χ

Ammoniaque vert, dessalement, énergie verte,... les détails du programme d'investissement d'OCP

Avec 130 MMDH d'investissement sur quatre ans, le groupe OCP envisage de passer un nouveau palier dans son développement. Outre l'augmentation de capacité de production de ses produits traditionnels, OCP opère une mue pour devenir un acteur neutre en carbone avant 2040, tout en atteignant chemin faisant 100% d'eau non conventionnelle en 2024 et 100% d'énergie verte en 2027. Les détails.

Ammoniaque vert, dessalement, énergie verte,... les détails du programme d'investissement d'OCP

Le 4 décembre 2022 à 16h54

Modifié 5 décembre 2022 à 7h30

Avec 130 MMDH d'investissement sur quatre ans, le groupe OCP envisage de passer un nouveau palier dans son développement. Outre l'augmentation de capacité de production de ses produits traditionnels, OCP opère une mue pour devenir un acteur neutre en carbone avant 2040, tout en atteignant chemin faisant 100% d'eau non conventionnelle en 2024 et 100% d'énergie verte en 2027. Les détails.

Le groupe OCP est prêt à initier un nouveau programme d'investissement après avoir largement atteint le premier (2012-2021), a annoncé Mostafa Terrab devant le Roi Mohammed VI ce samedi 3 décembre 2022.

Les objectifs de ce nouveau plan d'un montant de 130 MMDH sont à la hauteur des enjeux de développement du pays et ont deux maitres-mots: le développement de la capacité de production d'OCP et la neutralité carbone avant 2040 à travers les EnR et la production d'eau non conventionnelle.

Ce programme d'investissement permettra de renforcer l'écosystème industriel. OCP promet un taux d'intégration local de 70%. Il est attendu que 600 entreprises industrielles marocaines y participent. Le tout générera 25.000 emplois directs et indirects.

La dynamique engendrée par ce plan stratégique permettra au groupe OCP de passer à un nouveau palier en terme de chiffre d'affaires à partir de 2025 avec des ventes dépassant les 147 MMDH. 

Mostapha Terrab, PDG d'OCP, a présenté devant le Roi Mohammed VI les détails de la nouvelle stratégie de l'entreprise publique dont nous présentons ici le contenu.

Une capacité additionnelle de 8 Mt d'engrais et de 26 Mt de roche

Ainsi, OCP ambitionne d'ici 2027 à augmenter considérablement sa capacité de production dans ces segments traditionnels, tout en se positionnant sur deux nouveaux segments à savoir l'ammoniaque vert et la chimie de spécialité.

Sur les engrais, OCP augmentera sa capacité de production de plus 60%, soit 8 millions de tonnes pour atteindre 20 millions de tonnes (Mt). En ce qui concerne le segment de la Roche, la capacité passera à 70 Mt contre 44 Mt actuellement.

Les développements futurs se feront au niveau de deux axes de présence de OCP à savoir l'axe Khouribga - Jorf Lasfar et l'axe Gantour-Meskala-Safi.

Sur Khouribga - Jorf Lasfar, le groupe phosphatier prévoit d'installer des capacités additionnelles de 4 Mt d'engrais et 14 Mt de roche.

Il prévoit également de renforcer la capacité installée en terme d'EnR. Il est prévu de passer de 150 MW de solaire photovoltaïque en 2023 à 390 MW en 2025 pour atteindre 760 MW en 2027 au niveau de la ferme solaire de Khouribga. Sur la partie eau, la capacité de dessalement existante qui est de 40 Mm3 passera à 170 Mm3 en 2024 et 300 Mm3 en 2025.

En ce qui concerne l'axe Gantour-Meskala-Safi, OCP prévoit des capacités additionnelles de 4 Mt d'engrais et 12 Mt de roche.

Du côté des EnR, la capacité solaire installée dans cette région passera de 100 MW en 2023 à 260 MW en 2025 et 440 MW en 2027. OCP prévoit également d'ouvrir une nouvelle mine, celle de Meskala, en 2027.

Pour le dessalement, la capacité de traitement passera de 5 Mm3 actuellement à 200 Mm3 en 2027.

Avec l'ammoniaque vert, OCP réduira sa dépendance à l'importation

Parmi les ambitions du groupe, la production de l'ammoniaque vert profitant du potentiel du Maroc dans le secteur de l'hydrogène vert grâce aux Energies Renouvelables (EnR).

L’ammoniaque sert à produire trois types d’engrais commercialisés par OCP (MAP, DAP et NPK), ainsi que des engrais de spécialité. Il est donc une composante importante. Les perturbations causées par la guerre entre l'Ukraine et la Russie ont menacé l'approvisionnement du producteur marocain, qui a réussi à sécuriser les quantités nécessaires, mais en payant le prix fort.

La production de l'ammoniaque vert permet au groupe de s'affranchir des aléas internationaux, ou du moins en partie. Ainsi, le groupe marocain envisage une capacité de production d'un million de tonnes en 2027 et de 3 Mt en 2032.

Le programme consacré à l'ammoniaque vert sera développé dans les provinces du sud au niveau de l'axe Tarfaya-Boucraa-Laayoune. 

Pour produire l'ammoniaque vert, il faut d'abord de l'énergie renouvelable (solaire et éolien) puis de l'hydrogène vert et de l'azote, comme expliqué dans le schéma ci-dessous.

OCP prévoit d'installer une ferme solaire de 1,2 GW et un parc éolien de 2,6 GW. A côté de cette capacité d'EnR de 3,8 GW, OCP mettra en place une usine d'électrolyseurs d'hydrogène et un complexe de production d'ammoniaque vert d'une capacité d'un million de tonnes. L'ensemble sera doté d'une station de dessalement d'eau de mer d'une capacité de 60 Mm3.

Par ailleurs, OCP investira le segment de la chimie de spécialité avec pour objectif de produire d'ici 2027, 30.000 tonnes de produits intermédiaires pour les batteries en lithium fer phosphate et 20.000 tonnes de fluor.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Managem: États financiers sociaux au 30 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.