Les archives royales, un trésor national bientôt accessible à tous (Bahija Simou)

La Direction des archives royales prépare un portail numérique qui permettra à tous les citoyens d'accéder librement aux documents historiques qu’abrite la bibliothèque de cette institution. Détails avec sa directrice Bahija Simou.

Bahija Simou, directrice des Archives royales. Photo MAP

Les archives royales, un trésor national bientôt accessible à tous (Bahija Simou)

Le 27 février 2023 à 13h26

Modifié 27 février 2023 à 15h53

La Direction des archives royales prépare un portail numérique qui permettra à tous les citoyens d'accéder librement aux documents historiques qu’abrite la bibliothèque de cette institution. Détails avec sa directrice Bahija Simou.

Bahija Simou, directrice des archives royales, invitée du Forum de la MAP, a annoncé le lancement prochain d’un portail numérique des archives royales. Contactée par Médias24, elle explique qu’il s’agit d’une initiative royale qui offrira à tous les citoyens et chercheurs un accès libre à ce trésor national.

Les archives royales sont composées de documents et manuscrits officiels émanant de l’appareil de l’Etat durant le règne des différentes dynasties marocaines. Il s’agit par exemple de dahirs, traités internationaux, nominations, correspondances externes avec les chefs d’Etats étrangers, ou internes avec les walis, pachas et caïds, etc. La valeur de ces archives est inestimable. Elles ont notamment contribué à faire valoir les droits du Maroc sur son Sahara.

Ce portail comprendra toutes les archives royales ; pas seulement celles en rapport avec la cause nationale, promet Bahija Simou.

Le portail inclura également les ouvrages et publications scientifiques de la Direction des archives royales scientifiques qui sont habituellement difficilement accessibles aux chercheurs. Par ailleurs, un accès aux différents événements et expositions organisés par la Direction des archives royales, sera possible sous un format virtuel.

Les archives accessibles sur le portail seront accompagnées d’explications et d’informations supplémentaires sur le contexte, les dates, les personnes et les lieux géographiques cités, pour mieux comprendre la portée et le sens de chaque archive.

Cette plateforme mettra la connaissance dans le domaine historique à la portée de tous, à travers une section dédiée qui fournira des données sur les événements les plus marquants de l’histoire du Maroc.

"Nous travaillons sous les hautes instructions royales qui incitent à rapprocher l’information du citoyen et à démocratiser l’accès aux archives royales au plus grand monde", précise Bahija Simou.

"Les archives royales, une institution au service de l’histoire du Maroc"

La directrice des archives royales indique que cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’intérêt que porte le Roi à la culture et aux musées en général, et aux archives royales en particulier. Un intérêt qui s’est traduit par "l’organisation et la modernisation de la Direction des archives royales qui s’est transformée en une institution qui n’a rien à envier aux meilleures institutions des archives au niveau mondial".

Bahija Simou nous explique que la Direction des archives royales travaille selon la règle des 4 C qui consiste à collecter, classer, conserver et communiquer. Cette action contribuera ainsi à améliorer l’effort de communication entrepris par son institution.

La Direction des archives royale est devenue, sous le règne de Mohammed VI, un lieu incontournable pour les chercheurs marocains et étrangers qui s’y rendent pour prendre connaissance de ces documents, souligne Bahija Simou.

Cette institution a pu, à travers les années, tisser des liens avec les universités marocaines, et associer les historiographes et les chercheurs pour être constamment au service de la recherche et de l’histoire.

Directrice des archives royales depuis 2008, Bahija Simou est membre de plusieurs commissions et fondations, comme le Comité scientifique de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit, la Commission marocaine d’histoire militaire et l’Association marocaine pour la recherche historique.

Cette professeure universitaire d’histoire moderne est l’auteure de plusieurs publications en langues arabe et française. Elle a à son actif une série d’activités scientifiques et de contributions aux colloques internationaux.

(Avec MAP)

LIRE AUSSI

La marocanité du Sahara dans les documents des archives royales

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

REIM Partners: Communiqué de presse

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.