χ

Mondial 2022. Voici le bilan statistique du Maroc avant d’affronter l’Espagne

La phase de groupes achevée, il est temps de faire le point sur le bilan statistique collectif et individuel de l’équipe nationale dans cette Coupe du monde 2022.

Mondial 2022. Voici le bilan statistique du Maroc avant d’affronter l’Espagne

Le 4 décembre 2022 à 13h56

Modifié 5 décembre 2022 à 13h06

La phase de groupes achevée, il est temps de faire le point sur le bilan statistique collectif et individuel de l’équipe nationale dans cette Coupe du monde 2022.

Le Maroc est sorti premier du groupe F, devant la Croatie, la Belgique et le Canada. Cette qualification en huitièmes de finale face à l’Espagne, inattendue au vu du pedigree de ses adversaires, a été acquise au prix de performances collectives et individuelles souvent brillantes, mais parfois mitigées. 

Défensivement, les hommes de Walid Regragui n’ont rien à envier au gratin du football mondial. En n’encaissant qu’un but, par Nayef Aguerd contre son camp, les nationaux ont excellé défensivement par leur faculté à sortir gagnants le plus souvent de leurs duels défensifs.

Le onze national n’est pas souvent mis en danger, notamment parce qu'il perd le moins de ballons dans cette compétition. En revanche, c’est offensivement que le bât blesse. Excepté une qualité de centre supérieure à l’ensemble des participants au Mondial 2022, les performances des Marocains en attaque et dans la construction du jeu, sont loin d'être un des modèles du genre. 

Sur le plan individuel, Romain Saïss, Hakim Ziyech, Youssef En-Neysiri, Achraf Hakimi et Sofyan Amrabat sortent du lot. Le blues de Chelsea est celui qui tente le plus de centres et de tirs, alors que le parisien touche le plus de ballons et les libère avec précision. Les performances de Sofyan Amrabat dans les duels défensifs sont quant à elles hors normes, au même titre que R. Saïss dans le jeu aérien.

Enfin, à défaut d'avoir empilé les buts sur le front de l’attaque, Youssef En-Neysiri a abattu un travail défensif en matière de pressing considérable. Un effort surhumain et constant sur les relances adverses auxquelles la solidité défensive marocaine doit beaucoup.

Voici, en détails, le classement du Maroc dans chaque catégorie statistique, en comparaison aux 32 équipes qui étaient engagées dans ce mondial :

Construction :

- 28e en terme de possession du ballon (38%) ; 

- 985 passes effectuées (10e), 86% réussies (10e) ; 

- 13 passes en profondeur (26e), 46% réussies (6e) ; 

- 4 passes clé (25e) ; 

- 113 passes longues (24e), 55% réussies (19e) ; 

- 90 passes dans le dernier tiers adverse (31e), 55% réussies (32e) ;

- 134 passes progressives (32e), 72% réussies (16e).

Attaque : 

- 4 buts marqués (12e), 29e en termes de xG cumulé (1,79) ; 

- 24 tirs tentés (24e), 7 tirs tentés en moyenne par 90’, 34% cadrés (16e) ; 

- 19 centres tentés (30e), 55% réussis (1e) ; 

- 75 dribbles tentés (13e), 53% réussis (12e) ; 

- 25 touches de balle dans la surface de réparation (29e) ; 

- Moins d’un corner par match (31e, 0,90).

Voici les meilleurs joueurs de l’équipe nationale d'après la Data :

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Résultats annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.