χ

“L’Histoire du Maroc”, une nouvelle web-série pour comprendre le voisinage Maroc-Algérie

Lancée à l’initiative du créateur de contenu Mustapha El Fekkak, cette web-série retrace notamment l’évolution du voisinage maroco-algérien et du conflit au Sahara.

“L’Histoire du Maroc”, une nouvelle web-série pour comprendre le voisinage Maroc-Algérie

Le 8 novembre 2022 à 12h38

Modifié 8 novembre 2022 à 14h24

Lancée à l’initiative du créateur de contenu Mustapha El Fekkak, cette web-série retrace notamment l’évolution du voisinage maroco-algérien et du conflit au Sahara.

Deux jours après sa sortie, le premier épisode de la web-série L’Histoire du Maroc connaît un franc succès, totalisant plus de 700.000 vues. Ce premier résultat d’audience témoigne de l’engouement des Marocains pour les contenus constructifs, contrairement à l’idée reçue selon laquelle ces derniers ne s’intéressent qu’à des séquences sans intérêt, nous dit Mustapha El Fekkak, alias Swinga, à l’origine de cette nouvelle web-série.

Comprendre l’évolution du voisinage Maroc-Algérie et le conflit au Sahara 

Diffusée sur la chaîne Youtube “Aji Tfham” (“viens comprendre”, en français), la web-série est portée par l’agence Artcoustic Studios. À l’instar des autres séquences diffusées auparavant sur cette chaîne, elle vise à apporter des réponses aux questions que se posent les Marocains au quotidien, précise Mustapha El Fekkak.

“Nous avons abordé au fil des ans plusieurs thématiques sur notre chaîne, allant des combustibles aux dettes en passant par les frontières maritimes. La thématique 'Histoire du Maroc' s’est imposée pour répondre à deux questions que se posent les Marocains : pourquoi le conflit au Sahara existe-t-il ? Quels sont les mobiles derrière la brouille diplomatique entre le Maroc et l’Algérie ?”

Il a fallu remonter le temps afin d’apporter des éléments de réponse pertinents, poursuit Swinga. Car ces deux questions revêtent une dimension profondément historique. “L’idée de ce concept ne date pas d’hier. Ça fait quasiment un an que l’on travaille dessus avec l’historien Nabil Mouline, puisque le créateur de contenu, à lui seul, ne peut mener des recherches historiques exhaustives.”

“La documentation sur les sujets que nous abordons habituellement sur notre chaîne (économie, énergie...) est accessible, plus ou moins objective, et fiable. Elle est basée sur des rapports mondiaux et des données chiffrées et actualisées. Malheureusement, ce n’est toujours pas le cas de la documentation historique, d’où le recours à un historien qui maîtrise la question et a consacré un certain nombre d’études à ce sujet”, poursuit Mustapha El Fekkak.

Pas moins de six épisodes sont prévus 

Entre six et huit épisodes sont programmés. “Des épisodes additionnels pourront voir le jour en fonction des questions que poseront les internautes via les commentaires”, ajoute ce jeune créateur de contenu.

Quand à la fréquence de diffusion, un épisode sera mis en ligne tous les deux ou trois mois. Cette cadence se justifie par le fait que chaque épisode nécessite un certain temps de préparation (collecte de données, tri, montage, mixage, etc.), mais aussi un financement considérable.

“Pour le moment, c’est notre agence qui finance la web-série. Nous espérons attirer des partenaires qui partagent les mêmes valeurs que nous et souhaitent investir dans notre concept. Nous prévoyons également de publier un livre récapitulatif à la sortie de chaque épisode, que nous mettrons en vente pour financer la série”, indique Mustapha El Fekkak, déplorant que l’absence de financement fasse traîner le processus de production.

Un concept qui suscite la curiosité

Cette web-série vulgarise les explications académiques par le truchement des animations diffusées en darija, avec des sous-titres en français, en anglais et en espagnol. “Nous ciblons un public large, tout âge et toutes classes confondues. La façon dont nous avons choisi d’aborder la thématique permet à tout le monde d’assimiler notre contenu”, indique le youtubeur.

“Le succès du premier épisode démontre que les Marocains s’intéressent aux contenus constructifs, contrairement à l’idée répandue selon laquelle seules les séquences sans intérêt attirent leur attention. Les Marocains font preuve d’un fort engouement pour les contenus alliant divertissement et apprentissage”, observe-t-il.

“Notre objectif ne se limite pas à la création de contenus. Nous recherchons d’abord et avant tout à mettre en place des contenus à forte valeur ajoutée qui peuvent servir à enrichir autrui. Telle est la philosophie de notre chaîne Youtube”, conclut Mustapha El Fekkak.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AFRIC INDUSTRIES: Avis de Convocation de l’Assemblée Générale Mixte

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.