Convoqués par Regragui, voici les nouveaux visages de l'équipe nationale

Chadi Riad, Ibrahim Salah, Abdelqabir Abqar, Benjamin Bouchouari, Mehdi Benabid, Ayoub Amraoui, Yassine Kechta. Convoqués pour la première fois, ces jeunes représentent l'avenir, mais pourraient rapidement contribuer à rehausser la sélection marocaine. Présentation.

Convoqués par Regragui, voici les nouveaux visages de l'équipe nationale

Le 13 mars 2023 à 19h15

Modifié 31 août 2023 à 16h49

Chadi Riad, Ibrahim Salah, Abdelqabir Abqar, Benjamin Bouchouari, Mehdi Benabid, Ayoub Amraoui, Yassine Kechta. Convoqués pour la première fois, ces jeunes représentent l'avenir, mais pourraient rapidement contribuer à rehausser la sélection marocaine. Présentation.

Ils ont entre 18 et 25 ans et, selon les dires de Walid Regragui, ils représentent l’avenir du football marocain, et aussi son présent pour certains. S'il est difficile de parier sur le futur de Chadi Riad, Ibrahim Salah, Abdelqabir Abqar, Benjamin Bouchouari, Mehdi Benabid, Ayoub Amraoui et Yassine Kechta, leur convocation en équipe nationale pour défier le Brésil (le samedi 25 mars) et le Pérou (le mardi 28 mars) illustre la confiance placée en eux par le sélectionneur.

"La plupart d’entre eux sont passés par les sélections de jeunes et olympique du Maroc. Nous les avons convoqués pour préparer l'avenir et pour qu'ils s'imprègnent de l'exigence et de l'ambiance de l'équipe nationale A", a précisé Walid Regragui.

Médias24 vous fait découvrir ces pépites appelées à prendre le relais d'ici quelques années. Et peut-être même beaucoup plus tôt.  

Ibrahim Salah, l'attaquant polyvalent 

Depuis qu'il a signé son premier contrat pro en juin 2022, Ibrahim Salah poursuit une progression constante, à défaut d'être fulgurante. A 21 ans, le natif de Saint-Josse-ten-Noode, en Belgique, a eu les faveurs de Walid Regragui à l'aune de ses récentes prestations majuscules.

Lors du dernier mercato hivernal, l'attaquant marocain a posé ses valises au stade rennais, en provenance de La Gantoise, où il a marqué trois buts en 21 rencontres. Sur les bords de l'Atlantique, l'ailier gauche a tout de suite été lancé dans le bain par son entraîneur Bruno Genesio, qui a loué sa qualité de déplacement et sa justesse dans la surface de réparation (un tir cadré sur trois), en plus d’une technique de dribble indéniable (60% de dribbles réussis). 

Sans surprise, l'attaquant filiforme inscrit son premier but dès sa deuxième apparition avec les couleurs du club breton. Désormais, le droitier est en droit d'espérer une première sous le maillot de l'équipe nationale, après avoir été convoqué à deux reprises avec les olympiques. 

Chadi Riad, une pépite défensive à la Masia

La Masia, centre de formation du FC Barcelone, est célèbre pour former des attaquants et des milieux de terrain doués balle aux pieds. Chadi Riad, défenseur central de formation, fait exception. Né à Palma de Majorque en 2003, il possède la double nationalité espagnole et marocaine.

Sa convocation par Walid Regragui atteste de son attachement au Maroc et dit tout de son immense talent. Le gaucher a d'abord joué une saison dans les rangs des moins de 19 ans du Barça, avant d'être prêté à Sabadell où il a fait ses débuts en équipe première dans les divisions inférieures. 

De retour en Catalogne la saison dernière, le défenseur s'est affirmé un peu plus en remportant le doublé Liga División de Honor et Copa de Campeones avec ses jeunes coéquipiers barcelonais. Grâce notamment à son leadership sur le terrain, son jeu de tête (56% de duels aériens gagnés), son agressivité (75% de duels défensifs gagnés) sur le porteur du ballon et sa qualité de relance (88% de passes en avant réussies). Bémol de taille, son peu d'expérience au haut niveau. 

Abdelqabir Abqar, nouveau porte-étendard de l'Académie Mohammed VI

Aux côtés de Chadi Riad, Abdelqabir Abqar pourrait former une charnière centrale de classe mondiale dans quelques années, à condition de trouver un challenge à la hauteur de ses aspirations, ce qui n'a pas vraiment été le cas depuis son départ de l'Académie Mohammed VI.  

Né en 1999 à Settat, le défenseur central axe droit a fait ses classes à l'Académie Mohammed VI (2015-2016), où il a tapé dans l'œil des recruteurs espagnols du FC Malaga (2016-2020). Une expérience faite de hauts et de bas, mais qui n'a pas été concluante. 

Transféré au Deportivo Alavés, le Marocain a disputé cette saison 22 matchs en seconde division espagnole (un but et une passe décisive) en attendant de franchir un nouveau palier dans un club plus ambitieux. Par ailleurs, Abdel Abqar a porté le maillot des équipes nationales U17, U20 et U23.

Autant dire que sa convocation avec les A tombe sous le sens. D'autant que sa vivacité (5 ballons récupérés par match) et son agressivité (70% de duels défensifs gagnés) font de lui l'un des meilleurs défenseurs centraux de Liga B. 

