Les Philippines rouvrent des écoles pour la première fois depuis mars 2020

Le 15 novembre 2021 à 7h46

Modifié 15 novembre 2021 à 7h46

Des milliers d’enfants philippins sont autorisés à retourner dans les salles de classe lundi, pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, dans le cadre d’un projet pilote de réouverture des établissement.

Alors que la quasi totalité des pays dans le monde ont rouvert leurs écoles en partie ou totalement, les Philippines les ont gardées fermées depuis mars 2020.

Zyrex Damayo, enseignant en maternelle, se dit « un peu nerveux » au moment d’accueillir huit de ses élèves à l’école élémentaire Siocon de Bogo, sur l’île de Cebu.

« Je m’attendais à ce que certains d’entre eux pleurent. (Mais) ça s’est passé en douceur et nous n’avons eu aucun problème », raconte-t-il à l’AFP.

Une centaine d’écoles sur plus de 61.000 ont été choisies pour un essai de deux mois, qui doit être étendu dans les prochaines semaines, a expliqué un responsable de l’Education nationale.

Nombre de ces écoles se situent dans des endroits reculés, dans les montagnes ou sur des îles, et fréquentées par des populations considérées à faible risque de transmission du virus.

« Je ne peux pas garantir que ce sera un succès à 100%, mais d’après notre évaluation, nous avons de grands espoirs que ce projet pilote soit un succès », a estimé la semaine dernière la ministre de l’Education Leonor Briones.

Les élèves d’écoles maternelles et des trois premiers niveaux de primaires, ainsi que les lycéens, peuvent participer à cet essai.

La taille des classes est limitée de même que le temps passé en classe, avec des règles strictes sur le port du masque, le lavage des mains et la distanciation sociale.

Un programme d' »apprentissage mixte », qui comprend des cours en ligne, des documents imprimés et des leçons diffusées à la télévision et sur les médias sociaux, sera poursuivi.

Selon Oliver Sanchez, principal du lycée Filemon T. Lizan à Navotas City, la plupart des parents souhaitaient que leurs enfants retournent en classe.

« Je pense qu’ils sont fatigués d’enseigner à leurs enfants », explique M. Sanchez à l’AFP.

Près de 30% des 110 millions d’habitants sont entièrement vaccinés contre le Covid-19, mais ce taux atteint 70% dans la capitale Manille.

Les Philippines ont enregistré plus de 2,8 millions de cas depuis le début de la pandémie mais le nombre de contaminations quotidiennes a chuté ces dernières semaines.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance et de nombreux enseignants ont lancé des appels de plus en plus pressants en faveur d’un retour à l’apprentissage en présentiel, craignant que la fermeture prolongée n’exacerbe la crise de l’éducation dans le pays.

Les jeunes Philippins de 15 ans se situent dans les derniers rangs, ou presque, des classements de l’OCDE en lecture, en mathématiques et en sciences.

La plupart des élèves fréquentent des écoles publiques où la taille des classes, les méthodes d’enseignement dépassées, le manque d’investissement dans les infrastructures de base telles que les toilettes et la pauvreté sont autant de facteurs qui expliquent le retard des jeunes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du troisième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.