χ

Managem fournira 5.000 tonnes de cobalt par an à Renault Group

Le constructeur français et le groupe minier marocain ont scellé un partenariat stratégique portant sur la fourniture de sulfate de cobalt destiné à la production de batteries électriques. L’accord s’étend sur 7 ans et porte sur une fourniture annuelle de 5 000 tonnes.

Managem fournira 5.000 tonnes de cobalt par an à Renault Group

Le 1 juin 2022 à 19h55

Modifié 2 juin 2022 à 7h19

Le constructeur français et le groupe minier marocain ont scellé un partenariat stratégique portant sur la fourniture de sulfate de cobalt destiné à la production de batteries électriques. L’accord s’étend sur 7 ans et porte sur une fourniture annuelle de 5 000 tonnes.

Renault Group et le groupe Managem ont signé un mémorandum d’entente, ayant pour objet l’approvisionnement du constructeur automobile en sulfate de cobalt, destiné à la production de batteries pour véhicules électriques.

Cette signature a eu lieu ce mercredi 1er juin en présence de Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Gianluca De Ficchy, Directeur des achats de l'Alliance et Directeur général de l’Alliance Purchasing Organization, de Imad Toumi, PDG de Managem Group, et de Mohamed Bachiri, Directeur général de Renault Group Maroc.

Une contrat de 5.000 tonnes par an

L’accord porte sur la fourniture par le groupe minier marocain de 5.000 tonnes de sulfate de cobalt par an, et ce pendant une période de 7 ans, à partir de 2025. Ce volume, qui représente 70% de la production planifiée de Managem Group, correspond à une capacité annuelle de production de batteries de 15 GWh, soit près de 20% des besoins globaux du constructeur français en sulfate de cobalt.

Afin de satisfaire cette commande géante, Managem Group lancera la construction d’une nouvelle unité au sein du complexe industriel de Guemassa, exclusivement dédiée à la transformation du minerai brut en sulfate de cobalt.

“C’est une nouvelle étape du partenariat stratégique entre le Maroc et Renault Group qui s’amorce avec cet accord portant sur la valorisation de nos ressources minières, afin d’accompagner le développement de la mobilité électrique et l’intégration en profondeur de la plateforme industrielle automobile nationale”, a déclaré le ministre de l’Industrie et du Commerce.

Sécuriser l’approvisionnement en cobalt

Producteur de véhicules électriques depuis une décennie, Renault Group s’était jusqu’à récemment approvisionné en batteries “prêtes à monter”, auprès de fournisseurs essentiellement asiatiques. Mais dans le cadre de son plan de relance “Renaulution”, dévoilé en 2020, le constructeur a changé de braquet pour s’impliquer davantage en amont dans la filière de production, avec l’ambition de se positionner avec un pool de partenaires comme acteur à part entière de l’industrie des batteries automobiles.

“Cet accord correspond à notre volonté d’être intégrés verticalement dans la chaîne de valeur liée à la batterie. Et cette chaîne commence par la matière première, explique Gianluca De Ficchy. L’idée est par conséquent d’en sécuriser l’approvisionnement. Le secteur automobile vit depuis deux ans avec une pénurie de semi-conducteurs. À l’avenir, il risque de connaître la même situation avec les matières composant les batteries”.

Un axe de développement pour Managem Group

De son côté, Managem Group n’en est pas à sa première coopération avec un constructeur automobile. L’opérateur minier avait déjà signé un contrat de fourniture de cobalt brut avec le groupe BMW, contrat qui expire justement cette année. Toutefois, le nouvel accord avec Renault Group, qui va au-delà de la fourniture de matière première, lui ouvre de nouvelles perspectives de croissance.

D’abord, le partenariat avec le constructeur français pourrait s’étendre à la fourniture d’autres minerais provenant des mines de Managem, au Maroc comme en Afrique. Surtout, la nouvelle Business Unit créée pour assurer la production à grande échelle de sulfate de cobalt va étendre son périmètre aux activités de recyclage des batteries automobiles.

“Cet accord de partenariat stratégique et à long terme nous permet d’entrer et de progresser dans la chaîne de valeur de la batterie, argumente Imad Toumi, PDG de Managem Group. Il représente pour nous un nouvel axe de développement, une première étape dans notre ambition de devenir des intervenants dans cette industrie d’avenir qu’est celle des batteries automobiles”.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA :Le Conseil d’Administration du 22 septembre 2021 a arrêté les comptes semestriels de la société au 30 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.