11 petites unités de dessalement de l’eau de mer et des eaux saumâtres seront créées dans l’Oriental

Huit usines de dessalement d'eaux saumâtres et trois usines de dessalement de l'eau de mer raccordées aux réseaux d'eau et d'électricité, dans plusieurs provinces, constitueront l'essence d'une nouvelle convention adoptée par le Conseil de la région de l'Oriental.

11 petites unités de dessalement de l’eau de mer et des eaux saumâtres seront créées dans l’Oriental

Le 18 avril 2024 à 16h54

Modifié 18 avril 2024 à 17h58

Huit usines de dessalement d'eaux saumâtres et trois usines de dessalement de l'eau de mer raccordées aux réseaux d'eau et d'électricité, dans plusieurs provinces, constitueront l'essence d'une nouvelle convention adoptée par le Conseil de la région de l'Oriental.

Le Conseil de la région de l'Oriental a adopté une convention portant sur la construction d'usines de dessalement de l'eau de mer et des eaux saumâtres, le mercredi 17 avril lors d'une session extraordinaire tenue à Oujda.

Cette convention, liant le ministère de l'Intérieur et le Conseil régional de l'Oriental, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d'un programme d'urgence de construction d'unités de dessalement de l'eau de mer et des eaux saumâtres au niveau national, afin d'assurer l'approvisionnement en eau potable des populations.

La convention porte sur la réalisation de 8 usines de dessalement d'eaux saumâtres dans les provinces de Driouech, Figuig, Guercif, Jerada et Nador, ainsi que le raccordement de 3 usines de dessalement de l'eau de mer aux réseaux d'eau et d'électricité dans les provinces de Berkane et de Nador.

Ces projets, pour lesquels une enveloppe budgétaire estimée à 106 millions de DH sera allouée par la Région, visent à résoudre les difficultés que pourraient rencontrer certains centres urbains en matière d'approvisionnement en eau potable.

Société régionale multiservices

Au cours de cette session, les membres du conseil ont approuvé l'adhésion du Conseil régional de l'Oriental à la Société régionale multiservices – Oriental, sa charte d'actionnaires ainsi que ses statuts. La création de cette société s'inscrit dans le cadre de la réforme du secteur de distribution d'eau, d'électricité et d’assainissement liquide, à travers l’accompagnement du processus de décentralisation et les compétences des communes dans le domaine de la distribution d'eau et d'électricité, de l’assainissement liquide et de l'éclairage public, ainsi que le renforcement de la contractualisation entre l’Etat et les collectivités territoriales.

Selon la loi n° 83.21, le capital initial de la Société régionale multiservices – Oriental est de 100 MDH, auquel l'Etat contribue à hauteur de 25%, les collectivités territoriales ou leurs groupements 50% et l'Office national de l'électricité et de l'eau potable 25%.

(Avec MAP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Wafa Gestion: Avis de convocations aux Assemblées Générales Ordinaires du 31 mai 2024 des SICAV Wafa Gestion

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.