'Hamedi, du président du Conseil régional Souss-Massa-Drâa Brahim Hafidi, et d'autres élus et parlementaires, a procédé à la remise d'un important lot d'équipements agricoles.
Il s'agit de la distribution de matériel composé de 500 balances, 653 séchoirs et 6.000 boites d'emballage, ainsi que de la remise de prix pour 84 agriculteurs.

Le rendement a plus que doublé en deux ans

Dans une déclaration à la presse, M. Akhannouch a relevé que la productivité de la région est passée, après la visite royale dans la région (janvier 2011) de 2.5 kg à près de 5.5 kg l'hectare, précisant que la superficie cultivée est passée de 500 à 2.200 hectares complètement équipés en gouttes-à-gouttes.
Aussi, a-t-il souligné l'importance de valoriser le safran, qui fait partie des piliers du Plan Maroc vert, dès lors que le prix de ce produit est actuellement de 35 dh/g, mettant l'accent au passage sur l'engagement du secteur privé à s'investir dans ce domaine, ainsi que sur les efforts déployés en la matière par les services de la recherche agricole en termes d'amélioration de la productivité et de rationalisation de l'utilisation de l'eau.

Le festival, point de rencontre des professionnels et du grand public

Le festival de Taliouine vise, selon ses initiateurs, à valoriser la filière du safran pour en faire un vecteur de développement socio-économique des populations locales, créer un cadre d'échange interculturel, accompagner les organismes professionnels à travers des ateliers thématiques et à contribuer au rayonnement touristique de la région.
Cette 7ème édition comprend une série de conférences, d'ateliers et de tables-rondes animés par une pléiade d'universitaires, de chercheurs et d'acteurs associatifs, une foire d'exposition des produits de terroir et produits locaux, des visites de terrain, des caravanes médicales et des activités culturelles et sportives.
Les participants auront ainsi à débattre de thèmes comme :

-"le safran : culture, patrimoine et développement",

-"le tourisme de montagne : opportunités et contraintes, cas du pays du safran",

-"mécanismes de renforcement du rôle des migrants dans le développement territorial",

-"la filière du safran dans le Plan Maroc vert : support technique et partenariat pour un développement intégré",

-"la promotion du produit de terroir safran : enjeux majeurs pour une meilleure commercialisation de l'or rouge",

-"le rôle de la culture dans le développement".

Trois soirées musicales aux sonorités locales

Côté animation, les organisateurs prévoient des ateliers de dessins et des activités ludiques, des ateliers pour la réalisation de fresques murales, un marathon sur un parcours de 10 km avec la participation d'athlètes connus à l'échelle nationale et de trois soirées musicales animées par Tabâamrant, Chrifa, les groupe Ribab Fusion, Izanzaren et Houba Houba Spirit, les humoristes Aslal et Chaouchaou, en plus de troupes locales de Taliouine et de Taznakhte.
Cette 7ème édition est organisée en partenariat avec le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime, la province de Taroudant, le Conseil régional Souss-Massa-Drâa, la Direction régionale de l'Agriculture, l'ORMVA d'Ouarzazate, l'ANDZOA, l'INRA, la municipalité de Taliouine, la Fédération interprofessionnelle marocaine du safran et l'ONG internationale Migration et développement.

(Avec MAP)

 


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

PROMOPHARM SA : SITUATION PROVISOIRE AU 30 JUIN 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.