χ

Chariot signe avec l’ONHYM un accord de raccordement au gazoduc Maghreb-Europe

La société Chariot, qui explore les permis offshore dans le littoral atlantique nord marocain, a signé un accord avec l’ONHYM pour raccorder ses installations au gazoduc marocain, appelé GME (gazoduc Maghreb-Europe).

Forage de décembre et janvier 2021/2022 au large de Larache par la société Chariot.

Chariot signe avec l’ONHYM un accord de raccordement au gazoduc Maghreb-Europe

Le 7 septembre 2022 à 9h26

Modifié 7 septembre 2022 à 13h09

La société Chariot, qui explore les permis offshore dans le littoral atlantique nord marocain, a signé un accord avec l’ONHYM pour raccorder ses installations au gazoduc marocain, appelé GME (gazoduc Maghreb-Europe).

  • Un nouveau pas vers l’entrée en production du puits Anchois au large de Larache.
  • La production sera prioritairement commercialisée au Maroc.
  • La découverte Anchois recèle en estimation basse, 10 milliards de m3 de gaz, selon les chiffres certifiés.

Chariot fait ainsi un pas important dans son plan de développement futur des ressources gazières de son permis situé au large de Larache.

Le gazoduc est détenu et exploité par l’ONHYM. Chariot va commercialiser sa production de gaz prioritairement au Maroc.

Un communiqué de Chariot diffusé ce mercredi matin 7 septembre 2022, annonce la signature “d’un accord de raccordement de pipeline avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) sécurisant l’accès au principal gazoduc Maghreb-Europe (GME) au Maroc. Le GME, détenu et exploité par l’ONHYM, s’étend de l’est du Maroc jusqu’à Tanger au nord et jusqu’en Espagne. Cet accord permettra d’acheminer via le GME le gaz issu du projet gazier d’Anchois vers différents acheteurs potentiels”.

Les réserves du champ Anchois sont évaluées à un minimum de 10,2 milliards de m3 par une certification indépendante rendue publique le 20 juillet 2022. Les forages ont été effectués entre décembre 2021 et janvier 2022. La licence Lixus, au large de Larache, comprend le puits Anchois ainsi que d’autres prospects et cibles potentielles. L’exploration de Lixus n’est pas terminée. La société a également acquis la licence Rissana, qui s’étend de Larache jusqu’au large de Mohammedia, et où les relevés sismiques effectués sont encourageants.

Chariot va accélérer son développement en misant en priorité sur la commercialisation de la découverte d’Anchois sur le marché marocain. Le raccordement au gazoduc est un pas décisif en ce sens. La société poursuivra également l’exploration sur d’autres cibles de ses licences.

Après l’approbation environnementale et les différents prérequis tels que le financement, il faut compter environ deux ans avant l’entrée en production du puits Anchois.

Chariot, par l’intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive, Chariot Oil & Gas Holdings (Morocco) Limited, est opérateur du permis Lixus. Il le détient en effet à 75% contre 25% pour l’ONHYM. Le permis Lixus couvre une superficie d’environ 1.794 km2, avec des profondeurs d’eau allant du littoral à 850 m.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Marocc : Post Conseil d’Administration du premier semestre de l’exercice 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.