Défaisance des créances en souffrance : le projet avance bien (wali de BAM)

| Le 22/6/2022 à 17:07
Le projet d’externalisation des créances en souffrance des banques vers des structures de défaisance avance bien, d’après le wali de BAM, Abdellatif Jouahri. Voici les étapes qu'il reste à valider.

Le projet d’externalisation des créances en souffrance des banques vers des structures de défaisance est toujours en cours.

Ce sujet a été abordé lors du point de presse qui a suivi le Conseil de Bank Al-Maghrib, le mardi 21 juin. A cette occasion, le wali de BAM, Abdellatif Jouahri, a déclaré : « En ce qui concerne les NPL (non performing loans ou les prêts non performants), nous avons bien avancé avec la SFI et les consultants qu’on a engagés. Nous avons avancé sous le lead du secrétariat général du gouvernement. »

Et d’ajouter : « Nous avons aussi avancé sur les autres volets, notamment le volet DGI pour assainir la position fiscale, à la fois pour les banques qui cèdent et les investisseurs qui acquièrent ces créances. Nous avons eu beaucoup de discussions avec la DGI. J’espère que ça va être acté dans la prochaine loi de finances afin d’ouvrir aux banques une fenêtre qui leur donne la possibilité de rebondir sur le plan de marge pour la distribution des crédits. »

A rappeler que les créances en souffrance ont progressé de 5,3%, en glissement annuel, à fin avril 2022 à 86 MMDH.

Quelles sont les étapes qui restent à franchir ? « Nous n’avons pas d’autres programmes, parce que l’autre volet sur lequel nous travaillons concerne le classement des créances sensibles. Il s’agit là d’un volet structurant. Nous avons travaillé d’arrache-pied avec le Conseil national de la comptabilité pour régler le problème sur base sociale, en disant que nous n’allons pas impacter la première année au niveau des résultats, mais qu’on va travailler sur les réserves au niveau des fonds propres », explique-t-il.

« Il reste le problème des comptes consolidés qui sont sur base IFRS. Sur les comptes consolidés, la discussion est encore en cours, à la fois avec les commissaires aux comptes et avec le Conseil national de comptabilité, afin de trouver une solution appropriée. C’est une convergence avec les normes qui sont en train d’être prises sur le plan international. C’est un chantier sur lequel nous travaillons avec des études d’impact au fur et à mesure de l’avancement du projet, de façon à ce que son introduction soit la moins douloureuse possible », conclut-il.

lire aussi
  • | Le 1/7/2022 à 16:40

    Bourse : le MASI dévisse de 2,2% à la clôture, le recul en YTD s’établit à plus de 12%

    En fin de séance, le MASI a été animé par un fort mouvement baissier. En retrait de 0,4% à la mi-séance, il tombe de plus de 2% à la clôture.
  • | Le 30/6/2022 à 11:47

    2,3 millions de nouveaux comptes bancaires ont été ouverts en 2021 (BAM)

    Dans un document diffusé le 30 juin, Bank Al-Maghrib a dressé les statistiques détaillées sur les comptes bancaires à fin décembre 2021.
  • | Le 29/6/2022 à 17:03

    IPO : ce qu’il faut savoir sur Disty Technologies, nouvel arrivant en Bourse

    Le prix de l’action a été fixé à 284 dirhams et la première cotation s’effectuera le 20 juillet. La société est une PME et sera la première à intégrer le marché alternatif. En 2021, elle affichait un chiffre d’affaires de 456 MDH. Son IPO lui permettra d’étoffer son portefeuille produit, de recruter et d'envisager une croissance externe. Un premier dividende sera versé au mois de septembre suite à l’opération. La valorisation a induit un rendement de 5,3% sur les deux prochaines années.
  • | Le 29/6/2022 à 15:46

    Assurance Takaful : l’activité a démarré, son développement sera progressif

    L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale a fait le point sur le démarrage de l’assurance Takaful et sur le potentiel du marché, lors d’une master class organisée ce mercredi 29 juin.
  • | Le 28/6/2022 à 16:32

    Finance participative : Al Maghribia Takaful dévoile ses produits et ses ambitions

    La filiale participative de La Marocaine Vie démarre son activité au Maroc. Elle a décliné ses produits et exprimé ses ambitions lors d’une conférence de presse ce mardi 28 juin. Détails.
  • | Le 28/6/2022 à 10:07

    Disty Technologies : l’AMMC vise le prospectus d’introduction en bourse de la société

    Cette société de distribution et vente de produits et solutions informatiques souhaite s’introduire en bourse. L’AMMC vise le prospectus relatif à l’IPO et dévoile les conditions de l’opération.