χ

Meta remporte une bataille dans ses efforts pour racheter une start-up de réalité virtuelle

(AFP)

Le 1 février 2023

Meta a reçu le feu vert d'un tribunal mercredi pour racheter la start-up de réalité virtuelle (VR) Within Unlimited, d'après l'agence de presse Bloomberg, mais l'autorité américaine de la concurrence (FTC), opposée à l'acquisition, pourrait faire appel de la décision.

L'agence fédérale avait lancé des poursuites contre Meta (Facebook, Instagram) fin juillet, estimant que l'opération était "illégale" parce qu'elle risquerait selon elle de limiter les choix pour le consommateur et de faire monter les prix, alors que le géant des réseaux sociaux est déjà un acteur dominant sur le marché de la VR.

Selon Bloomberg, un juge de San Jose (Californie), a rejeté la demande de la FTC de bloquer la transaction en attendant que l'affaire soit résolue.

Mais il a aussi imposé à Meta d'attendre une semaine avant de conclure l'opération, au cas où l'autorité fasse appel.

Fin 2021, alors que Facebook devenait Meta pour signaler un pivot vers le "métavers" (univers parallèle accessible notamment en réalité augmentée et virtuelle), le groupe californien avait passé un accord avec Within pour racheter la start-up et son application d'exercice physique en VR, Supernatural.

Elle est déjà utilisée par des milliers de personnes via les casques de VR de Meta.

La FTC "a tenté de définir un marché extrêmement étroit des applis de fitness en réalité virtuelle. Mais cette définition passe outre le fait que les casques de VR peuvent être en concurrence avec des consoles de jeu, comme Nintendo, PlayStation et Xbox", a commenté la CCIA (Computer & Communications Industry Association) dans un communiqué.

Matt Schruers, le président de cette association professionnelle, s'est réjoui de cette décision de justice qui "encourage l'innovation et les investissements".

"Meta possède déjà une application à succès de fitness en VR, et a les capacités pour faire concurrence à l'application populaire de Within, Supernatural. Mais Meta a choisi d'acheter des parts de marché au lieu de les gagner au mérite", avait déclaré John Newman, le directeur adjoint chargé de la concurrence au sein de la FTC, cité dans un communiqué en juillet.

"Au lieu de jouer le jeu de la concurrence, Meta essaie d'acheter son ascension au sommet", avait-il ajouté.

Cette attaque de l'autorité fait écho aux acquisitions de WhatsApp et d'Instagram par le groupe de Mark Zuckerberg.

"L'idée que cette acquisition puisse nuire à la concurrence dans un domaine aussi dynamique (...) que l'exercice physique connecté n'est tout simplement pas crédible", avait réagi un porte-parole de Meta l'été dernier.

Le groupe n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP mercredi.

Le 1 février 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.