Benjamin Bouchouari, une sentinelle à la technique soyeuse 

Benjamin Bouchouari (21 ans) a fait sensation en début de saison, au terme de prestations abouties dans une position de sentinelle devant la défense. Au point que les observateurs le donnaient partant à la Coupe du monde 2022 avec le Maroc.

Quelques mois plus tard, le milieu défensif attire moins les regards. Ce n'est pas tant son jeu de passe qui pose problème, mais plutôt son positionnement défensif approximatif, et le marasme dans lequel est plongé son club, l’emblématique AS Saint-Etienne. 

Englués dans les profondeurs de la Ligue 2, les Verts, relégués en seconde division au terme d’une catastrophique saison 2021-2022, se battent actuellement pour leur survie. Transféré du Roda JC (Pays-Bas) en juin 2022, le natif de Borgerhout, en Belgique, est une pièce maîtresse du dispositif stéphanois mis en place par le technicien français Laurent Battles. 

Toutefois, la qualité de passe verticale du droitier (78% de passes en avant réussies) a parfois du mal à masquer son déficit de taille (1m65) et sa frilosité dans le combat. Pour preuve, il perd un duel aérien sur trois et un duel défensif sur deux. C’est là que se situe principalement sa marge de progression. 

Mehdi Benabid, talentueux mais inconstant 

En termes d'arrêt, ce n'est pas le meilleur gardien de la Botola Pro. Avec 50% de tirs arrêtés, Mehdi Benabid n'est que 7e dans cette catégorie statistique. Alors à quoi doit-on la convocation du portier du FUS de Rabat en A ? Certainement aux multiples sélections dans les catégories de jeunes du portier qui n'est plus si... jeune (25 ans).  

Le natif de Rabat, formé à l'Académie du FUS, a été par le passé régulièrement appelé avec les sélections nationales (U17, U20). En août 2019, il est convoqué par Patrice Beaumelle avec les olympiques à l'occasion de la double confrontation contre le Mali, comptant pour les qualifications à la Coupe d'Afrique des U23. 

Une double confrontation où il a brillé par sa nervosité, à l'image de l'altercation qu'il a eue avec l'arbitre durant la rencontre, qui lui a valu une suspension de trois mois par la Confédération africaine de football (CAF). Sa convocation en équipe nationale A sonne comme une dernière chance pour Mehdi Benabid. Le ballon est dans son camp.  

Ayoub Amraoui, solution pérenne à gauche ? 

 

Yahya Attiat Allah a donné des garanties sur le flanc gauche de l'arrière-garde marocaine durant la Coupe du monde au Qatar. Mais Walid Regragui ne serait pas contre une concurrence à ce poste qui en manque cruellement. D'où l'intérêt de faire appel au jeune Ayoub Amraoui.

Si l'on met de côté les droitiers polyvalents Mazraoui et Hakimi, ainsi que Adam Massina blessé, Attiat Allah, le latéral gauche du Wydad de Casablanca est l'unique solution naturelle dans ce secteur de jeu. De fait, l'émergence inattendue de Ayoub Amraoui tombe à pic. 

Né le 14 mai 2004 en région parisienne, le gaucher de 18 ans profite pleinement de la confiance que lui accorde Didier Digard, le technicien de l'OGC Nice. Preuve en est son but chanceux et victorieux face au Sheriff Tiraspol, en huitième de finale de Ligue Europa Conférence. 

Aligné pour la troisième fois consécutive à gauche de la défense, à quelques mètres de l'expérimenté défenseur brésilien Danté, Amraoui, jeune produit d'Ollioules, du Racing Toulon et du SC Air Bel, a fait montre d'une précocité et d'une maturité rares à cet âge et à ces altitudes. 

Appelé avec les U20 en mars 2022, il honore sa première sélection contre la Roumanie. Au vu de sa fulgurante ascension, il ne serait pas étonnant de le voir étrenner le maillot de l'équipe nationale A, lors des prochains rendez-vous. 

Yassine Kechta, une rare sensibilité technique

Au-delà de la ressemblance capillaire, Yassine Kechta a tout des Figo, Rui Costa et autre Robert Pires. Des milieux de terrain portugais ou d'origine portugaise qui ont enchanté les spectateurs par leur virtuosité et leur vision de jeu périphérique. Certes, il est encore loin du niveau de ces stars, mais il leur ressemble par sa gestuelle. 

Natif de Paris, le gaucher de 21 ans doit encore s'étoffer pour ne pas subir l'impact physique des adversaires. Mais il compense cette lacune par une rare sensibilité technique. Auteur de deux buts et d'une offrande cette saison avec le Havre (Ligue 2), Yassine Kechta a tout d'un futur grand. D'autant que les gauchers ne sont pas légion en équipe nationale. 

Ce serait le sens de l'histoire pour celui qui a lancé sa carrière professionnelle au Havre le 15 mai 2021, trois ans après avoir participé au tournoi UNAF U-17 avec le Maroc. Il a également fait partie du groupe qui s'est rendu à la Coupe d'Afrique des Nations U-17 2019 en Tanzanie . 

 

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maroc Leasing : SITUATION AU 31 DÉCEMBRE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.