χ

Hassan Derhem défraie de nouveau la chronique

Nouvelles sorties médiatiques de Hassan Derhem, homme d'affaires et homme politique qui est par ailleurs confronté à des péripéties judiciaires.

Hassan Derhem défraie de nouveau la chronique

Le 22 janvier 2023 à 15h02

Modifié 23 janvier 2023 à 7h14

Nouvelles sorties médiatiques de Hassan Derhem, homme d'affaires et homme politique qui est par ailleurs confronté à des péripéties judiciaires.

Hassan Derhem, homme d'affaires qui a également été élu local à Boujdour, défraie de nouveau la chronique.

Obstacles à l'investissement dans les provinces du sud; complot contre sa personne et ses affaires; dilapidation des deniers publics dans des régions du Sahara marocain: voici une partie des messages qu'il a cherché à transmettre à un groupe de journalistes réunis sous forme de conférence de presse, le 12 janvier 2023 à Casablanca. La liste des accusations qu'il a proférées est très longue. Personne n'est épargné. Ni le ministre qui a instauré une démarche de compromis pour sauver Agrodep, la société d'exploitation agricole dont il était actionnaire; ni son défunt associé français au demeurant blanchi par la Justice; ni les élus locaux du Sahara marocain.

Les faits

Hassan Derhem a poursuivi Pierrick Puech, son ex-associé dans Agrodep, ainsi qu'Essaid Chouffani, mandataire dans le litige entre les deux associés. Le litige avait éclaté en 2012. En 2022, l'ex-associé, décédé depuis, a été définitivement blanchi par la Justice. Le procès contre le mandataire touche à sa fin. La dernière sortie médiatique de Hassan Derhem est-elle une tentative d'influencer le cours de la Justice dans ce procès? Personne ne peut répondre avec certitude, mais la coïncidence est troublante.

Cette coïncidence n'est pas la seule, car il y a une affaire de prêt contracté par H. Derhem auprès de la BOA.

Hassan Derhem avait contracté auprès de cette banque, un crédit de 36 millions de DH (MDH). Au mois de janvier 2021, l'encours de ce crédit dépassait 45 MDH. En octobre 2022, un arrangement a été trouvé: avec la caution de ses deux enfants majeurs, H. Derhem s'engageait à verser  1 MDH au plus tard fin novembre 2022. Et à solder le crédit au plus tard le 28 février 2023. En contrepartie, la banque a consenti à ramener la créance de 45 à 41 MDH. Plusieurs sûretés sont incluses dans cet engagement dont Médias24 détient copie; ainsi que la caution solidaire, conjointe et hypothécaire des deux fils.

Aucun lien avec Derhem Holding

Enfin, notons que Hassan Derhem qui met en avant son nom de famille, n'est pas le doyen de la famille Derhem, et il n'est lié au groupe Derhem (Derhem Holding), ni directement ni indirectement. Ce groupe est géré par son président Dahman Derhem...

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest: Indicateurs d’activité du 1er trimestre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.